Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 11:45
Home, sweet home!

Atypique, le retour à la maison d'Altxor et Gaztain en ce 17 septembre 2016.

Tout d'abord, pour la première fois, l'herbe a manqué dans a lande que loue l'association dans le village d'Aincille. Elle n'était déjà pas bien grasse quand nous sommes montés fin avril, sans doute parce que quelqu'un y avait fait pacager des animaux au tout début du printemps.  Mais surtout, à la mi-août, il s'est mis à faire extrêmement chaud et la sécheresse a duré. Il a donc fallu avancer d'une semaine la date du retour. Malgré cela, les deux pottok risquaient d'avoir faim. Il m'a donc fallu aller acheter du foin de fétuque à la coopérative agricole et dans la cacahouète qui me sert de voiture, je l'ai porté sur place. Un voisin m'a installé  une palette devant le portail. Nous y avons déposé le foin que nous avons recouvert d'une bâche et le même voisin leur en donnait tous les soirs. Qu'il en soit remercié.

Restait le problème posé par Gaztain qui plus que d'habitude était redevenue sauvage lors de son séjour loin de la maison. Elle voulait bien se laisser approcher mais fuyait dès qu'elle voyait le licol. Avec un ami, nous sommes donc allés vendredi soir pour préparer le retour du lendemain en lui posant ledit licol. Ouf! Avec un peu de patience, ce fut réussi. Rester auprès du foin qui la faisait saliver d'envie et le tour était joué. Nous n'avons pas eu, comme nous l'avions craint, à courir derrière elle dans la pente, les ajoncs, les ronces, la fougère et les arbres couchés par les tempêtes.

Samedi matin, le jour J,n'a pas manqué d'être différent. Il nous est arrivé certaines années d'être 12, 15, jusqu'à 18  pour accompagner les deux loustics. Cette année,  à l'occasion  de ce retour, problème de date accru par le fait qu'il a fallu avancer de cette fameuse semaine. Nous nous apprêtions à faire le périple à quatre.  Deux d'entre nous, en venant nous rejoindre, se sont retrouvées bloquées sur la route par deux accidents. Le second a côuté la vie à trois personnes, dont l'une de mes voisines, nous l'avons appris le soir, ce qui a endeuillé cette journée. Ces deux amies sont arrivées avec une heure de retard et Jean-François et moi avions commencé la route sous une pluie battante et pas franchement chaude. Nous nous sommes rejoints tous les quatre sur la cancha du fronton de Saint-Michel.

Une autre et dernière différence: malgré quelques éclaircies, le temps n'était pas agréable. J'ai quand-même réussi à prendre quelques photos, mais rien de comparable à ce qui vous est montré d'habitude. Bien entendu, nous ne pouvions malgré tout faire l'impasse sur la pose habituelle sous "notre" chataîgnier. Dans les descentes, pour la première fois, nous avons eu peur à plusieurs occasions car les chevaux glissaient et n'étaient pas très rassurés, en particulier vieille dame Gaztain.

Voilà, malgré tous ces soucis, les deux poneys sont à la maison. Mission accomplie.

Sauver la maman de l'abattoir  ( elle portait son fils, je l'ignorais)  était une folie. Mais voilà, c'est fait. Quelques soient les difficultés et les angoisses, et certes il y en a,  je suis responsable d'eux. Merci à tous ceux qui m'aident, d'une manière ou d'une autre.

Home, sweet home!

Photo ci-dessus et photo ci-dessous : notre ami l'étalon Trait-Breton toujours au rendez-vous.

Cette fois-ci, avec sa favorite.

Home, sweet home!
Home, sweet home!
Home, sweet home!
Gaztain et Françoise, le coup de coeur.

Gaztain et Françoise, le coup de coeur.

Ma maison est tellement dans le creux qu'on ne la voit de nulle part.

Ma maison est tellement dans le creux qu'on ne la voit de nulle part.

Home, sweet home!
Home, sweet home!
Altxor et Jean-François ne peuvent plus se quitter.

Altxor et Jean-François ne peuvent plus se quitter.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Altxor eta Gaztain
commenter cet article

commentaires

Martine CAPLANNE 18/09/2016 17:15

Immense bravo à vous quatre. Je suis bluffée et désolée de ne pouvoir donner un coup de main pour ce périple annuel. Mes capacités physiques diminuent chaque année, hélas ! Amitié.

Jenofa 18/09/2016 17:23

Ego te absolvo.

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.