Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2020 3 06 /05 /mai /2020 16:22

Adieu frère de Kabylie

Une contribution de Daniel Labeyrie

 

 

Pas possible ! Idir s'en est allé tout doucement, tout simplement sur la pointe de sa douceur et de sa discrétion légendaires.

 

Les montagnes du Djurdjura, les églantiers, les orangers, les dernières neiges de là-bas sont en train de fondre et l'on pleure dans les villages le bel ambassadeur de la culture kabyle qui a poussé la porte de l'éternité.

 

Monsieur Idir, vous faisiez partie de notre paysage culturel si diversifié. Chez vous, pas d'éclats de voix, pas de cris, pas de slogans, pas d'invectives mais une belle volonté artistique et humaine pour la reconnaissance de votre culture.

 

Votre ballade, la berceuse « Avava Inouva » a traversé les pays et les continents plus que durablement. En la chantant aujourd'hui, nous avons un grand chagrin d'enfants orphelins car on ne voulait pas que votre voix se taise tant elle nous était indispensable pour la fraternité en ces temps si rudes.

 

Vous êtes parti au mois de mai, dans la splendeur du printemps, dans la beauté des roses. Les sunlights et la gloire n'ont jamais brûlé les ailes de votre belle âme. Artiste humble et chaleureux, vous l'êtes resté jusqu'à la fin de votre voyage terrestre.

 

Cher Idir, reposez en paix et l'on ne peut que vous dire un immense merci pour vos chansons et pour le bel humain que vous fûtes.

Vous avez rejoint votre maman adorée partie il n'y a pas si longtemps : madame, comment vous remercier de nous avoir donné un fils de cette envergure?

 

 

Daniel LABEYRIE

Partager cet article
Repost0

commentaires

Martine CAPLANNE 07/05/2020 00:49

Merci pour l'hommage à cet artiste hors normes et tellement "nécessaire".

P.P 06/05/2020 20:34

Merci pour ce bel hommage. Idir a bercé toute ma jeunesse de ses mélodies si belles et de ses paroles berbères tellement poétiques et justes ! Il était un immense artiste et un très grand homme (c'est souvent lié !), portant toujours un regard tellement lucide sur la situation en Algérie. Ce qu'il disait au sujet de cet incroyable "Hirak" en cours et qui, espérons-le, n'est pas fini (il prendra d'autres formes après le Covid...) :
"« J’ai tout aimé de ces manifestations : l’intelligence de cette jeunesse, son humour, sa détermination à rester pacifique (...) J’avoue avoir vécu ces instants de grâce depuis le 22 février comme des bouffées d’oxygène. Atteint d’une fibrose pulmonaire, je sais de quoi je parle. De toute façon, nous sommes condamnés à réussir. Continuons donc à réfléchir en termes de nation algérienne vers le progrès. Si nous restons unis, rien ni personne ne pourra nous défaire ». (Idir, Journal du dimanche avril 2019).
On ne t'oubliera jamais et on transmettra ta parole, tes chansons, ta musique à nos enfants, pour toujours...

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.