Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 09:00

http://img.over-blog.com/375x500/1/19/11/45/mes-images2/31-12-07--17--copie-1.jpg

Photo Hegalaldia http://www.hegalaldia.org/

 

Un flanc de montagne, un torrent, la forêt. Quelque part au milieu de tout ça, une haute maison en pierre, flanquée d'un joli verger.

Je suis à une dizaine de mètres de la façade de la maison et je la regarde. Tout à coup, derrière moi, l'air est fortement brassé, j'entends un grand bruit d'ailes, je sens, dans un choc, quelque chose se poser sur ma tête. Je ne peux voir de quoi il s'agit. A l'étage de la maison, les fenêtres sont grandes ouvertes, c'est l'été. Je vois des gens inconnus qui tournent autour d'une grande table de ferme, bavardent, se servent en petits fours. Ma mère est parmi eux. Elle s'approche de l'une des  fenêtres. S'adressant à la nombreuse assistance sur un ton désinvolte, elle dit "Ma fille a un Gypaète sur la tête", ce qui, manifestement, n'éveille l'intérêt de personne. Je lui demande: "Es-tu certaine qu'il s'agit d'un Gypaète? Ne serait-ce pas plutôt un Vautour fauve?". "Non, c'est bien un Gypaète, il a le cercle rouge".

J'entre dans la maison, je croise des gens dans l'escalier, qui ne font pas attention à moi ni à l'oiseau qui se tient sur ma tête. Arrivée à l'étage, je m'aperçois que les gens se préparent à passer à table. Je parle un peu fort pour dire: "L'oiseau qui vient de prendre ma tête pour une aire d'atterrissage est un Gypaète. C'est un animmal devenu très rare et qui risque de disparaître. Il ne se nourrit que d'os et  ses déjections sont entièrement blanches". Personne ne réagit. Maman continue à parler avec certaines personnes sans plus s'intéresser ni à moi ni à mon curieux passager. Je vais vers elle et je lui dis "Pour que cet oiseau se pose ainsi sur ma tête et qu'il y reste, il doit être en mauvaise santé. Il faut absolument le confier au Centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia afin qu'il soit pris en charge. Peux-tu aller leur téléphoner?" Sans un mot, elle se dirige vers le téléphone, compose un numéro. Je n'entends pas ce qu'elle dit. Elle revient vers moi " J'ai parlé à Laurence. Stephan est parti chercher un Vautour dans les Hautes Pyrénées. Elle est seule au Centre et ne peut le quitter. Il faut que nous y allions nous-mêmes".

Maman, et moi coiffée du Gypaète, nous nous acheminons vers l'escalier.

C'est alors que je me réveille.

Et oui! C'était mon rêve de la nuit dernière.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Au jour le jour. Egunean---
commenter cet article

commentaires

Jeno l'écolo 31/03/2011 16:45


On va créer un lobby, celui des gens qui portent des semelles de plomb dans leur rêves et qui malgré leurs efforts, n'arrivent pas à rendre le monde meilleur.


Yves 31/03/2011 16:31


Ahhh , je ne suis donc pas le seul à essayer de courir dans mes rêves avec des godasses de plomb !
Moi non plus j'y pas être barbu ... !!!


Jeno l'écolo 29/03/2011 13:23


Evidemment, barbu, pffffffffffff!
Xixaria, je confirme; c'est lourd!


Topa 29/03/2011 13:21


barbu ?...


xixaria 29/03/2011 11:08


petite fille, j'avais choisi de dessiner un gypaète pour un concours de dessin. Le thème : dessiner votre animal préféré.
ton histoire du gypaète sur la tête, j'ai cru que c'était pour de vrai (je me suis dit tout de même, ça doit être un peu lourd à porter).


Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.