Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 13:20

chats-003.jpg

 

Voici "ce" que ma fille  a trouvé devant la porte de la maison, sous une pluie battante, ce matin en allant ouvrir aux poules et donner le foin aux pottok. Un grand classique, mais j'avoue que c'est la première fois que cela m'arrive à moi.

L'âme charitable qui a déposé là ces deux chatons  a pensé que pour elle, il n'était pas possible de les assumer mais que la gâteuse des animaux, la mémère à chiens et à chats, ne manquerait pas de craquer et de les adopter ou de trouver à les placer. Ben voyons! Que c'est pratique de se donner ainsi bonne conscience, monsieur ou madame! Moi, je ne vous accorde pas le statut de bonne conscience,  je vous range dans les rangs des lâches, de ceux ou de celles qui pratiquent à la perfection et sans problèmes de conscience l'accumulation des petites lâchetés quotidiennes. Oui, les salauds sur cette Terre ne sont pas seulement les puissants, qu'ils se nomment Bush, Sarko, Juan Carlos, Poutine ou Liliane Bettencourt.

Le problème, c'est que la maison Uhaldia affiche complet. Je venais juste il y a deux jours d'accepter deux chats déjà " de trop", poussée dans mes derniers retranchements par quelqu'un qui sait à merveille jouer de la culpabilité des autres mais se garderait bien, lui, d'adopter les deux greffiers en question. Il faut savoir s'arrêter lorsque, matériellement ou psychologiquement, il est évident que l'on ne peut plus assumer. Jusqu'à présent, je n'ai pas trop su faire, mais là, le vase déborde.

 

chats-004.jpg

Alors, voilà, ces deux minettes sont à l'adoption.

Nous leur avons installé des journaux par terre et, d'elles-mêmes, elles vont y faire leurs besoins. Dès que l'on s'approche d'elles, elles ronronnent et se roulent sur le dos. Elles ne sont pas maigres. Il paraît évident qu'elles ont été bien traitées, habituées à la douceur des voix et des caresses. Cela ne fait qu'augmenter mon incompréhension habituelle devant ce type d'événement. Comment peut-on choyer un être vivant, quel qu'il soit, et agir ensuite ainsi avec lui?

Bon, vous savez où vous me trouver. Merci par avance d'en parler autour de vous.

 

Et, s'il vous plaît, pensez, pour éviter de faire d'autres malheureux, à la stérilisation des chats et des chiens. Faites passer le message.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Christophe 04/06/2012 23:52

Et zut !
J'avais besoin d'un chat pour éliminer un excés de campagnoles.
Mon fils a trouvé une adresse sur le web, et nous venons de ramener une adorable petite chatte tigrèe qui ressemble comme 2 goutte d'eau à ces minous.
Si j'avais su !
Leur situation a l'air plus pressante.

jenofa 03/06/2012 22:18

http://www.youtube.com/watch?v=z1VpRZcYYV4La fille de Londres


Un rat est venu dans ma chambre
Il a rongé la souricière
Il a arrêté la pendule
Et renversé le pot à bière
Je l'ai pris entre mes bras blancs
Il était chaud comme un enfant
Je l'ai bercé bien tendrement
Et je lui chantais doucement :

Dors mon rat, mon flic, dors mon vieux bobby
Ne siffle pas sur les quais endormis
Quand je tiendrai la main de mon chéri

Un Chinois est sorti de l'ombre
Un Chinois a regardé Londres
Sa casquette était de marine
Ornée d'une ancre coraline
Devant la porte de Charly
A Penny Fields, j'lui ai souri,
Dans le silence de la nuit
En chuchotant je lui ai dit :

Je voudrais je voudrais je n'sais trop quoi
Je voudrais ne plus entendre ma voix
J'ai peur j'ai peur de toi j'ai peur de moi

Sur son maillot de laine bleue
On pouvait lire en lettres rondes
Le nom d'une vieille "Compagnie"
Qui, paraît-il, fait l'tour du monde
Nous sommes entrés chez Charly
A Penny Fields, loin des soucis,
Et j'ai dansé toute la nuit
Avec mon Chin'toc ébloui

Et chez Charly, il faisait jour et chaud
Tess jouait "Daisy Bell" sur son vieux piano
Un piano avec des dents de chameau

J'ai conduit l'Chinois dans ma chambre
Il a mis le rat à la porte
Il a arrêté la pendule
Et renversé le pot à bière
Je l'ai pris dans mes bras tremblants
Pour le bercer comme un enfant
ll s'est endormi sur le dos...
Alors j'lui ai pris son couteau...

C'était un couteau perfide et glacé
Un sale couteau rouge de vérité
Un sale couteau sans spécialité.

1953 Mac-Orlan Germaine Montéro

gilles 03/06/2012 22:13

Ouais c'est pas très sympa. Bon, c'est pas tout, je veux bien te les prendre tes chats contre trois rats. Ca marche ?

Jacly BOUGIS 03/06/2012 20:30

effectivement, le geste est impardonnable de ces personnes ayant abandonné ces deux petits chatons.
Je vais en parler autour de moi, comme vous le savez, j'ai déjà deux chats et... qui ne s'entendent pas, mais voyant ces petit chatons celà fait mal au ventre. En attendant de trouver des maîtres,
voulez vous de la nourriture pour les chatons ?

gualyvo 03/06/2012 20:02

Partagé sur facebook google et twetter, dans l'attente d'avoir une minite pour diffuser sur mon forum www.avns.biz

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.