Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 08:37

 

 

Une contribution de Daniel Labeyrie.

 

            Non , ce n'était pas un  voyageur clandestin du style ex-cargo de Bourgogne déniché par un certain Pierre Dac qui n'était pas à une facétie près.

            Ce petit- gris, tout à fait ordinaire, était en réalité un citadin échappé probablement  d'un jardinet quelque peu sauvage où la main humaine ne doit intervenir que rarement.

            Comment a-t'il pu se coller au garde boue en métal plutôt rouillé de ce vélo presque centenaire qui ne ferait même pas la joie d'un chineur ? Ce mystère restera toujours à élucider.

            Cette auguste bicyclette a dormi sous un manteau de poussière pendant deux décennies dans la remise d'une demeure campagnarde et voilà qu'elle a repris du service, agrémentée de deux pneus neufs et d'un avertisseur qui réveillerait un mort ! Cet antique vélo est un exilé rural :  il se retrouve en pleine ville où il faut jouer du guidon pour se faufiler entre les voitures, où il faut se frayer un passage entre les piétons apeurés sur les trottoirs.

            Quelle surprise de découvrir un gastéropode encoquillé collé sur le garde-boue

 avant d'une telle antiquité ! Bravo, cher animal, tu n'as honte de rien mais j'aimerais bien savoir pourquoi tu as jeté ton dévolu sur ce deux-roues hideusement démodé.

             Une autre question se pose: à quel moment as-tu effectué ton ascension puis ton installation ? Impossible de résoudre cette énigme.

            Ces derniers jours, le vélo est allé au marché , donc tu te serais peut-être échappé d'un cageot de salades voire d'une cagette de fraises... Ainsi, tu aurais quitté ton petit royaume gastronomique pour la fille de l'air ! Il faut dire que tu as vu du pays pendant quelques jours: la banlieue de la ville , le bord de la mer, les abords des magasins mais tu n'as pas daigné quitter ton repaire confortable mais dangereux pour ta survie.

              Comment te remercier d'avoir tenu compagnie à un cycliste qui n'est pas né de la dernière averse mais qui a accepté ta présence plus que discrète?

            Par la force des choses, tu as jeûné pendant plusieurs jours, puis, tu es rentré dans ta coquille pour échapper aux nuisances éoliennes de la vitesse du vélo.

            Tu as même séjourné, plusieurs nuit durant, dans une cave d'immeuble  moite et décorée d'immenses toiles d'araignées.

            La situation ne pouvait plus durer: il fallait une libération, une remise en liberté sans la moindre caution. J'avoue que ce fut un grand honneur pour moi de te faire voir du pays mais en observant ta coquille, j'imaginais une certaine détresse, une désespérance cachée qui aurait pu devenir mortelle.

            Finalement, par un matin ensoleillé de septembre, l'âme en peine, je me suis résolu à te décoller  très délicatement du garde-boue pour te rendre la plus belle chose au monde: la liberté.

             Bien calé entre le doigt et l'index, tu as été déposé dans une haie de thuyas jouxtant une affreuse villa mais l'important était que tu retrouves un territoire un peu sauvage où les herbes folles ont droit de cité, ce qui fut le cas.

Daniel Labeyrie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jenofa 22/10/2011 20:52


Tu m'étonnes! Un Desproges que je ne connaissais pas, en +!
Jadooooooore!


Dupdup 22/10/2011 20:20


Désolé, j'espère que ce nouveau lien fonctionnera :
http://www.dailymotion.com/video/xddpm0_maitrisons-un-escargot-forcene_fun


Jeno l'écolo 22/10/2011 12:10


Aie! Peux pas ouvrir! "Erreur de configuration".


Dupdup 22/10/2011 08:34


Un truc qui va bien plaire à Jenofa :
http://www.ina.fr/divertissement/humour/video/CPC90001128/maitrisons-un-escargot-forcene.fr.html


Topa 21/10/2011 08:19


Bravo, Daniel...
Ton escargot doit avoir un "frère" par ici :
http://biloba.over-blog.com/article-7266454.html


Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.