Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 14:34

Au bout de 43 ans, je retourne dans l'Oise. Par la magie du net. Et toujours pour les mêmes combats.

Merci à Christian Simon pour les photos.

Merci à Christian Simon pour les photos.

ARTICLE PARU DANS "NATURALITE" - La lettre de forêts sauvages - n°15 - Avril 2015

Compiègne, l’agonie d’une forêt...

« La forêt s’offre comme un vaste jardin naturel ! Fruits appétissants, champignons parfumés, noi- settes croquantes, fleurs aux couleurs éclatantes, mousses, châtaignes...
Mais si la tentation est grande de se saisir de tous ces dons, un animateur de l’ONF vous apprendra à modérer votre appétit car la forêt est un milieu fragile et complexe dont l’équilibre doit être respecté... »
A la découverte des forêts de Compiègne et de Laigues. OT de l’agglomération de Compiègne. 2012.
Merci. Merci à l’ONF et à son animateur de réfréner l’appétit des promeneurs et des amoureux de la forêt. La tentation est grande en effet, d’y prélever à outrance. Modération, fragilité, équilibre et respect... des caractéristiques de la gestion multifonctionnelle de la forêt de Compiègne ? Sûrement, on ne fait pas n’importe quoi dans une « forêt d’exception ». Mais Compiègne est surtout exceptionnelle par l’ampleur du saccage ! Comme toujours le poids des mots est important et là où le gestionnaire voit un « rajeunissement », les incultes en sciences forestières
voient un massacre. D’un point de vue sémantique, rajeunissement c’est mieux, ça donne une fraîcheur nouvelle et ça positive même la coupe à blanc. Il n’y aura pas de Réserve biologique intégrale (RBI) dans la chênaie séculaire des Beaux-Monts mais une Réserve biologique dirigée. La valeur d’un chêne est dans sa bille de pied, pas dans le terreau de son houppier. Et puis, sans l’aide avisé d’un gestionnaire, les Beaux- Monts courent à leur perte. A la place on aura une RBI dans les Grands-Monts au sud de la forêt, sans aucune commune mesure avec la chênaie quadri centenaire en dépit du nom qui change à peine. La biodiversité s’est bien faite arnaquer ! Entre les deux, un réseau de micro-îlots que l’on peine à repérer même sur une carte. Résultat : l’exploitation intensive de la forêt et la politique des îlots ont créé une nouvelle forme de fragmentation de l’habitat à l’intérieur même du massif forestier. Pourtant, la fragmentation de l’habitat est une cause majeure de perte de biodiversité. A Compiègne, les arguments des scientifiques n’ont eu aucun poids. Aldo Léopold disait que le bon usage de la terre repose en partie sur la conscience écologique de ses usagers. Nous voyons bien à Compiègne que sans éthique de la terre
La coupe à blanc élimine tous les très gros bois.
éthique de la terre même un plan d’action national peut se transformer en « marchandage collectif avec la nature ». Compiègne agonise comme tant d’autres forêts en France et en Europe. « Des forestiers ont perdu leur conscience forestière » m’a dit un jour le plus grand spécialiste des forêts sauvages roumaines en traversant la forêt de Compiègne, c’était il y a 8 ans. Nous savons aujourd’hui que l’amnésie est généralisée.
Eric Bas

 

A Compiègne pour les forêts de l'Oise
A Compiègne pour les forêts de l'Oise
A Compiègne pour les forêts de l'Oise
A Compiègne pour les forêts de l'Oise
A Compiègne pour les forêts de l'Oise

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.