Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 09:29
Redonner à l'arbre sa place dans le monde agricole.

Depuis quelques temps, on peut lire dans "Izar lorea", la feuille d'information d' "Euskal Laborantza Ganbara", la chambre d'agriculture alternative du Pays Basque,  des articles qui tendent à réhabiliter l'arbre dans la pratique agricole, à lui redonner la place qu'il n'aurait jamais dû quitter. Voir, par exemple, l'image ci-dessus.

Quel bonheur et quelle joie de voir ainsi la ronce réhabilitée, elle qui est véritablement le berceau des jeunes arbres comme il est dit ici et comme me le disait mon papa!

Et je ne peux m'empêcher de repenser à la catastrophe humaine et écologique  que représentent les feux pastoraux injustement baptisés écobuages et qui ne nous ont jamais semblé si envahissants et destructeurs que cette année. Abstraction faite de l'épouvantable "accident" d' Esterenzubi en l'an 2000 où cinq randonneurs avaient trouvé la mort et où un cinquième a contacté un handicap physique à vie, sans parler de la dévastation morale devant la réaction de certains. Oui, que voulez-vous, quand des randonneurs trouvent la mort dans un feu allumé par des bergers, ce ne sont pas les bergers les fautifs, ce sont les randonneurs qui n'avaient pas à se trouver là, c'est évident, non? Je serais bien curieuse de connaître les commentaires de ces personnes au sujet de la mort par le feu il y a deux jours de cet agriculteur qui avait lui-même allumé l'incendie. En fait  et tout bien réfléchi, non, je préfère ne pas savoir. Car enfin, ces gens qui allument ces feux, outre qu'ils y éprouvent sans doute une sensation de puissance absolue sur le monde qui les entoure, outre aussi le fait qu'ils y trouvent certainement une sorte de plaisir pyromane, le font par haine de l'arbre, pour empêcher qu'il revienne. Or la ronce est l'une de ces plantes dites rudérales qui réparent les dégâts causés au sol par l'homme et prépare le retour des arbres Et comme l'article parle aussi du rôle que joue les ronces dans l'abri et la nourriture pour les insectes pollinisateurs et de nombreux petits mammifères tout au long de l'année, je ne peux m'empêcher de repenser à ceci: il y a peu, une amie attirait l'attention de l'un de ces incendiaires sur le fait que lors du dernier feu pastoral, tous les insectes pollinisateurs, toutes les larves de papillons, toute la microfaune avaient péri sans conteste. Et savez-vous ce qu'elle s'est entendu répondre? "Mais non, ils étaient partis!". Ben tiens, à l'ère des sms et des courriels, avant d'allumer des feux, les agriculteurs pyrénéens préviennent la faune afin qu'elle puisse aller se réfugier ailleurs. C'est qu'on est moderne, nous, dans nos campagnes, faut pas nous prendre pour des bouseux à la ramasse!

Dans cette société où l'omerta règne au sujet des feux pastoraux, où la pression, la censure, les injures vous menacent si vous osez tenter de les critiquer, bravo à EHLG qui avec finesse et intelligence tente de renverser la tendance. J'avoue être tellement révoltée et en colère que j'admire cette approche dont je ne serais sans doute pas capable, comme les quelques lignes ci-dessus le prouvent une fois de plus.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.