Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 09:36

 
Artistes, mes amis(es), sachez que lorsque vous vous produisez dans les arènes de Bayonne, vous aidez le sanguinaire premier magistrat de la ville, autocrate s'il en est, à réduire le déficit des activités de torturomachie qui ont lieu dans ces mêmes arènes!

printemps-2009-039.jpg

Arènes de Bayonne : les bénéfices des spectacles culturels comblent un quart du déficit taurin

23/10/2010

Pierre MAILHARIN

Mains jointes, regard implorant le ciel. Le mime, brillamment interprété par Jean Grenet, illustre le propos de son premier adjoint, Jean-René Etchegaray. En charge de la culture, celui-ci vient d'achever l'énumération (positive) des productions musicales de l'été dans les arènes de Bayonne, se réjouissant, soulagé, qu'«aucun spectacle n'ait dû être annulé...». La scène se déroule hier après-midi, à la mairie de Bayonne, lors de la conférence de presse municipale sur le bilan d'activité 2010 de l'enceinte Marcel Dangou.

Sachant que les six concerts proposés (ZZ Top, Mika, M, Christophe Maé, Roberto Alagna, RFM Party 80) ont réuni 44 000 personnes (sur un peu plus de 100 000) et généré quasiment à eux-seuls un résultat positif de 2 2749 euros, soit l'équivalent de près d'un quart du déficit des manifestations taurines (92 000 euros), on se dit que le premier édile de la capitale labourdine a effectivement quelques raisons de remercier les dieux de la météo.

Sauf que Jean Grenet, s'il se félicite des instants «magiques» procurés par chaque représentation artistique aux arènes, n'a pas pour autant l'intention de tirer un trait sur des décennies de corridas à Bayonne. «Dire que les arènes sont déficiatires, c'est une façon de voir les choses, qui n'est pas la mienne, a-t-il d'ailleurs réfuté. Malgré la crise économique que nous traversons et la concurrence du rugby pro, nous sommes sur un solde négatif de fréquentation de seulement 1 294 entrées. Ce qui est déficitaire, ce sont les charges inhérentes à l'organisation et les novillades piquées et non piquées. Les corridas qui marchent le mieux sont celles avec des grosses vedettes. Dont acte. L'objectif est de remplir les arènes, on saura s'en souvenir».

Une jolie passe, que le magistrat bayonnais a conclue par cette banderille manifestement préparée : «Il ne faudrait pas que dans cette ville, tout ce qui fait notre aura, notre culture, notre reconnaissance, soit sujet à polémique. Lerugby , les corridas, les fêtes, font partie de notre patrimoine et ne doivent pas faire l'objet de controverses. J'entends d'ailleurs continuer à développer la corrida».

Jean Grenet a d'autre part profité de ce bilan pour rejetter l'idée d'une couverture des arènes. «Sincèrement, je crois que ce serait une erreur. J'en avais parlé, mais c'était surtout par curiosité intellectuelle, pour savoir ce que les architectes en pensaient. Quand j'ai vu que ça ne serait jamais vraiment une salle de spectacle couverte, j'ai renoncé».

Compte tenu des aléas climatiques, se repose donc la question d'un zénith sur le BAB. «Le problème, c'est qu'on ne part pas d'une feuille blanche. Chacun est jaloux de ses prérogatives en matière culturelle. Aujourd'hui, à supposer que la Cabab ait la compétence culturelle, ce qui n'est pas le cas, ce serait difficile d'harmoniser tout cela».

 

Le Journal du Pays Basque 23 Octobre 2010.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.