Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 16:54

http://www.hegalaldia.org/templates/allrounder-j1.6/images/logo/logo-transparent.png

 

Voici maintenant 13 ans que l’association de protection de la nature HEGALALDIA œuvre pour la sauvegarde de la Biodiversité dans le département des Pyrénées Atlantiques. Treize années où les accueils d’animaux en détresse n’ont fait qu’augmenter, sans que les ressources financières ne suivent : subvention retirée à l’association par des élus pour couvrir les agissements de certains de leurs administrés (amis), pressions politiques afin que le réseau des centres de sauvegarde en Aquitaine ne voie pas le jour.

Ce sont  13 années de lutte pour trouver les moyens financiers afin de faire fonctionner correctement le centre de sauvegarde de la faune sauvage. Finies les années post Prestige où tout le monde voulait financer l’association pour le travail qu’elle avait accompli pour le sauvetage des oiseaux mazoutés. Des animaux en détresse, nous en soignons  un millier par an, même sans marée noire…

 

Hegalaldia a déjà traversé des turbulences financières, mais 2013 ne sera certainement pas un chiffre porte-bonheur.

Nous avons déjà licencié du personnel fin 2012 et envisageons la fermeture du centre en milieu d’année (voire même fin mars), afin de ne laisser aucune dette, si aucune solution financière pérenne ne peut être trouvée.

Le centre de sauvegarde ne peut accomplir correctement sa mission dans la situation financière et politique actuelle et qui n'évolue pas depuis quelques années. Notre choix sera radical, malheureusement.

 

HEGALALDIA, QUELQUES CHIFFRES

 

La seule structure sur les Pyrénées-Atlantiques à pouvoir accueillir et soigner la faune sauvage en détresse.

Environ 300 adhérents annuels.

Plus de 6000 heures de travail réalisées par les bénévoles (particuliers, vétérinaires, etc).

40 ambulanciers bénévoles qui couvrent le département afin de rapatrier les animaux dans de bonnes conditions et dans les meilleurs délais.

400 000 euros d’argent public investi dans les infrastructures en dix ans (bâtiments, volières, etc).

3 salariés, compétents, expérimentés et dévoués.

Une moyenne de 1000 animaux  par an accueillis sur le centre, dont plus d’une centaine d’espèces protégées, et des dizaines d’animaux emblématiques, rares voire même en voie de disparition.

1500 demandes de renseignements sur la faune sauvage par an.

Des dizaines de stagiaires par an, des personnes en TIG (Travaux d’Intérêt Général).

Un service d’Utilité Publique.

 

 

Pour le pays basque

C’est pour protester contre cette situation, que nous vous convions à une conférence de presse le vendredi 1er mars à 9h30 Heures devant la Mairie de Biarritz, pour participer à l’enterrement symbolique d’Hegalaldia. La procession partira de la Mairie jusqu’à la grande plage lieu symbole de la Marée noire du Prestige qui a fait connaître le rôle d’Hegalaldia.

 

 

 

 

Pour le Béarn

C’est pour protester contre cette situation, que nous vous convions à une conférence de presse le vendredi 1er mars à 14h30 au Parc Beaumont, pour participer à l’enterrement symbolique d’Hegalaldia. La procession passera par le Boulevard des Pyrénées pour arriver devant la Communauté d’Agglomération Pau Pyrénées, qui a arrêté de nous financer pour des raisons totalement injustifiées.

 

 

 

 

Cet événement sera l’occasion de porter à votre connaissance les décisions qui ont été prises par le nouveau Conseil d’Administration de l’Association HEGALALDIA pour sauver le centre :

 

-Sur les nouvelles modalités de fonctionnement de l’association dans les mois à venir, afin que le public et vous-même qui nous avez toujours soutenus, ne soyez pas surpris par les nouvelles orientations  d’accueil des animaux sur le centre de sauvegarde.

 

-Sur les actions qui seront mises en place jusqu'à la date butoir de fermeture du centre.

 

Cet évènement permettra aussi de lancer notre campagne pour que les élus soient interpellés, puisque nous n’arrivons pas à les mobiliser par les réunions, dossiers,… Hegalaldia a besoin de trouver 85 000€ en provenance des collectivités territoriales d’ici les mois à venir et seules une prise de conscience et une forte mobilisation permettront d’arriver à cet objectif.

Pour qu’ Hegalaldia ne reste pas un vague nom qui vous dit quelque chose.

Contact presse : Stéphan Maury- stephan@hegalaldia.org

06 76 83 13 31

Site internet : www.hegalaldia.org et page facebook

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Aider la faune - Fauna Zain
commenter cet article

commentaires

Jeno l'écolo 23/02/2013 20:50

Ou un jet de vomi de vautour---- hi hi!!!!!!

Philou 23/02/2013 20:47

Face à ce type de réponse, un entartage avec de la crème avariée (faut pas gâcher), serait le bienvenu.

Jeno l'écolo 23/02/2013 20:44

C'est plus qu'une position, c'est une obsession.

Philou 23/02/2013 20:42

Si je ne suis pas anti chasse, je suis anti-corrida, et contre toutes tortures animales (élevage concentrationnaires, combat d'animaux, chasse à courre...), et venant parfois dans la région, j'ai
des connaissances qui m'ont déjà parlé de ce "maire" et de sa position sur la corrida, ainsi que de sa gestion financière.

Jeno l'écolo 23/02/2013 17:08

Tiens, c'est amusant que vous parliez de cela. Un jour où l'ancien président d'Hegalaldia était en visite chez Grenet, dans le bureau de monsieur le maire, pour demander une subvention, la
conversation a été interrompue trois fois. A chaque fois, les interlocuteurs étaient des gens du milieu taurin et tout ce beau monde parlait corrida. A la fin du troisième coup de fil, Grenet a dit
à son visiteur" Vous voyez, moi aussi, je m'occupe des animaux". Edifiant!

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.