Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 11:12
Ci-dessous, un appel à fêter la Chandelours le 2 février 2011, cette vieille fête européenne de l’ours, qui est aussi pour nous l’occasion de penser au sort de la grande faune eurasienne et des rapports riches et harmonieux que les communautés humaines pourraient entretenir avec elle.

Cet appel a été traduit en six langues (anglais, russe, espagnol, portugais, euskara (basque), allemand).

Cet appel a été signé par quelques personnes, connues ou pas, qui dans leur diversité représentent une partie de nos sociétés modernes. Il s’agit d’une première initiative sur un terrain culturel que nous jugeons primordial pour notre avenir. Nous organiserons des manifestations d’une ampleur plus vaste en 2012. Après le bouclage du document, de nouvelles personnalités nous ayant fait savoir leur volonté de s’associer à cette initiative (c’est le cas notamment de Patrice Longour, Docteur Vétérinaire Directeur de la Réserve des Monts d'Azur. www.haut-thorenc.com, et il va y en avoir d’autres), une liste complémentaire de signataires sera publiée bientôt.

sibtiger2.jpg

Photo Maurice Hornocker

 

FÊTONS LA CHANDELOURS LE 2 FEVRIER 2011 !

Pendant des siècles, chaque 2 ou 3 février, les populations de l’Europe tempérée fêtaient l’ours et la sortie de sa tanière. Cette fête souvent appelée Chandelours dans les campagnes de France a subsisté au moins jusqu’au XVIIIe siècle, c’est-à-dire hier.

Le 2 février 2010, certains d’entre nous ont fêté, lors d’un repas de crêpes, la Chandeleur et la Chandelours avec cette volonté simple de renouer les fils de notre plus vieille histoire et de célébrer l’ours, roi des forêts.

Cette année nous fêterons de nouveau la Chandelours et l’étendrons symboliquement au retour de la grande nature sauvage de notre continent : l’Eurasie.  Nous savons en effet que la nature sauvage ne peut s’exprimer avec toute sa force qu’à l’échelle continentale. Se résigner à ne la voir réservée qu’à de petits espaces isolés les uns des autres, c’est n’en faire qu’un élément de décor comme un bel édifice dans une ville enlaidie.

Nous fêterons aussi la Chandelours car nous sentons que l’existence d’une vaste nature couronnée par de grands animaux est un enrichissement culturel, spirituel et matériel dont les effets sont encore inimaginables pour la plupart d’entre nous, faute de vivre en biodiversité totale.

Nous fêterons enfin la Chandelours avec une pensée émue pour nos frères humains et animaux de l’Atlantique à la mer du Japon qui se battent pour une existence décente en ce début de XXIe siècle. Nous pensons notamment aux lynx ibériques, parmi les félins les plus menacés au monde, aux tigres de l’extrême orient russe, ultime souche des tigres euro-sibériens, aux léopards, aux panthères des neiges, aux lions d’Asie, aux loups, aux ours, aux bisons, aux élans, aux chevaux primitifs, et à toutes les personnes qui oeuvrent au réensauvagement, source infinie de liberté.

Dans nos maisons ou les lieux publics, au cœur de la nature, fêtons la Chandelours !


Marie Coquet et Stéphan Carbonnaux, (Béarn, Pyrénées, FRANCE), Artzamendi- Nature, Sauvage et Civilisation :
www.artzamendi.fr ,Alain et Michel Sennepin, (Auvergne, FRANCE), 4 continents pour les tigres et Europe Tigre :
www.avenir-tigres.com, rejoints, d’ouest en est, par :Joao Pedro Galhano Alves, docteur en anthropologie et chercheur (Europe, Afrique et Asie), Université de
Lisbonne – PORTUGAL et Université de Montpellier III - France : galhanoalves@yahoo.fr,Laurent Caudine, artisan d’art, écologiste et auteur, Pays-Basque, France : www.xiberoa.blogspot.com, Etienne H. Boyer, berger devenu rédacteur web, écologiste et auteur, Pays Basque, France :
http://etiennehboyer.free.fr, Jenofa Cuisset, combattante écologiste, Pays Basque, France : http://jenolekolo.over-blog.com,Florian Rochet, animateur nature et naturaliste, Béarn, Pyrénées, France : http://vers.nature.over-blog.com ,Michel Chalvet, fonctionnaire d’Etat, naturaliste et défenseur de la nature sauvage, Béarn, Pyrénées, France, Radicalement nature : http://radicalement-nature.over-blog.com/, Eugène Reinberger, ingénieur, syndicaliste et écologiste, Béarn/France hamazortzi_iraila@orange.fr
Philippe Pirard, médecin et naturaliste, Paris, France : philippe_pirard@hotmail.com, Grégory Carbonnaux, chef d’entreprise et naturaliste, Val d’Oise, France : gregory@ch2o.fr, Anna Jeretic, peintre, graveur, sculpteur et calligraphe, Seine et-Marne, France : www.annajeretic.com Gilbert Cochet, professeur agrégé de sciences naturelles, correspondant au Museum national d'histoire
naturelle, expert auprès du Conseil de l'Europe, naturaliste, défenseur de la naturalité et de la grande faune et auteur,
Ardèche, France : gilbert.cochet@wanadoo.fr, Antoine Nochy, écologue, praticien du rewilding (Yellowstone, Etats-Unis), spécialiste des loups, défenseur de
la grande faune, Cévennes/Montpellier, France : antoine.nochy@gmail.com ,
Philippe Charlier, fonctionnaire d’Etat, naturaliste et défenseur de la faune mammifère, Meuse, France,
pcharlier@wanadoo.fr, Marc Michelot, naturaliste et défenseur de la grande faune (notamment des chevaux Tarpans), Ain, France :
marc.michelot@club-internet.fr, Martine Massot, association Tigrissima, Provence, France : www.tigrissima.fr, Daniel Klich, professeur d’écologie appliquée et spécialiste des chevaux et mouflons sauvages, Université
catholique Jean-Paul II de Lublin, POLOGNE : klich@kul.lublin.pl, Yuri Bersenev, biologiste et directeur du Parc national de Zov Tigra – SIBERIE/RUSSIE : Зов тигра
Национальный парк zovtigra@mail.ru

