Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 19:00

 

  http://img.over-blog.com/499x470/1/19/11/45/mes-images2/1000excuses.jpg

Une contribution de babel.

À tous les verts dans l’inquiétude de l’alliance avec le P.-S., soyez rassurés…

L’écologie est une visée à long terme. C’est pourquoi, avant de fermer les centrales pourries, il importe d’asseoir aux postes de commandement – dont les salaires, eux, viennent d’être augmentés – de vrais écolocrates qui ont une vision de l’avenir. Du leur, et entre deux portes, du vôtre.

Dans la même logique, je vous prie de ne pas imprimer ce document sur du papier recyclé : l’écologie nouvelle doit fournir un papier qui sera demain recyclable.

Nous vous promettons d’être fidèles à la nature, à Darwin, et à la sélection naturelle. Certes, les dinosaures, c’était de la chance. Avouons-le. Qui s’en plaindra ? Vous vous voyez jogger à Fontainebleau auprès d’un T.Rex ? Mais, depuis que nous, les humains gérons l’écosystème, les espaces libres, les espèces qui ne sont ni comestibles, ni décoratives, peu à peu disparaissent. Nous créons l’écosystème de demain. Stable et pérenne dans une vision globale avec du loden et vue sur la mer, qui en montant arrivera bien un jour à une heure du périph, non ?

Notez qu’à dater de maintenant dans écologie, éco signifie « économies ». Pas Économie, non ! On ne va retourner dans des bleds pourris faire du « commerce équitable », quand même ! ils n’ont même pas de haut débit pour notre buzz ! C’est : « économies », comme nos éconocroques à nous, car même pour les élus, c’est la crise. Dans mon golf à gazon biodégradable, nous avons été, oui, je sais, c’est pénible, contraints de remplacer certains éléments en bois des îles par du plastique, mais certifié sans OGM, bien sûr.

La nouvelle écologie a un projet social proche de tous. Ainsi, dès que nous serons élus à la Chambre, nous ferons voter une loi INTERDISANT (oui, nous savons parler fort) les graisses dans les sodas.

Nous avons rendez-vous avec l’avenir, comprenez que le présent attendra.

Le babel, qui ne votera pas pour ça en 2012.

 

petit rappel de la blogueuse : http://jenolekolo.over-blog.com/article-20685599.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dupdup 07/12/2011 18:13

Je partage l'avis donné par Jenofa ci-dessus.
Pour avoir une bonne idée de la situation chez les écolos :
http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2011/12/07/non-au-marchandage-electoral-nous-demissionnons-deelv-227307

Jeno l'écolo 20/11/2011 11:42

"Ce que tu es deviens".

Jeno l'écolo 20/11/2011 11:10

Lurbeltz, nous n'en sommes pas là par hasard ni par un brusque coup du sort. Il ne s'agit pas d'une météorite qui nous tombe sur la tête et que nous n'avons pas vu venir. La dégradation a été
longue, elle vient de loin. Les Verts, parti politique chargé de porter l'écologie dans ce monde là, a louvoyé bien des fois, s'est renié parfois. A chaque fois, il l'a fait pour ressembler à ce
que la presse ( au nom ds électeurs?) lui demandait d'être: "Il ne faut pas pas être trop rigides, il faut être pragmatiques, vous fonctionnez comme une secte", etc. Alors, les Verts, ne sachant en
définitive pas bien qui ils étaient, se sont laissés glisser lentement, acceptant la dictature de l'image, faisant le bonheur de tous les réformateurs pépères, de tous ces écolocrates qui surfent
sur la vague de fric à faire grâce au "durable". Sous la pression de bien des intérêts pas très nobles, il en sont même arrivés à renier leur nom et à s'affubler du ridicule "EELV". Ils ont fait la
place toute grande aux opportunistes et carriéristes qui étaient déjà là depuis un bail et ont accueilli à bras ouverts les opportunistes et carriéristes qui venaient de l'extérieur. Pour les
sénatoriales, c'étaient hallucinant! D'anciens militants compétents, sincères, écolos jusqu'à la moelle et dans leur coeur ont été évincés pour laisser la place à des encartés de la dernière heure
connus médiatiquement et dont le moins que l'on puisse dire est que l'on n'avait jamais remarqué, vraiment, qu'ils avaient quelque chose à faire dans le monde de l'écologie.
Ici, en 2008, nous avons eu à faire aux agissements d'une barbouze, ce qui a fait éclater les Verts du Pays Basque. Nous pensions que c'était un cas isolé. Mais les clowns tristes qui sont
descendus à Cambo le 14 mars 2009, soi-disant pour nous aider mais en vérité pour le soutenir, savaient absolument ce qu'ils faisaient. On ne va pas revenir là-dessus, c'est le sujet qui t énerve
et moi encore plus.
C'est certain, les décroissants nous ont souvent tapé dessus comme des sourds, faisant de très mauvais et faux procès. Mais EELV a fini par leur donner raison en resemblant trait pour trait à ce
qu'ils disaient de nous.
Quant à Eva Joly, je ne vois pas pourquoi je me précipiterais pour voter pour elle, vraiment pas. Et j'ai mes raisons.
JP Garrigues, vice-président du CRAC Europe a été membre actif des Verts. Publiquement, le 3 septembre dernier, à Bayonne, à une question posée dans la salle, il a dit, et j'en étais ravie, à peu
près ce que je te dis là ( sauf les infos sur le Pays Basque, puisqu'il ne sait pas).
Je ne suis plus dans cette barque et je n'y reviendrai jamais. Peut-être, d'ailleurs, aurais-je dû écouter Bernard Charbonneau qui ne cessait de me répéter que je n'avais rien à y faire, et ne
jamais y monter.

le babel 20/11/2011 08:52

Mais si la campagne mène à 4,9 %, il faudra tout régler dans un parti dont les dettes ont comme un goût de Grèce. C'est le prix - bien concret, au 1er degré - de l'écolocratie. Le second est
d'abdiquer du rêve : Geminy Criquet n'a rien à faire à la maison blanche, il stridule dans la conscience du Travesdère…

Lurbeltz 20/11/2011 08:06

Moi je ne sais plus quoi penser. S'il n'y avait pas eu l'inversion du calendrier électoral, les choses seraient plus simples. Mais je n'arrive pas actuellement à accuser EELV et tout ce qu'il s'est
passé. Les gens et nous avec, nous n'avons qu'à voter en masse pour Eva Joly au 1er tour des présidentielles. Et ensuite, on pourra imposer nos conditions, l'aéroport, l'EPR. Si on continue de
faire 6 % et le candidat socialiste plus de 20 % il vaut mieux fermer sa gueule et militer dans une association. Oui c'est ça, je pense qu'avant de faire un accord de ce type, il aurait fallu
attendre que les élections présidentielles se passent. Il faut tenir compte des rapports de force.

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.