Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 15:03
Pour une agriculture exemplaire en Pays Basque.

 

Dès son ouverture, notre site (Prendre conscience) a fait campagne pour une consommation moindre de viande et plus d'éthique dans les pratiques agricoles.

Les agriculteurs ne sont pas seuls en cause : nous sommes les clients.
Les employés des abattoirs, poussés par la nécessité du rendement, sont nos délégués dans l'indigne mise à mort des animaux. Le silence des vétérinaires, à la vocation suscitée par "l'amour des animaux", est assourdissant. Comme nous ne cessons de le répéter nous avons tous notre part de responsabilité. Et aussi un moyen d'agir : réduire notre consommation de viande en acceptant de payer plus cher en échange d'une charte de vraie qualité, c'est-à-dire, incluant le respect du vivant.

http://prendreconscienceblog.com/  

 

Texte de la pétition

Aux animateurs de
Euskal Herriko Laborantza Ganbara
Chambre d'agriculture alternative du Pays basque
et de Biharko Lurraren Elkartea BLE, association "agriculture biologique"


Une tâche de sang vient d'être révélée sur le tableau pastoral du Pays basque. Pourtant le monde paysan basque a eu l'inspiration et le courage, il y a quelques années, de créer une Chambre d'agriculture alternative dont le but était d'assurer sa pérennité grâce à ses valeurs.

Or, s'il était une valeur fondamentale dans l'ancienne culture basque, c'était "Ama Lur", la Terre Mère, objet de profond respect. Mais le matérialisme n'a pas épargné ce territoire. Au Pays basque, comme ailleurs, on scie les cornes des vaches, on coupe, à vif, les queues et les sexes des porcelets, on bouscule les animaux devenus "unités bétail", on désherbe en jetant du fuel sur les haies, on cultive intensivement un maïs pour ensilage afin d'augmenter la production laitière, on pratique "l'élevage industriel".

Lorsqu'on est petit, l'unique façon d'être grand est d'être exemplaire. Le courageux reportage de L214 à Mauléon doit être le déclencheur d'une plus grande exigence, impliquant les clients et rendant aux paysans, aujourd'hui en souffrance, une dignité passant autant par la juste rétribution de leur travail que par le plaisir de la bel ouvrage. Un plaisir qui passe par le respect de la vie, du vivant, des êtres humains, du sol, des plantes et des animaux.

Une structure comme EHLG, accompagnée par sa jumelle "agriculture biologique" BLE, est tout indiquée pour être le moteur de cette urgente transformation.

 

Pour signer la pétition, c'est juste en dessous.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jenofa 05/04/2016 14:46

Végétarienne de naissance, je ne peux qu' aquiescer mais croire que les abattoirs vont tous fermer demain face à une prise brutale et massive de conscience des gens, hein---- Alors, on donne l'exemple sans donner de leçons et on agit pour qu'en attendant la perfection, si elle arrive un jour, le moins de mal possible soit fait. Je précise que je connais depuis 40 ans la personne qui a lancé la pétition et que je l'ai toujours connue végétarienne.

mm82 05/04/2016 14:24

La meilleure des prises de conscience c'est de refuser d' avaler de la souffrance.
Être végétarien n'est pas une "punition", encore moins une aberration, c'est un grand bonheur, et quand je me balade et vois dans les prés vaches, chevaux , poules , etc...(oui, il y a en encore dans qq campagne) je me dis "ah je peux vous regarder dans les yeux........ "

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.