Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 20:02

Demain, il faut quitter les champs et les chants (d'oiseaux) et se traîner en bagnole (beurk) jusqu'à Bayonne.

Bayonne est une ville--- belle, mais moi, les villes-------

Et surtout la banlieue commerciale  qui s'étale peu à peu et qu'il faut traverser.--Quelle souffrance! Ben oui, excusez-moi, je suis écolo tendance Charbonneau.

D'autant que Bayonne, hélas, est aussi une ville de sang où se déroulera demain l'avant -dernière corrida de l'année. Re beurk.

 

Mais allons! Voyons les choses sous leur meilleur jour. Demain, je retrouve mes amis du CRAC http://www.anticorrida.com/

pour, avant un point-presse, distribuer un tract dont voici le texte:

-cid_024601ca6634-ca9e3960-1b01a8c0-verts41c2fac54-copie-1.gif

 

Les Basques refusent la barbarie des arènes !

La corrida, ce n’est pas, contrairement à ce que l’on cherche à vous faire croire, des couleurs, de la musique, quelques pas de danse autour d’un taureau ravi de se trouver là.

La corrida n’est pas une tradition, c’est tout juste une coutume limitée géographiquement, née au xviiie siècle pour des raisons militaires et guerrières.

La corrida, c’est la mise en scène de la torture d’un herbivore jusqu’à sa mort en d’atroces souffrances, au milieu des cris, des rires et des « olé ».

Ce spectacle immonde n’est possible, en France comme en Espagne, que par l’octroi de subventions publiques, directes ou détournées, qui proviennent en réalité de l’argent versé par les contribuables, et même s’ils sont opposés à cette barbarie.

Dans un grand nombre de villes taurines, l’entrée aux arènes est offerte aux enfants de moins de 15 ans, à un âge où la sensibilité est à vif et où les valeurs morales et éthiques se mettent en place.

Dans les écoles de tauromachie, on apprend à de jeunes enfants à torturer et à tuer des veaux à l’arme blanche, sans se préoccuper de leurs lamentations et de leur souffrance.

À Bayonne, le flou le plus complet est entretenu par la municipalité quant aux documents comptables concernant les corridas. Difficile pour la municipalité, dont le maire, Jean Grenet, est un aficionado forcené et influent, par ailleurs coprésident du groupe d’études sur la tauromachie à l’Assemblée nationale, d’avouer qu’une grande partie de l’argent des contribuables sert à combler le déficit des activités tauromachiques. Éloquent : 247 255 euros de déficit en 2007…

Voici quelques années, Olivier Baratchart, directeur des arènes de Bayonne, toujours en poste à ce jour, avouait que la corrida était « indéfendable et cruelle ».

L’information du public et l’évolution des mœurs suscitent de par le monde une révolte toujours grandissante contre cette abomination. En Espagne, les Canaries, puis la Catalogne, ont déjà tranché et l’ont interdite. En France, une proposition de loi a été déposée en juillet 2010 par les députées Muriel Marland-Militello (UMP) et Geneviève Gaillard (PS). Les lobbys résistent, s’organisent. Seule la pression populaire pourra venir à bout de ces réseaux où l’argent roi et les combines politiques se croisent et se recroisent.

Aidez-nous, signez notre pétition ! Soutenez notre combat pour la dignité animale, qui est aussi un combat humaniste. Rejoignez les 50 000 citoyens signataires de notre manifeste ainsi que les 200 personnalités du Pays basque — parmi lesquelles Aire Ahizpak, chanteuses, Eñaut Etchamendy, linguiste et académicien, Amaia Fontang, syndicaliste, Maite Hennebutte-Maniort, avocate, Mattin Larzabal, journaliste, Peio Serbielle, chanteur — qui demandent l’abolition de cette barbarie !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jeno l'écolo 05/09/2010 10:35


Tu l'as dit!
A quaaaaaaaaaaaaaand ma retraiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite?
N'empêchje qu'hier, à Bayonne, en distribuant les tracts dans la rue, les réactions étaient plus qu'encourageantes!


Dupdup 05/09/2010 09:41


"jusqu'à ce que l'Homme s'humanise" dis-tu ...
Si tu veux mener ce combat jusqu'au bout, tu risque bien de vivre encore une paire de millénaires ... !


Jeno l'écolo 04/09/2010 10:03


Merci Jack.
Mais par pitié, essaye de faire passer aux troupes, surtout aux soeurs servantes de la Mère supérieure Bardot: des arguments, de l'humour aussi. Halte aux injures, aux menaces de loi du Talion,
halte à la diffusion de la haine mortifère.
Essayons d'être intelligents.


jack BAILLY 04/09/2010 05:22


Bien sur qu'il faut ABOLIR ces "spectacles" de mort .
Bien sur qu'en attendant il faut interdire l'accès aux arènes les jours de corrida ,aux enfants de moins de 16 ans
Bien sur qu'il faut " bousculer " les politiques pour que cesse cette barbarie au plus vite et que des lois interdisent dans le sud de la France la torture des taureaux
BIEN SUR qu'il faut aider le CRAC et les autres associations en signant les pétitions
Bien sur !!!

Bien sur


Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.