Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 08:39
Urgent vivre.
Note de la blogueuse : le titre n'est pas de l'auteur. Je l'ai emprunté à Jean-Marc Cartité et aux Edtions d'Utovie ( voir ci-dessous).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

l e b A b e l 30/08/2014 14:09

Excuse-moi Jenofa, j'ai 36 dialogues intérieurs simultanés en ce moment, mais le vrai titre eût été :
"LE SEUL ÉTAT ACCEPTABLE, C'EST L'ÉTAT D'URGENCE"

Jenofa 31/08/2014 11:40

Ben non, y'a pas de quoi.
Au milieu de tout ça il y a la compassion, il y a l'empathie. Et aussi l'émerveillement, la jubilation devant toute forme de vie qui est un miracle. . Hubert Reeves a écrit quelque part "Comment retenir la pulsion de tuer quand la jubilation est absente?". J'en suis arrivée à me dire que certains êtres sont doués d'une certaine capacité à la jubilation et d'autres non. Et que, au bout du compte, aucun mot ne pourra permettre à ces deux sortes d'humain de se comprendre. Autrement dit, l'espoir est mort en moi.D'autant que l'on pourrait appliquer la même réflexion aux rapports des humains entre eux. Mais je défends quand-même le loup, mon loup à moi, peut-être mais tant pis.

l e b A b e l 31/08/2014 09:30

Ce qu’est le loup est inconnu, ne demeurent que les mots qui l’aboient.

(avec mes excuses)

l e b A b e l 31/08/2014 09:29

Nous vivons dans un labyrinthe de mots, et nous confondons les mots avec ce qu’ils tentent de désigner. Quand nos esprits sont mûrs pour concevoir une nouveauté, le mot apparaît. C’est ainsi que jusqu’au 12e — 13e siècle, l’idée de « bleu » n’existait pas en nos contrées : ni le grec, ni le latin, ni les langues vernaculaires n’avaient de mot pour cela. Il y avait la fraîcheur claire du ciel, entre le blanc, le vert et l’orangé, le céruléen ou l’azur, il y avait les couleurs de la mer, mais pas de bleu, ni de mot pour le dire et il était plus que rare dans les images. Fin 12e — début 13e siècle, le bleu est entré dans nos têtes, nos vies, et devenu évident, le mot « bleu » (Blau, azurro, etc.) a été inventé.
Aujourd’hui, nous avons encore des lacunes : il y a le « bleu ciel », mais « l’orange ciel », le « vert ciel », le « gris ciel », le « blanc ciel » : nous ne le pensons pas encore spontanément. Il nous faire l’effort d’y penser, et tordre les mots pour y parvenir.
De même, quand les gens parlent des loups, c’est un conflit qui s’annonce. Parce que les uns parlent du loup qui existait « avant », d’autres du loup symbolique qui hante les contes, d’autres du loup autrement symbolique qui en contre-jour dans une forêt parle d’un paradis en reconstruction, d’autres d’un possible carnassier ayant touché au troupeau, d’autres même y entendent une fourrure de luxe. On prononce le mot « loup », pensant parler de nature, mais on ne fait que planter autant de décors différents que le mot loup a de masques. Et la guerre est déclarée, toujours via les mots. N’ayant qu’un seul mot pour tous ces mondes avec du loup, tous ces mondes sont donc là, en vie et réels. En nier un, c’est nier le monde, et le conflit s’envenime. Inutile de chercher un nouveau mot : les mots naissent d’eux-mêmes. Nous ne pouvons que refuser d’entrer en conflit et répondre, « Oui, votre loup est ainsi. Mon loup, lui est ainsi. Et un loup, c’est le vôtre, le mien et d’autres encore, tous en un seul et unique animal.
L’idée du loup dévore plus que le loup lui-même, et repeuple nos rêves dénaturés, nos réserves naturalisées plus que le loup lui-même. Ce qu’est le loup est inconnu, ne demeure que les mots qui l’aboient.

Jenofa 30/08/2014 19:08

Tu comprends, la lecture de ce texte m'a menée de réminiscence en réminiscence.

l e b A b e l 30/08/2014 17:49

Ben non, je suis assez fatigué, et le texte se finit peu à peu

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.