Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 19:39
Altxor à l'école

Depuis huit jours, Altxor se trouve au château de Latsaga, à Izura (Ostabat).

Entre de bonnes mains, celles de la jeune Amaia Arbeletche.

Il est à l'école.

Au bout de cette "formation" et si j'arrive à me procurer une charrette pour ce jeune pottok de 4 ans bientôt qui était condamné à partir à la boucherie dans le ventre de sa mère si---- (mais c'est une autre histoire car j'ignorais qu'il s'y trouvait, dans ce ventre), l'attelage quelques jours dans l'année pour rentrer un peu de bois, sortir son fumier, etc.

Pendant que sa maman se morfond dans sa solitude sans lui, je suis allée lui faire une petite visite ce jour. Et commencer à apprendre moi-même ce qu'il faut faire et ne pas faire pour qu'il devienne un poney facile à vivre . Car, même si le but recherché ne devait jamais être atteint, un minimum d'éducation est vital pour lui. Altxor (Trésor) m'avait été présenté à moi qui n'avait jamais approché de cheval ni de poney de ma vie, comme un monstre dangereux (hi hi!), avec même de la part d'une femme maréchal ferrant comme une "carne bonne pour l'abattoir". Je ne vous raconte pas la culpabilité que je me suis portée durant des années, sans parler des crises de larmes. Et puis voilà, à Latsaga, Monsieur Altxor est très vite apparu comme un Pottok , certes pas très bien élevé et un peu irrespectueux, mais calme, serein, pas peureux pour un sou et sans agressivité. Et vous savez quoi? Et bien "Et toc!".

Ce qui lui est le plus difficile, c'est de rester attaché plus de deux minutes, mais cela s'améliore chaque jour. Et il est vrai que je ne lui avais jamais fait "ce coup là".

J'ai rapporté quelques photos.

 

Altxor à l'école
Altxor à l'école
Altxor à l'école
Altxor à l'école
Altxor à l'école
Altxor à l'école
Altxor à l'école
Altxor à l'école

A mardi prochain, Altxor!

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Altxor eta Gaztain
commenter cet article

commentaires

Jenofa 11/02/2015 11:03

Certes.D'ailleurs, je sentais bien, dès le début, que c'était bien moi qui ne savait pas faire. En lui, j'avais confiance. Ce n'est pas sur lui que je pleurais mais sur mon ignorance e, sur les soucis ( pour ne pas dire plus) qui me grignotaient et m'empêchait de m'occuper de lui comme j'aurais dû et surtout sur la méchanceté, la cruauté et l'incompétence de certains "professionnels". Et Amaia s'occupe de lui tout en douceur---

kolova 11/02/2015 08:31

Bonjour Jenofa,
Ne jamais croire que le seul destin d'un pottok un peu vif est l'abattoir !!!
du grand n'importe quoi
amistats

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.