Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 09:01

220px-Muslim_woman_in_Yemen.jpgPhoto wikipedia.

 

Position de la Commission Féminisme

sur le Projet de Loi interdisant la dissimulation dans l'espace public

Les Verts sont attachés aux valeurs d'égalité des droits entre les femmes et les hommes. Ils sont membres fondateurs  du Collectif National pour les Droits de Femmes (CNDF) et apportent régulièrement leur soutien à toutes les actions et mouvements en faveur de l'émancipation des femmes et notamment au Mouvement Français du Planning Familial et à la Marche Mondiale des Femmes. Ils sont solidaires de toutes les femmes opprimées, persécutées, soumises aux violences sexistes qu’elles soient conjugales, familiales, en situation de guerre, en France et dans le monde ainsi qu'à toute violence de genre.

Un débat sur le port du voile intégral a été introduit en France dans un contexte de chasse aux personnes sans-papiers, d'expulsions de certaines d'entre elles y compris dans des pays en guerre, de pratiques xénophobes dans des institutions d'état, de débats d'identité nationale fleurant le racisme. Il est évident que le débat sur la burqa qui s'inscrit dans ce contexte est instrumentalisé pour alimenter le racisme et la xénophobie et détourner les citoyennes et citoyens des vraies questions concernant les femmes et les discriminations de sexe :  violences faites aux femmes, fermeture des centres d’IVG et des maternités de proximité, représentation politique non paritaire, inégalités professionnelles et salariales, projet sur les retraites qui pénalise encore plus les femmes ... 

Pour autant, les Verts ne peuvent que réaffirmer leur opposition totale et sans équivoque au port du voile intégral. Il est inacceptable que, en quelque pays que ce soit, des femmes soient soumises ou se soumettent à cet usage qui enferme leur corps, réduit leur vision, les exclut du monde.

Même quand il s'agit d'un acte volontaire, voire de servitude volontaire, il vient s'inscrire en opposition aux valeurs de la République qui demande que chaque citoyen, chaque citoyenne soit partie prenante de la vie de la cité. De  nombreux exemples de consentements volontaires à des oppressions ne rendent pas pour autant  ces oppressions légitimes !

Par ailleurs, la Commission Féminisme s'inquiète des récentes prises de position publiques des Verts  qui sont un  signal négatif donné aux femmes qui dans leurs pays luttent, souvent au péril de leur vie contre cette aliénation que certains leur imposent ou voudraient leur imposer. Il est de notre devoir d'entendre les associations de défense des droits des femmes avec lesquelles nous sommes en lien, issues des pays où les fondamentalistes cherchent à imposer cette pratique patriarcale : un recul ici représente un défaut de solidarité avec celles qui le refusent ici et  là-bas.

Au vu des enquêtes de la mission parlementaire, le port du voile intégral relèverait moins d’une prescription religieuse que  d'une prescription sectaire.

Cette pratique est une atteinte à la dignité des femmes : celles qui ne le portent pas, et celles qui le portent. Pour celles qui le portent, cette pratique les dépersonnalise . Enfermées par le voile intégral dans leur groupe d'appartenance , elles ne peuvent ainsi être reconnues comme  personne autonome, égale à toute autre. Pour celles qui ne le portent pas, ce voile est une agression :

il représente  un recul par rapport à la place des femmes dans la société.

il marque son opposition aux acquis des luttes des femmes pour leur émancipation

il stigmatise les femmes qui ne le portent pas

En plus du déni d’identité et de la dépersonnalisation qu’il entraîne, le voile intégral représente le marqueur de la séparation avec le reste de la société. Le port du voile intégral remet donc en cause le Vivre Ensemble auquel les Verts sont attachés.

La Commission Féminisme, en cohérence avec l'engagement des Verts pour l'émancipation des femmes et l'égalité  des hommes et des femmes     

            - Estime que le port du voile intégral constitue un déni d'existence sociale des femmes, et une atteinte à leur dignité.

            -  Estime que la lutte contre cette pratique même volontaire implique un ensemble de  démarches cohérentes :

lutte contre les sectes

garantie de moyens pour une réelle application des règlements

aide et soutien des associations qui défendent les droits des femmes

travail de dialogue et de proximité au niveau local

Nous savons que cette loi ne résoudra en rien le militantisme fondamentaliste ou intégriste de certaines femmes. L’important aujourd'hui est de donner un signal fort qui ait valeur de symbole. En cohérence avec notre  conception du « vivre ensemble » nous refusons ces vêtements identitaires d’exclusion des femmes dans l'espace public.

