Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 18:25
A nu, la racine du saule blanc planté sous forme de bouture de quelques centimètres il y a 15 ans.

A nu, la racine du saule blanc planté sous forme de bouture de quelques centimètres il y a 15 ans.

Depuis trois ans :première taille des noisetiers plantés il y a 42 ans, tempêtes à répétitions et deux pommiers couchés par terre ainsi qu'un acacia (robinier) de plus de 30 mètres de haut, puis les inondations du 4 juillet 2014 qui ont pulvérisé les clôtures mitoyennes en particulier en raison de la glissade d'un autre acacia sur une pente de plus de 100 mètres, puis ERDF et cet été son soi-disant élagage (je me pince!) qui ressemble bien plus à une boucherie d'arbres, plus la récente tempête-tornade de grêle qui a couché trois arbres de trente mètres environ eux aussi, couverts de feuilles.Parmi eux, le superbe tilleul que j'avais planté la veille de la naissance de ma fille, il y aura 32 ans dans un mois et deux jours.

Et moi et moi et moi, avec ma brouette, ma scie, ma hachette et mes petits bras musclés (enfin--un peu) vieillissants.

Au s'cours!Ici, c'est le boulevard de mes enfants  arbres allongés sous leur sépulture de ronces. Arbres, rempart contre les déréglements climatiques, vous en êtes les premières victimes. Ceux et celles parmi les humains qui en sont conscients vous demandent pardon.

De magnifiques amis facebook étaient venus m'aider il y a un mois à parer au plus pressé.

Aujourd'hui, c'est un ami de "Tokia Théâtre" qui s'est dévoué pour faire avancer un peu le schmilblick.

Merci Michel. Milesker Mikel laguna. Et pardon pour le miséarabilisme culinaire. Bio, certes, mais pour le reste---

Au fait, tu as oublié le rouge bio Mendiko. Tant pis pour toi et tant mieux pour moi.

 

Boulevard des arbres allongés sous les ronces
Géant, mon enfant, je te pleure.

Géant, mon enfant, je te pleure.

Home, sweet home

Home, sweet home

Boulevard des arbres allongés sous les ronces
Et pendant ce temps, les deux loustics---

Et pendant ce temps, les deux loustics---

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Célébration de l'arbre
commenter cet article

commentaires

Jenofa 24/10/2015 20:03

Merci Zoé.

Zoé 24/10/2015 19:58

De tout cœur avec toi . Pour la mort de tes arbres , ce beau poème ;
"Dans la forêt sans heures
On abat un grand arbre.
Un vide ver­ti­cal
Tremble en forme de fût
Près du tronc étendu.

Cher­chez, cher­chez, oiseaux,
La place de vos nids
Dans ce haut sou­ve­nir
Tant qu’il mur­mure encore."

Jules Super­vielle, in Le for­çat inno­cent

Jenofa 24/10/2015 12:45

Empathie.

Peyo 23/10/2015 22:56

Le poème de Prévert que j'apprenais à mes élèves et qu'une promotion a dite, dans un spectacle théâtral et musical, au Théâtre d'Agen, sous les ovations du public :

En argot les hommes appellent les oreilles des feuilles
c'est dire comme ils sentent que les arbres connaissent la musique
mais la langue verte des arbres est un argot bien plus ancien
Qui peut savoir ce qu'ils disent lorsqu'ils parlent des humains

Les arbres parlent arbre
comme les enfants parlent enfant

Quand un enfant de femme et d'homme
adresse la parole à un arbre
l'arbre répond
l'enfant entend
Plus tard l'enfant
parle arboriculture
avec ses maîtres et ses parents
Il n'entend plus la voix des arbres
il n'entend plus leur chanson dans le vent

Pourtant parfois une petite fille
pousse un cri de détresse
dans un square de ciment armé
d'herbe morne et de terre souillée
Est-ce… oh… est-ce
la tristesse d'être abandonnée
qui me fait crier au secours
ou la crainte que vous m'oubliiez
arbres de ma jeunesse
ma jeunesse pour de vrai
Dans l'oasis du souvenir
une source vient de jaillir
est-ce pour me faire pleurer
J'étais si heureuse dans la foule
la foule verte de la forêt
avec la crainte de me perdre
et la crainte de me retrouver

N'oubliez pas votre petite amie
arbres de ma forêt. »

Jacques Prévert, Histoires, 1946.

Jenofa 23/10/2015 22:15

"Avant, les arbres étaient des gens comme nous". Jacques Prévert.

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.