Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 07:00

 

 

Une contribution de Daniel Labeyrie.

CIAO KRAKO

http://www2.vo.lu/homepages/fce/GKFACE.GIF

 

          Eh bien , Georges, alors comme ça, tu t'es fais la malle , sans nous prévenir,  juste au seuil de l'été, sans tambours ni trompettes; d'ailleurs les trompettes , les chants de guerre et autre Marseillaise, ce n'était pas ta tasse de thé.

            Sacré Krako, tu nous en as fait donner des coups de pédale, de Paris à Athènes, de Paris à Assise mais c'était pour la bonne cause. Nous les cyclistes hirsutes et burinés, avec la fougue de notre jeunesse, nous avons reconnu  tout de suite en toi , un être intègre,  au-dessus de tout soupçon, un pèlerin des espérances folles. Pourtant , tu avais horreur du vélo disais-tu, mais cela je ne le crois qu'à moitié.

            La paix , tu l'as défendue , les mains nues, tel un samouraï avec une noblesse et une rectitude rares. Jamais au grand jamais tu n'as pactisé avec un parti, une ligue, une chapelle, un clan.

            Sec comme un ascète, tu ressemblais à ces statues grecques d'un autre temps mais tu ne dédaignais pas compter fleurette dans la torpeur des champs de lavande ou sur l'herbe fraîche des vergers d'Italie. Te nourrissant de fruits et de fromage de chèvre , tu parcourais des kilomètres et des kilomètres, l'allure juvénile, le nez et la barbe au vent , déterminé sur ton chemin de liberté.

            Tu cultivais la vie libre sans carcans ni tabous , pratiquant un  naturisme de bon aloi, dans le respect de la vie sous toutes ses formes, offrant ton corps au dieu solaire dans une admirable simplicité.

            Oui, Krako, tu étais un homme debout, détestant les marchands de canon, les molosses habillés en faucons, les prêcheurs de guerre, les pouvoirs politiques, ecclésiastiques ou sectaires , bref les manipulateurs de tout poil qui envoient facilement les autres au champ d'horreur.

            Si au soir de ta vie, tes combats te paraissaient vains, non , vraiment , tu n'as pas démérité, ta vie fut exemplaire, tu étais un humaniste de la même trempe qu'un Gandhi, qu'un Vinobà, qu'un Lanza del Vasto, qu'un Monod.  Tu es parti comme un pacifiste, inconnu du grand public mais digne dans ta solitude de haut vol.

            Ton petit drapeau vert  flottant sur le guidon de ton vélo pouvait paraître dérisoire, voire enfantin mais il avait la couleur chaude de ton combat, petite arme d'espérance sur l'acier glacial des armes des fauteurs de guerre.

             Georges, tu étais un beau citoyen du monde , un universaliste , un passeur de fraternité, un pourfendeur de frontières, un noble chevalier de la paix.

            Krako, je sais que cet hommage , un peu tardif , te laissera de marbre mais que nenni, je te devais bien ces quelques fleurs , bouquet de souvenirs glanés sur les routes d'Italie et de Grèce où enveloppée dans un ciel d'étoiles, notre horde vélocipédique cultivait le bonheur sous le regard débonnaire d'un berger facétieux.

Daniel Labeyrie

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans In memoriam
commenter cet article

commentaires

jenofa 10/11/2011 19:48


Non.


Fondation Brigitte Bardot 10/11/2011 15:11


Bonjour,

Nous souhaiterions rendre hommage à Georges Krassovsky dans le prochain magazine de la fondation. Nous souhaiterions avoir l'autorisation d'utiliser la photo jointe à votre article donc
connaitriez-vous l'auteur de celle-ci?

Merci
Service Communication FBB


Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.