Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 18:00

hetre1.jpg
Mais oui, babel, les arbres marchent!
Et plus particulièrement nos hêtres pyrénéens.



Une contribution de babel:
http://www.myspace.com/lebabel

attention texte "violent"

L’arbre gazouillait. Il n’était pas plein d’oiseaux. Les vers n’y chantaient pas encore. Il chantonnait. Il chantonnait sa joie d’être un arbre qui marche. C’est à ce moment-là que le camion lui a dit de ne plus rêver : un arbre qui marche, c’est un arbre mort, déposé à l’arrière du camion. Il lui dit en plus de ne pas s’étonner quand la scie trancherait que ce soit la fin : on n’a jamais vu un arbre finir sa vie dans un costume de bois, entre six planches. Mais le camion a freiné :un nid de poules, une plaque de gel, allez savoir ! le camion a pilé. L’élingue qui retenait le fût s’est brisée. L’arbre s’est élancé, massacrant le camion, et empalant le pauvre conducteur. Ce jour-là, un camion trop bavard fut puni de sa mesquinerie, et un arbre reçut un cercueil de chair fraîche. Cela vous semble horrible ? Demandez donc aux arbres ce qu’ils pensent de devoir sans cesse habiller nos cadavres…
Le feu serait-il la seule sépulture commune à tous les vivants, et la cendre, le seul linceul qui sied à nos rêves de grandeur ?
Ou dit autrement, comme dans les Amours Post-Industriels, mais, hélas, sans l’encre de Ptiatnne :

L’IRONIE DU SORT

Ne me faites pas de tombe quand
Je serai mort. Sans chrysanthème
que l’on pose une fois l’an
Je veux l’oubli de l’oubli même

Évitez les rires et les cris
en mon honneur. Sur vos registres
grattez mon nom, quand il est inscrit
Rester un peu vivant m’attriste

A quoi bon mourir s’il faut encor
orner la vie, laisser des traces ?
n’ayez regret ni aucun remords
Vivre en vos mémoires m’agace.

La jolie terre m’a fait la peau
que vous savez : de sang, de marbre
finalement. Avec les arbres
je veux être abattu sans un mot.

Babel-Ptitanne "Amours Post-Industriels". ©Petites Vagues 2007.  

http://www.petites-vagues-editions.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=api&num=8&type=1&code_lg=lg_fr

hetre2.jpg
Les photos sont de Yvan Puntous.
http://perso.orange.fr/amisdelours-amopyc/ours.html
http://images-du-pays-des-ours.blogzoom.fr

 


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Magnifique dernière image : "Peuple d'Arbres en marche de toute éternité". Jean Claude Touzeil
Répondre
J
<br /> "Il y a longtemps, les arbres étaient des gens comme nous".<br /> Jacques Prévert.<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Quand les arbres marcheront sur les hommes tendant vers eux leurs plumes soyeuses ,murmurant le bruissement de leurs sèves ,alors les hommes redeviendront les enfants qu'ils n'auraient jamais dû<br /> renier ...Les enfants de la terre.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.