Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 21:45

Puisque nous avons entamé le mois de Novembre, mois de la Sainte Catherine où « tout bois prend racine », je vais, à plusieurs occasions, vous parler des arbres, en quelque sorte assumer, clamer,  crier haut et fort mon « arbritude », comme dirait Julos Beaucarne, une arbritude profondément enracinée en moi depuis toujours . Je vais chanter le peuple des arbres, dont je me sens si proche.


Auprès de son Ormeau : 


De sa fenêtre, quelque part sur les coteaux du Gers, Luc Romann choyait du regard un Ormeau, haut d’une bonne trentaine de mètres (voir photo).

grand-ormeau001.jpg

Un jour, il y  a environ trente ans,  la Graphiose, cette terrible épidémie, a commencé à faire des ravages un peu partout dans l’Hexagone, y compris tout près de chez Romann. Les Ormeaux qui en étaient atteints, séchaient sur pied et mouraient les uns après les autres. Inquiet pour son bon géant, Luc s’est renseigné sur les moyens de lutte contre l’épidémie et a soigné l’arbre préventivement pendant sept années. En vain. La maladie, l’épidémie furent les plus fortes et par un beau mois de Juillet Gersois, l’ami Orme  perdit brusquement ses feuilles et mourut.
Dans une société où rien ni personne n’est reconnu s’il n’est performant et rentable, il n’est sans doute pas inutile de rappeler à quel point l’arbre mort peut être source d’alimentation et de vie pour nombre d’organismes végétaux ou animaux. « L’arbre mort, c’est la vie », dit un autocollant de l’ASPAS . C’est certain. Il n’empêche---- avoir devant les yeux tous les jours, à chaque seconde,  à quelques mètres de chez soi, le corps pathétique,  toujours immense et majestueux mais décharné et grisâtre de l’arbre tant admiré et aimé, est sans doute lourd à supporter.
Alors, la mort dans l’âme, Romann a fait venir un bûcheron. Monsieur l’Ormeau a été débité en planches. Puis sa souche fut arrachée. A la place de ses racines imposantes, un grand trou d’argile pure restait béant. L’utilisation de cette excavation semblait évidente. Il fallait en faire----une mare. 

IMAG0049.JPG


Et aujourd’hui, la Vie est toujours là, présente sous d’autres formes pour la joie des grenouilles vertes, des tritons, des libellules--- et j’en oublie --- les chevreuils .... les renards ... et les chats ....et les chiens amis de passage qui font une halte pour s'y désaltérer.... et puis bien sûr beaucoup de rainettes et de petites grenouilles rousses,  les poissons .... les plantes tout ce qui se retrouve à vivre autour, en particulier les oiseaux. ... C'est magique !

IMAG0070.JPG

Les planches, elles, 

sont encore stockées sous abri, tout près de la maison. L’Orme est un bois très apprécié en particulier pour l’ébénisterie. On en fait de superbes escaliers. Si vous êtes intéressé (e) par l’achat de ces planches, (environ 4 mètres cubes),  n’hésitez pas à me le faire savoir sur ce blog et je transmettrai à qui de droit. Offrir une deuxième vie au grand Ormeau, qui relèvera le défi ?


Les Ormeaux.             07.jpg
Chanson de Luc Romann.

Que les bergers
Rassemblent leurs troupeaux
Que les bergères
Fassent leurs yeux en pleurs
Qu’on mette en berne
Les couleurs des drapeaux
Pour les Ormeaux
Et tous les arbres qui meurent

Refrain :
Qu'il soit tout p'tit
Qu'il soit très grand
L'arbre est gentil
Il n'est jamais méchant (bis)
Aidez les !

Dans les forêts
Dans les vallées
Sur les coteaux
Ils étaient beaux
Dressés de tout leur cœur
C’était des rois
Avec des bras couverts d’oiseaux
Comme des croix
Ils n’ont plus que les os.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Célébration de l'arbre
commenter cet article

commentaires

DAGONNEAU 08/09/2014 09:48

Bravo pour cette jolie histoire qui arrive avec le soleil du matin en Picardie! Une histoire qui finit bien! C'est tellement rare! Bien sûr il eût été préférable que Luc soit encore là pour nous parler lui même de sa mare, mais je suis certaine qu'il veille sur elle de là où il se trouve! Belle journée à tous...Jenofa, attention aux orages, je pense à vous!

Jenofa 08/09/2014 11:54

Quelques gouttes dans mon bureau pendant la nuit. Va falloir monter sur le toit.

michèle becker 10/11/2007 16:33

qui n'a pas pensé à BRASSENS en lisant la belle histoire triste de l'orme?
sauf qu'ici la vie continue !
bravo à Jenofa qui trouve sans arêt des gens admirables pour son blog.Sans elle je ne vous connaîtrais pas Romann et ce ce serait VRAIMENT DOMMAGE
michèle becker

Martine Caplanne 08/11/2007 18:33

Quel crêve coeur !Autrefois j'ai chanté à Chaillé sous les Ormeaux près de La Roche sur Yon. On parlait de cette maladie... Aujourd'hui il n'y a plus d'ormeaux...
La mare de Luc est bien jolie heureusement. Cela compense un peu. Bises à lui, à toi Jenofa.
Amitié
Martine Caplanne

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.