Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 13:56

festin.jpg

Photo: Richard Cuisset.

 

Une contribution de Daniel Labeyrie

 

Il faut que le hasard renverse la fourmi pour qu'elle voit le ciel … Proverbe arabe

 

 

            Le soleil au zénith,éclaboussait des petits morceaux de rayons à travers les hautes branches du merisier où quelques merles gaillards festoyaient de fruits inaccessibles.

            Un bourdon téméraire escaladait les fleurs de l'acanthe tout en fredonnant un discret refrain de baryton.

A l'autre bout du verger, dame fauvette , invisible , s'égosillait pour le plaisir de l'assemblée.

 

            La tablée d'amis des quatre vents devisait de tout et de rien sur la terrasse tout en sirotant quelque doux breuvage.L'amitié se conjuguait au temps présent pour le bonheur de chacun. Madame Céleste trônait en bout de table dégustant un succulent petit vin de messe.

 

            Soudain, venue de je ne sais où , une petite fourmi a chu dans le verre de Céleste : l'insecte se débattait dans le vin de messe mais les six pattes ne suffisaient guère  pour aborder la paroi  du verre  afin d'opérer un sauvetage sous la forme d'une remontée jusqu'à la bordure supérieure.

Comment diable, si j'ose me le permettre, un insecte aussi insignifiant, pourrait-il sortir d'une situation aussi désespérée ?

 

                        Le vin non officiellement consacré par le curé du village  n'empêcha pas dame fourmi de trouver un certain plaisir à se repaître du divin élixir que l'athée le plus convaincu ne dédaignerait pas non plus.

 

            La fourmi voyait donc le ciel mais l'ivresse aidant, pour elle, l'azur devait se découper dans un univers où les lois de l'harmonie échappent aux règles édictées par les conventions académiques.

 

             Monsieur le curé, dans son église , trouverait ce petit incident  totalement ridicule , voire grotesque: seul François d'Assise accorderait une certaine importance à la chute d'une fourmi dans un verre de vin de messe.

 

            Que le Très-Haut , dans son immense miséricorde, pardonne à cette infime bestiole ces petits moments d'ivresse à la faveur de quelques agapes estivales.

 

            Retournant à sa triste réalité, le petit être se débattait dans son breuvage et madame Céleste ne voulait  en aucune manière sacrifier son apéritif: que fallait-il faire ? Jeter le contenu c'est-à-dire « jeter le bébé avec l'eau du bain » ? Impossible !

 

            Finalement, l'un des convives, avec la plus extrême délicatesse, la plus profonde concentration, trempa la lame de son couteau dans le verre pour sauver la malheureuse qui fut déposée sur une branchette de jasmin.

            Ce drôle de bain ne perturba pas le dimanche ensoleillé de la bande de joyeux lurons: à l'autre bout de la table personne ne fut au courant de la chose.

            Quoiqu'il en soit, la liturgie  peut prendre parfois d'autres chemins et l'énivrement d'une fourmi dans un  petit océan alcoolisé est bien préférable à la noyade dans un bénitier  !

 

Daniel Labeyrie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

best crm services 04/08/2014 13:35

Yes, the bathroom looks funny indeed. I think there is some interesting thing for the ants to get attracted towards it. You have made this post also funny by adding the needed recipes. It should be a tough time to get rid of these ants from there.

le babel 29/06/2011 22:19


Tu vois, j'avais cru avoir mal cliqué (purée que c'est difficile à dire en français et simple en latin…), eh ben non ! Pas grave, j'ai eu le temps de rédiger une version 2, plus précise.
Il ne faut JAMAIS oublier, même si les curés et pasteurs et popes l'oublient, que le christianisme, à la différence du judaïsme et de l'islam, qui sont des lois révélées non négociables, un peu à
la façon du bouddhisme, est un corps de croyances dont la transformation en disciplines est sans cesse sujette à débats…
Parce que les Zintellos de France l'oublient, on ne sait pas gérer la venue de l'islam. Parce qu'on ne sait pas gérer la venue de l'islam, l'islamisme et la xénophobie s'enracine dans cette
ignorance en nos campagnes (où mugissent etc…).
Donc longue vie aux souris et fourmis bigotes malgré elles !


Jenofa 29/06/2011 20:24


Ce qui est une forme de recyclage.


le babel 29/06/2011 20:22


Après la querelle de Béranger – nan, pas François, le chanteur, un autre qui ne pigeait tellement rien aux sacrements qu’à cause de lui certains confondaient impanation et consécration non, mais je
me gausse ah ah ah ah –, une des questions posées régulièrement aux écolâtres et étudiants médiévaux – en ce temps-là, la sacra pagina était matière obligatoire – était celle de la souris qui va
croquer les Espèces Saintes dans le tabernacle.
Tous ceux qui concluaient à une profanation ou un truc de ce genre étaient recalés.
Ben oui, trop long à expliquer ici.
Des charançons dans les hosties ? Hasta la vida !
Et en prime, les bestioles, si on ne me lègue pas post mortem à la médecine, ou au muséum, ou bien si on ne me crame pas, ne me congèle pas, ne me recycle pas : alors, chères chitines, patience :
moi, votre dessert, j’arrive !


Jenofa 29/06/2011 20:18


Aie, j'ai effacé par inadvertance le commentaire de bable auquel le mien répondait!
Mille excuses!
Le voici ci-dessous:

"Dès le XIIe siècle, les étudiants - la sacra pagina était alors obligatoire - devaient travailler cette question : "Une souris entre dans le tabernacle et mange les espèces consacrées"…
Tous ceux qui concluaient à une faute de l'animal, ou à l'existence d'une faute formelle, étaient recalés. pas le temps d'expliquer pourquoi ici. Bon appétit, les bestioles… Et si on m'enterre,
vous aurez le dessert !"


Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.