Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 13:01

20663_1327885316659_1216724282_996924_3605350_n.jpg

 

 

Quand le vent dans un long gémissement se coule, s'enroule sous le toit ,que la pluie crépite son staccato sur les ardoises bleutées,qu'il est doux de se calfeutrer au ventre chaud de la maison, les yeux perdus dans les feux joyeux de la grande cheminée qui chante sa mémoire du temps d'avant.

Quand la lune gratte de ses doigts d'argent aux ajourés des volets, le bois du vieil escalier grince, murs et planchers bruissent leur léger craquement, réminiscences émouvantes de vies oubliées,d'ancêtres bienveillants qui s'accrochent encore aux dentelles et malles dormantes au grenier,

Ma maison , mon antre ,mon repaire , petite trouée de lumière dans la nuit profonde,comme une île ou aborder ,un port ou s'abriter du fracas des tempêtes,

Entre armoires ventrues égratignées par le temps, vieilles photos jaunies en leurs cadres de dentelle cuivrée, c'est là sous les poutres noircies de tant de flambées échevelées ,que j'ai construit mon nid,le cocon de mes trois petites chenilles qui ont maintenant déployé leurs jolies ailes moirées.

Comme ma mère avant moi , ma mère qui me sourit ,du haut de la cheminée ,dans sa robe d'épousée , rayonnante au bras de mon père étonné, comme ma mère, j'ai écrit aux murs anciens les rires de mes enfants , mes larmes et mes joies , mes doutes et mes certitudes .

J'ai gravé à l'écorce des arbres du jardin mes secrets , mes espoirs et mes regrets.

Je remercie la vie pour ce cadeau ,ce repère , ma maison enracinée en sa terre comme je suis enracinée en elle,

Et je maudis ce monde qui n'offre à certains de ses enfants qu'un toit de tôle planté de guinguois sur une décharge putride,

Je maudis les hommes qui jettent sans scrupule des mioches aux grands yeux effrayés dans des vies d'errance et de désespoir.

Je pleure ces hommes vides de tout espoir ,qui n'ont pour seul abri , seule toute petite source de chaleur que les bouches d'aération du métro ou un tas de cartons souillés,

 

Chaque enfant ,chaque homme devrait avoir un toit ,une maison ,qu'elle soit de pierre ,de briques ou de bois, grande ou modeste , très belle ou très laide . Peu importe un endroit ,un chez -soi ou reprendre souffle , un lieu ou poser sa croix.

 

Brigitte Fraval.

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Christophe 01/03/2011 15:03


Tu peux conserver justement une maison accueillante avec des vielles armoires et des ouvenirs pour les générations futures.
Ça tu peux le faire, et c'est précieux.


jenofa 20/02/2011 22:17


Merci Patricia. T'inquiète, on est tous signataires de la pétition. Mais au delà de ce degré zéro de l'engagement, que faire? Hors des engagements de politique partisane, pour lesquels, hélas, j'ai
donné jusqu' à plus soif?


Patricia 20/02/2011 22:09


Le 8 février 2011, le Parlement français (députés et sénateurs) a adopté la LOPPSI 2 : loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure. L'article 32ter A de
cette loi d'Hortefeux expulse et détruit les femmes, les hommes et les enfants en 48 heures.


Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.