Nous remercions chaleureusement les traducteurs : Alain Sennepin (anglais), Georges Garcia (espagnol), Allande Etxart
(euskara), Olga Kluchnikov (russe), Sabine Klöckner (allemand) et Joao Pedro Galhano Alves (portugais). 

L'Artzamendi, (montagne de l'Ours, en langue basque), n'en porte plus aujourd'hui que le nom. C'est plus particulièrement à cette montagne proche de chez moi que je penserai en fêtant la Chandelours. Dans l'espoir qu'un jour elle  puisse de nouveau  accueillir  le seigneur des Pyrénées.


HARTZAIRU OSPA DEZAGUN 2011KO OTSAILAREN 2AN !
endez mende eta otsailaren 2 edo 3an , Europako populuek ospatzen zuten hartza eta bere
zilotik ateratzea. Frantziako bazterretan besta horrek Hartzairu zuen izen erabiliena eta
iraun du XVIII. mendera arte, erran nahi baita atzo arte.
2010ko otsailaren 2an lagun batzu bildu gira matahame afari baten karietara eta ospatu
dugu Kandelairu eta Hartzairu, gure historia zaharreko harien berriz lotzeko nahian baita
oihanetako errege hartzaren goratzeko.
Aurten ere Hartzairu ospatuko dugu eta, sinbolikoki bada ere, gure kontinenteko natura
salbai eta handiaren itzulerara hedatuko dugu, erran nahi baita Eurasiara. Badakigu bai natura
salbaiak bere indarraren adierazteko kontinente baten hedadura merezi duela. Gune hersi eta
bakartietan natura bazterturik onartzeak etsipena ekarten du, hala nola hiri itsusi batean etxe eder
baten ikusteak dekorazio elementu soilera mugatzen dela ohartzean.
Hartzairu ospatuko dugu senditzen dugulako natura zabal baten izatea, abere handiez
inguraturik, aberastasun bat dela, kultur, ezpiritu eta materiel mailan. Horren ekarpenak ezin
irudikatuak dira gutariko gehienentzat, ez dugulakoz ezagutzen biodibersitate osoa.
Azkenean Hartzairu ospatuko dugu pentsamendu sendikor bat ukanez Atlantikotik
Japoniako itsasoraino bizitza egoki baten alde borrokatzen diren abere eta giza anaier eta orai
hasten den mende honetan. Gogoan ditugu bereziki iberiar katamotzak, hauek dira munduan
gehienik mehatxaturik diren katu motak, errusiar ekialdeko tigreak, hauk dira euro-siberiako
tigreen azken belaunaldiak, leopardak, elurretako panterak, Asiako lehoak, otsoak, hartzak,
bisoiak, oreinak, basa zaldiak eta bereziki berriz basa bizitzearen alde lan egiten duten jendeak.
Gure etxetan edo leku publikoetan, naturaren erdian, ospa dezagun Hartzairu !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Aider la faune - Fauna Zain
commenter cet article

commentaires

jenofa 03/02/2011 20:44


Ah, ah! Très bonne question, très très bonne!
Peuple de pasteurs qui a une obsession: éliminer les arbres, en particulier par les écobuages.
Encore une terre de mission!


Baudouin de Menten 03/02/2011 20:28


Belles montagnes, mais pourquoi si peu d'arbres?


Jeno l'écolo 02/02/2011 15:22


Fêter la Chandelours peut être tout simplement une pensée, une simple pensée pour les plus grands de nos colocataires sur cette Terre.


Patricia 02/02/2011 15:01


Très bel article tant le texte que les images. Merci Jenofa. Peut-être vais-je me mettre à fêter la ChandeLOURS, moi qui ne fête jamais rien, même pas la Chandeleur...


jenofa 31/01/2011 21:54


Un jour viendra, couleur d'orange.


Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.