Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 16:31
Luc Romann

Une contribution de Daniel Labeyrie

 

N'avons-nous fait que rêver ?

 

Tes refrains, l'ami, courent dans notre tête... du galop des chevaux au petites roulottes qui cahotent dans la douceur du soir... N'as-tu fait que rêver, l'artiste, lorsque petit enfant du déambulais à Paris rue du Faubourg du Temple entre les étals des marchands de quatre saisons, gamin en quête de ta chère liberté !

 

Le ciel, tu l'avais dans la tête, ciel peuplé d'oiseaux libres comme le vent et la terre collait à tes basques, cette terre du Gers argileuse et ingrate où tu plantas quelques bouquets d'arbres autour de ta maison.

 

Tu pleuras la chute des grands ormes protecteurs mais ton jardin savait accueillir les herbes folles où batifolaient tes chats et tes poules. Les canards cancanaient à leur aise dans leur mare et toi tu regardais les saisons de la vie avec cette innocence d'enfant espiègle.

 

Ta carrière emprunta des chemins de traverse où les ronciers, bien souvent t'éraflèrent le cœur mais, chez toi, le prix de la liberté ne se monnayait pas en compromissions futiles.

Heureux, comblés, nous le fûmes de t'accueillir dans nos granges et nos maisons de campagne... Tes chansons résonnaient en échos sur le revers de nos âmes... Oui, tous ces couplets ciselés de main de maître nous habitent, nous enchantent...

Le colibri n'aurait jamais pris son envol si tu ne l'avais pas posé délicatement dans ta main avant de le lâcher un soir de juin alors que la lune se hissait au-dessus des platanes pour assister à ce moment magique.

 

Aujourd'hui, il fait gris dans nos têtes, aujourd'hui il y a du crachin dans nos yeux, il y a comme de la désespérance « dans un coin de nos ciels bleus » mais comme tu le chantais , « il y a de l'amour qui nous attend, il y a des lunes en roses et des soleils en coquelicots »...

 

Oui, Romann, chante sur le terreau de nos chagrins, de nos mélancolies, de nos vagues-à-l'âme... Lai lai lai...Lai lai Lai..

 

Daniel LABEYRIE

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Luc Romann
commenter cet article

commentaires

Natacha 30/05/2014 21:42

Superbe, touchant…

DAGONNEAU 14/01/2014 11:43

Juste connu grâce à Jenofa, j'ai su l'homme qu''il était à travers elle! Je m'associe à votre chagrin et suis de tout cœur avec vous dans ces moments difficiles!

Jenofa 14/01/2014 12:13

Merci Françoise. Je crois que tu aurais aimé l'homme autant que les chansons.

Yves 09/01/2014 21:11

Marie la Bretonne a perdu son papa .

Jenofa 09/01/2014 21:31

Oui, elle vivait dans un château où Romann et sa soeur, gamins, avaient été hébergés en des périodes très troubles. C'était une servante.
http://www.youtube.com/watch?v=GMRNjRhjVF8

Yves 09/01/2014 21:25

Ah , tu me l'apprends ! Je ne savais pas , alors que je connais le texte de cette belle chanson interprétée par Tri Yann par coeur .

Jenofa 09/01/2014 21:21

Merci Yves. Tu sais, Marie la Bretonne a vraiment existé.

Topa 09/01/2014 17:10

Bien triste d'apprendre la nouvelle par ici...
Soyez assurés de mes bonnes pensées, pour vous tous et toutes qui étiez (qui êtes encore) sa famille...
Reste plus qu'à réécouter "les petites roulottes"...

Fred Hidalgo 09/01/2014 21:08

Pour information et pour que la peine, partagée, soit un peu moins lourde... :
http://sicavouschante.over-blog.com/article-luc-romann-2-121983601.html

Jocelyne LAURENT 07/01/2014 20:43

Romann, cher ami, comme nous t'aimions, comme je t'aimais, toi qui nous a, et m'a tant apporté de riche et d'immortel... l'amour de la vie, l'amour de la nature et des couchers de soleil que nous admirions avec toi le soir au coin de ta maison... L'amour était perceptible dans ta musique et dans tes textes que tu composais encore à la veille de partir... Je viens d'aller respirer le parfum de ta maison, emplie de toi mais vide de toi... Quelle désespérance cette absence qui ne pourra être compensée que par l'image que je garde de toi!
Tu seras à jamais dans le coeur de tous ceux qui t'ont aimé et apprécié, tous ceux que tu as influencé, et tous ceux à qui tu as donné, toi qui n'avais rien...

Jocelyne LAURENT 07/01/2014 21:32

Je chantais souvent cette chanson,... et je n'ose plus... pour l'instant... mais je viens d'écouter chez lui une chanson qu'une ancienne connaissance a envoyé à son amie Brigitte, ou il disait de "pleurer, mais pas trop..."le jour de sa mort...
il vivra dans nos coeurs...

Jenofa 07/01/2014 21:03

Merci pour lui, pour nous tous, Jocelyne.Quand ton commentaire est arrivé sur mon ordi, j'étais en train d'écouter "Le sourire de Jocelyne".

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.