Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 18:46
Non, tout ce qui est mauvais n'est pas forcément basque.

Que les choses soient claires, mais alors très très très claires: je suis absolument opposée à la barbarie, même édulcorée aujourd'hui  (l'oie tuée avant le "jeu"), qui consiste lors de festivités à couper le cou d'une oie pendue par les pattes.

Non, Je voudrais juste dire que des propos prononcés de ci de là et qui présentent cet "antzara joko" comme une tradition basque sont un tantinet agaçants ( c'est mon jour de litotes). A l'occasion de la dénonciation tout à fait légitime de cette activité lors des fêtes de Cambo, il a été  dit dans la presse mais surtout dans les réseaux sociaux , puis répété et encore répété qu'il s'agit d'une tradition  ou d'une coutume basque.

Et bien non, même si cette pratique porte ici un nom basque, elle n'a rien de spécifiquement basque, pas plus que la corrida, d'ailleurs! Et tout comme il est extrêmement désagréable ( cf liens 3 et 4) de voir la corrida systématiquement accolée à la culture basque, il est très énervant de lire sur les réseaux sociaux les torrents de mépris qui s'abattent sur les Basques considérés comme des arriérés, des abrutis, des bouseux sans culture, eux qui auraient subitement sorti de leur béret ce fameux   "Jeu de l'Oie".

Et pourtant (cf lien 1), cette pratique était d'usage dans toute l'Europe par le passé. Et pas uniquement dans les campagnes. Mes parents, nés respectivement en 1900 et en 1913, se souvenait d'y avoir assisté à Paris, non sans horreur. Et les amoureux des films de Claude Chabrol se souviennent de cette scène dans "Une affaire de femmes" (1988) où pendant l'occupation nazie, une oie est décapitée vivante en pleine ville. Je ne suis par ailleurs pas au fait de tout, mais j'imagine que le jeu de l'oie n'est pas présent en 2015 que par ici.

Voilà. Je ne suis pas Basque mais je me sens personnellement blessée quand-même.

Que cela ne m'empêche pas, ne nous empêche pas de protester contre cette pratique partout où elle existe encore.

 

Autre curieux amalgame : il y a quelques jours, un journaliste de "Sud-Ouest" faisait, sur son mur facebook,  part de sa désapprobation face au jeu de l'oie. Il ajoutait qu'il était choqué du fait que les ant-corrida ( dont très certainement il ne fait pas partie) approuvent la pratique de l'oie décapitée en public. Alors, là, saperlipopette, j'aimerais bien que l'on m'explique! D'ailleurs, je lui ai demandé de m'expliquer. Il ne m'a pas répondu. Tout commentaire me semble superflu.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans La hargne.Muturkeria.
commenter cet article

commentaires

mm82 13/08/2015 20:07

d'autant plus bêtes les touristes, que je me souviens avoir signé une pétition l'an passé contre cette "tradition", qui là, se déroulait dans ..... l' Allier !

Jenofa 13/08/2015 20:21

Merci pour ce témoignage, Maryse.

mm82 13/08/2015 19:07

et le plus lamentable c'est , toujours pareil la même chose , cette foule idiote qui assiste et cautionne ces "spectacles".

Jenofa 13/08/2015 19:42

Oui. Et les touristes avalent n'importe quoi. On leur dit, c'est Basque, comme les bérets rouges fabriqués en Chine, ils gobent.

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.