Aussi,  la Commission Féminisme demande aux parlementaires, de ne pas exprimer un vote contre cette loi, qui signifierait, de fait, leur acceptation du port du voile intégral, au détriment du « vivre ensemble », de la dignité de la personne humaine dont le visage est le point de mise en relation avec autrui, de l’égalité des femmes et des hommes en tant que valeur fondamentale et principe constitutionnel, du respect de la convention CEDAW/CEDEF. (voir annexe ci-dessous).

Pour  la Commission Féminisme

Arlette Zilberg, Jocelyne le Boulicaut

11 Juillet 2010

Annexe : Extraits de la Convention internationale CEDAW/CEDEF – Convention internationale pour l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’encontre des femmes – ratifiée par la France en 1983.

Article 3

Les Etats parties prennent dans tous les domaines, notamment dans les domaines politique, social, économique et culturel, toutes les mesures appropriées, y compris des dispositions législatives, pour assurer le plein développement et le progrès des femmes, en vue de leur garantir l’exercice et la jouissance des droits de l’homme et des libertés fondamentales sur la base de l’égalité avec les hommes.

Article 4

1. L’adoption par les Etats parties de mesures temporaires spéciale visant à accélérer l’instauration d'une égalité de fait entre les hommes et les femmes n'est pas considéré comme un acte de discrimination

Article 5

Les Etats parties prennent toutes les mesures appropriées pour :

a) Modifier les schémas et modèles de comportement sociocultural de l’homme et de la femme en vue de parvenir à l’élimination des préjugés et des pratiques coutumières, ou de tout autre type, qui sont fondés sur l’idée de l’infériorité ou de la supériorité de l’un ou l’autre sexe ou d'un rôle stéréotypé des hommes et des femmes;

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Les femmes. Emazteak.
commenter cet article

commentaires

Jeno l'écolo 03/08/2010 20:54


Tu sais quoi, babel? Je crois que sur ce blog, ça va être à sa place partout.
Dis, aut'chose: pourquoi le forum de Julos me fait des misères??????????


le babel 03/08/2010 20:39


oui, c'est à sa place ici aussi


kolova 01/08/2010 09:08


"je suis consanguin de toute vie" plutôt
magnifique !


Jeno l'écolo 31/07/2010 11:11


Oui, Kolova , ces comportements de certains Verts et d'une partie de la gauche et de l'extrême gauche sont, et ça fait mal de le dire, fort légers et irresponsables
Je crois qu'il serait de bon ton de citer ici ce commentaire de babel dans un autre article de ce blog:

On a inventé un mot en éthique : la réification.
On l'utilise surtout dans les hôpitaux. Mais pas que là.
« Res », la chose plus « ~fication » donne « réduire à l'état de chose ».
La réification d'un malade, c'est quand on parle de lui en « Il » ou « elle » devant lui, quand le malade n'est plus qu'un lit ou un cas.

La réification, c'est quand la femme est une potiche.
La réification, c'est quand l'humain est interchangeable.
La réification, c'est quand l'homme est une quantité de travail.
La réification, c'est quand l'enfant est une vitrine sociale.
La réification, c'est quand un animal devient un jouet.
La réification, c'est quand une bête ne peut pas souffrir, alors on cogne, on corrida.
La réification, c'est quand les yeux, de quelque vivant que ce soit, ne sont guère plus que des boutons brillants, et que rien n'y palpite.
La réification, c'est aussi, beaucoup l'oublient quand les forêts sont des capitaux qu'on taille, rase impunément.
La réification, c'est quand les plantes sont brevetées comme des outils.
La réification, au final, ampute celui qui la pratique de sa propre humanité
Il nie son humanité celui qui nie la vie d'un autre vivant, que ce soit d'un regard, d'un geste, ou même d'un silence en regardant ailleurs

Jamais je ne veux oublier je suis consanguin de toute chose...


Kolova 31/07/2010 08:25


oui, et pendant que certains Verts défendent la niquab, dans certains pays, des femmes luttent et se mettent en danger pour la refuser
http://www.aujourdhuilinde.com/informations-inde-une-enseignante-qui-refuse-la-burqa-empechee-de-faire-cours-en-inde-5968.asp?1=1


Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.