Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2019 3 20 /02 /février /2019 20:17
Le bon air de la montagne basque

Le bon air de la montagne basque


Communiqué du Collectif Su aski/Halte aux feux

«500Ha ravagés (par le feu volontaire) selon la Préfecture », non sans blague!
Il y a juste un an le « Collectif Su Aski – Halte aux feux » écrivait à Monsieur le Préfet :
« …Par votre position de soutien à l’initiative des intérêts d’élus et du secteur économique liés à l’agrochimie productiviste subventionnée, il semble que vous ne tenez pas compte des activités agropastorales qui sont contre la pratique destructrice de l’écobuage (atteinte à la biodiversité, érosion des sols, pollution atmosphérique et impact sanitaire et coûts sociaux) dont des éleveurs mais aussi d’autres profils professionnels comme les apiculteurs, les cueilleurs de plantes… de production locale et bio, de dimension paysanne familiale. 
Ce sont des victimes économiques potentielles après le passage du feu. Qui les prend en considération au niveau de vos services puisqu’ils sont ignorés par le système agrochimique productiviste pro écobuage subventionné ? ».

Monsieur le Préfet nous répondait :

« …L’écobuage constitue à ce jour une pratique indispensable à l’exercice du pastoralisme et à l’entretien de nos montagnes. Au fil des années, l’Etat a renforcé le dispositif réglementaire avec une volonté constante d’assurer la sécurité de cette pratique et de réduire ainsi les risques de feux incontrôlés qui mettraient en péril des personnes ou des biens (bâtiment, forêts, etc). … ».

Exemple type d’une réponse technocratique et d’aval à quelques intérêts particuliers abonnés à l’argent public des contribuables par les primes PAC inégalitaires puisque « plus tu es gros, plus tu touches de subventions » et qui est une négation de la réalité dramatique telle qu’elle s’est déroulée cette fin de semaine en Pays Basque, comme sur Banca ou des « biens », bergerie et espace en gestion bio ont été touchés par le feu incontrôlé subventionné.

Mettre en avant l’écobuage tel que nous le subissons dans ces effets néfastes comme une tradition démontre l’abus officialisé de la part des autorités et des pratiquants d’un qualificatif qui n’a rien à voir avec l’écobuage de nos anciens qui l’exerçait collectivement et solidairement durant la journée, pour éviter tout débordement par le feu ravageur qui pouvait être relancé par un vent du sud. C’est malheureusement ce qui s’est passé une fois de plus ce dimanche malgré l’annonce météorologique puisque le feu a échappé à certains écobueurs et qu’il a fallu mobiliser 70 pompiers plus un hélicoptère. Qui paye (une fois encore) cette facture ?

A l’heure du Grand débat national et au moment ou la France est à nouveau mise en demeure par Bruxelles pour « insuffisances en matière de qualité de l’air », que l’Observatoire national de la biodiversité a publié son bilan 2018 « Menaces sur le vivant : quand la nature ne peut plus suivre », des changements radicaux sont à opérer dans les pratiques et conduites étatiques, telles qu’ici, avec ces autorisations d’écobuages incontrôlés, qui amène le Collectif de citoyens à clamer le plus haut et le plus fort qui soit : « Su Aski – Halte aux feux ».
Des éleveurs éclairés l’ont compris et ont notre soutien. Ils mettent en œuvre d’autres pratiques plus douces pour l’entretien de la montagne et le bien être animal. Les brebis transhumantes préfèrent l’herbe de repousse après le broyage que celle indigeste qui vient après le feu ravageur et pollueur. 
Que Monsieur le Préfet démontre sa capacité à faire respecter son arrêté d’interdiction du feu ce dimanche, par des poursuites adéquates contre les auteurs de ces ravages jouissant d’une omerta scandaleuse et nous aurons un moindre début de satisfaction de son action au service de l’intérêt général.
Bayonne le 19 02 2019.
 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.