Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 16:19

Réponse au questionnement du Collectif "Su aski!" par les trois candidats EELV aux législatives en Pays basque : Véronique Zenoni,Sophie Bussière, Thibault Pathias

EELV Pays basque et les feux de montagne

Ci-dessus : depuis le banc Saint-Bernard à Bayonne, vue de la pollution aux particules fines due aux "écobuages" ( feux pastoraux) lors d'une journée de l'hiver dernier. Photo : Michel Botella.

"Les pratiques agropastorales ont à s'adapter au changement climatique : hiver moins marqué, pas de neige, redémarrage de la végétation et de l'activité animale plus précoce. Les écobuages ont eu lieu cette année alors que la végétation était déjà en activité, que les abeilles étaient ressorties, les oiseaux migrateurs déjà de retour et les petites mammifères de sortie.

Nous sommes tout à fait conscient-e-s des dégâts causés par les feux de montagne, injustement appelés « écobuages », surtout quand ils sont répétés chaque année et prennent les proportions que nous avons connues cette saison dernière . Dégâts sur les sols : érosion qui accentue de manière importante le phénomène des inondations et aboutira à terme à une désertification, appauvrissement de la faune, de la flore (néfaste aussi aux animaux d'élevage qui n'y trouvent plus leur médication naturelle). Mise en danger pour ne pas dire plus de l'activité d'apiculture ou de récolte pour la médication humaine, etc. Dégâts sur l'air : participation au réchauffement climatique et forte participation à la pollution aux particules fines, responsable de tant d'affections respiratoires et, ce que l'on sait moins, d' AVC. Mise en danger de la vie d'autrui car ces feux sont bel et bien des incendies.

Ceci dit, comme il ne s'agit pas le moins du monde de mener une guerre contre l'activité pastorale, nous ne croyons pas qu'il soit envisageable ni souhaitable de tirer le clap d'une fin immédiate et définitive de cette pratique. Nous proposons que des rencontres entre tous les acteurs concernés éleveurs, marcheurs, coureurs, cueilleurs, apiculteurs,naturalistes, protecteurs de la nature, pompiers qui risquent leur vie soient organisées, un vrai débat engagé, les diverses solutions présentées. Dans un premier temps, il serait souhaitable que ces feux ne soient plus autorisés plusieurs années consécutives et que les contrevenants soient verbalisés.

Si nous sommes élu-e-s, nous nous emploierons à ce que soient donnés les moyens d'entretenir de façon plus écologique et plus respectueuse de la montagne et de ceux qui la pratiquent : matériel, main d’œuvre (création d'emplois), formation, etc...

De toute façon, rien ne se fera sans les bergers, car si la montagne appartient à tout le monde, ce sont les bergers qui l'entretiennent."

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Ecobuages,mendiko suak
commenter cet article

commentaires

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.