Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 09:25
Eauze (32), manifestation pour l'abolition de la corrida.

 

Dimanche 5 juillet, l'association FAA a déposé un avis de manifestation pour l'abolition de la corrida à partir de 16h00 à l'occasion de la corrida annuelle d'Eauze , devant les arènes au style andalou de la capitale de l'Armagnac.

 

Toute société, toute tradition évolue, il y a un gouffre immense entre connaître son histoire et vivre dans le passé. La perception humaine de la condition animale évolue, des débats sont organisés, comme celui du journal « Le Monde », le 27 septembre sur le thème :

« Souffrance animale, élevage industriel… Pouvons-nous, par plaisir ou habitude, tuer des êtres vivants alors que notre survie alimentaire n’est pas en jeu ? »

Aujourd'hui ce sont 73 % de la population (et jusqu'à 80%!) qui affichent leur opposition aux jeux sanglants des arènes. C'est à cette majorité, et pour elle, que les militants abolitionnistes tiennent une permanence d'opinion devant les arènes. Ne rien dire c'est acquiescer par le silence.

 

Ni art ni tradition patrimoniale

 

Il aura fallu 4 ans pour qu'un tribunal statue et se rende compte que la fiche de la corrida avait été enlevée de l'inventaire du Patrimoine immatériel de la France à peine un mois après son dépôt ! Non la corrida n'est pas inscrite au Patrimoine Immatériel de la France par le ministère de la Culture.

L'an dernier, lors d'une interrogation à propos de la prestation de Michelito, les services de l'état faisaient ressortir que le statut de torero est flou, pour ne pas dire non défini. Il n'est pas reconnu comme un « métier d'abattage », mais il n'est pas non plus un artiste au sens que pour l'état, il ne fait pas œuvre de création.

La corrida est, au sens de l'article 521-1 du code pénal, un acte de cruauté et de sévices graves sur animal qui bénéficie dans une petite partie du territoire d'une dérogation par l'alinéa 7. ailleurs elle est simplement illégale et passible de poursuites.

 

Un poids financier

 

Ce travail long de lobbying des milieux taurins, a un coût pour la population…

En pleine crise, alors que l'on montre du doigt aux français l'exemple des grecs, est-il vraiment justifiable de dépenser l'argent qui manque au social, au culturel quotidien, pour entretenir les goûts (morbides) d'une faible minorité ?

Dans les compte-rendus de délibérations du conseil municipal d'Eauze on lit que la municipalité maintient le comblement du déficit récurent liés à la novillada et à la corrida de la feria.

Avant de passer en régie municipale cette journée taurine coûtait aux élusates, toutes sommes cumulées, le montant rondelet de 26000€ de subventions, un coût qui se retrouve dans les années suivantes et auquel il faut ajouter la subvention au club taurin et les frais annexes de gestion spécifique du site et de personnel, plus la cotisation à l'Union des Villes Taurines de 1000€. La corrida pèse plus ou moins 30000€ sur le budget de la ville, auquel s'ajoute la participation du Conseil général et du Conseil régional… les arènes sont loin d'être pleines.

Ainsi, une aide individuelle moyenne de 15 à 20€, chaque année,est offerte à chaque spectateur pour réduire le coût de son billet de novillada ou de corrida.

 

Une pratique dénoncée par la protection de l'enfance

 

La municipalité d'Eauze a voté encore une fois la gratuité de l'entrée pour les enfants accompagnés de moins de 12 ans. Ce spectacle, comme sa pratique en école est dénoncé année après année.

Voici ce qu'en dit le comité en charge des droits de l’enfant à l’ONU :

« La participation d’enfants et d’adolescents (garçons et filles) à des activités liées à la tauromachie constitu(e) une violation grave des articles de la Convention relative aux droits de l’enfant. »

« Le Comité, en vue de l’interdiction éventuelle de la participation des enfants à la tauromachie, recommande à l’État partie de prendre des mesures législatives et administratives afin de protéger tous les enfants impliqués dans la formation et les spectacles de tauromachie, ainsi qu’en leur qualité de spectateurs. »

« Le Comité exhorte l’Etat partie à mettre en place des mesures de sensibilisation en rapport à la violence physique et mentale liée à la tauromachie et son impact sur les enfants ».

 

Pour ces raisons, et constatant manifestation après manifestation, que la population si elle est silencieuse, comme à Rieumes, désapprouve majoritairement la maintenance coûteuse de ces rites dépassés, les militants gersois pour l'abolition de la corrida appellent à une manifestation pacifique à Eauze, ce 5 juillet à partir de 16h00 devant les arènes.

 



--

Texte en soutien à l'action de la FAA et des militantes et militants Gersois
le Collectif Gers-Corrida Abolition
http://gers-corrida.jimdo.com/

Georges Nosella

 

Précisions : La FAA, organisatrice de l'ensemble des manifs à venir sur le département, en collaboration de com avec le Collectif Gers Corrida Abolition rappelle leurs principes et protocoles de travail:
Les manifestations réclamant l'abolition de la corrida sont ouvertes à tous à titre individuel, en dehors de tout parti, association ou religion. Toute communication ou banderole appelant l'attention et/ou faisant la propagande d'une association ou un parti est déconseillée, il sera demandé expressément à tout porteur, porteuse de remballer tout matériel autre que celui demandant clairement l'abolition de la corrida à titre anonyme, aux fins que tout le monde, quelle que soit son appartenance, puisse s'y reconnaître. Il en sera de même pour les prises de parole qui suivront strictement un protocole décidé démocratiquement avec les militants présents. Nous demandons à toutes les militantes et les militants un maximum de respect et d'humanisme. Tout propos xénophobe, raciste, sexiste ou de nature discriminatoire est passible de poursuites en pénal, nous saurons le rappeler, en outre ces idéologies sont contraires à celle que nous portons.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Corrida
commenter cet article

commentaires

Joseba 07/07/2015 22:41

7 juillet... San Fermín! Iruñea (Pamplona)...
Hemingway... Alcool... Fête...
Encierro... Corrida...
Bof...
80% de notre cerveau est identique à
celui d'un rat (Henri Laborit, dixit)...
Joseba

Joseba 08/07/2015 10:52

Egia diozu...
.
Heureusement que les rats ne savent pas
qu'ils sont semblables aux hommes (mâles),
parce que leur tristesse serait énorme.
Les femmes, sauf des exceptions, vous êtes meilleures,
en dehors des postes de pouvoir, parce que là,
Margaret Thatcher ou Esperanza Aguirre...
.
Il est vrai que, chez certains animaux,
la vie n'est pas facile pour les faibles :

"Il est fréquent dans des nombreuses espèces,
de la souris grise au babouin, en passant par
l'écureuil et l'hippotame [...] quand un mâle
prend le contrôle d'un groupe, il tue les jeunes."
"Quand on voit ça, on se dit que la condition humaine
n'est pas si mauvaise."
(Antonio Fischetti, Charlie Hebdo, 7 janvier 2015)
.
Allez ! Cette nuit, j'espère voir les anneaux de Saturne,
pour finir la journée avec moins de tristesse...
Joseba

Jenofa 08/07/2015 09:39

Et c'est bien triste pour le rat---

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.