Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 09:00

sont les deux principes majeurs et rigoureux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir."

 

Perspectives.JPG

 

Comme l'atteste le document ci-dessus, le 24 septembre 1970,  sur invitation, je participais avec deux amis de "Jeunes et Nature", une association que nous avions créée un an et demi auparavant, à l' émission  "Perspectives" sur "France Culture".  Je ne me souviens pas exactement de l'intitulé de l'édition de ce jour là, mais bien évidemment, il s'agissait de parler de nature, d'écologie, de pollution, voire même, n'ayons pas peur des mots de pollution des âmes par une société hyper matérialiste. Nous n'étions pas seuls autour des micros. Trois garçons  plus âgés que nous ( au moins 20 ans, c'est dire!) nous donnaient la réplique. Nous, nous étions arrivés là avec notre foi, notre enthousiasme , notre espoir,  nos convictions mais aussi nos questionnements. Nous nous sommes trouvés bombardés par les trois lascars qui n'ont fait que prendre systématiquement à revers tout ce que nous pouvions dire, en nous assénant des affirmations qui ne souffraient aucune remise en question. Du genre, mais en plus poli" Vos gueules, quoi que vous disiez, vous avez tort, nous avons raison". Quand nous sommes sortis du studio, passablement dépités, les gars en question nous ont avoué sans vergogne qu'ils se souciaient comme d'une guigne du sujet traité, qu'ils étaient venus uniquement pour se faire quelques sous et le plus locace d'entre eux, élève du cours Simon, nous a demandé en toute innocence, avec un sourire ravageur "Qu'avez-vous pensé de ma chute?". Ce sont des choses que l'on n'oublie pas. Enfin, moi, je n'ai jamais oublié.

gelluck0001

Il y a un peu plus d'un an, je téléphonai à un homme de théâtre (tiens, tiens) pour lui demander sa signature pour l'abolition de la corrida. Je lui rappelai l'avoir connu début 1983, alors qu'il suivait Brice Lalonde comme son ombre. Moi, Brice Lalonde, je l'ai connu dès 1970 et j'avoue qu'avec mes copains, nous avons immédiatement éprouvé une certaine aversion pour sa personne. Mais voilà, en 82, ne sachant plus trop à quel association me rattacher, j'avais adhéré aux Amis de la Terre et créé un groupe dans le canton de Saint-Jean-Pied-de- Port. A l'époque, le Briçounet était le "leader" des Amis de la Terre. Candidat à la présidentielle de 81, il nous faisait un peu plus d'un an plus tard le coup du recentrage associatif , de "L'action politique, c'est bien fini". Forts de cet engagement, nous l'avions invité ici pour une soirée mémorable où il fallut essuyer le feu croisé de chasseurs passablement avinés et agressifs ( tiens, vous n'allez pas me croire, mais je me souviens même avoir défendu Madame Bardot-j'ai encore l'enregistrement). Il était accompagné du "garde du corps" dont je vous parlais plus haut. Le lendemain, j'ai longuement conversé  avec ce dernier lors d'une randonnée en montagne. Il m'a raconté son enfance de petit enfant juif, seul rescapé de sa famille grâce au courage d'une concierge d'immeuble parisien. Puis, il avait évoqué une période de sa vie où il avait démissionné d'une entreprise où l'on gavait oies et canards, car cela, disait-il, lui avait trop rappelé les camps nazis et qu'il ne le supportait plus.

Voilà ce que je lui rappelai au téléphone afin de l'amener à la question de la corrida. Et lui "Moi, je m'en moque de la corrida. Et puis l'histoire des oies, je l'avais inventée. Vous savez, le recentrage associatif, on avait trouvé ce concept pour préparer la candidature de Brice en 1984 aux élections européennes, avec Stirn et Doubin, face aux Verts qui commençaient à émerger et à gêner Mitterrand. En vérité, j'étais déjà, bonnement et simplement, en représentation au service de Lalonde homme politique".

Ben voilà. Pas mal la chute, là non plus. Lalonde, après ou avant 81, ce n'est pas bien joli à regarder, ce n'est pas un scoop et cela vient de loin. Mais le discours de ce HS, j'y avais cru, moi. Et il était resté gravé dans ma mémoire tout ce temps.

Dites, s'il vous plaît, éclairez-moi: vous faites comment, vous, pour les démasquer, les manipulateurs?


Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Au jour le jour. Egunean---
commenter cet article

commentaires

le babel 20/02/2013 20:17

Maryse, le Politique est affaire de noblesse d'âme. La politique est devenue une mascarade : le balai des masques. Nous avons à supporter trois pouvoirs.
Celui des "KKKomuniquants" : ils n'ont pas d'idée précise, mais savent comment vendre un journal, un yaourt, une campagne électorale. Les "Zéditeurs" en sont, comme les journaleux, les animateurs
de tolque-chaud.
Celui des 100 familles : les industriels les plus riches de France.
Celui des lobbies : ils marchent à l'ombre des colonnes en marbre, et distillent les intérêts de leur clan, de leurs proches.

Les trois sont souvent consanguins, ou "ex de".

Tu as la liberté d'expression.
Ils ont le pouvoir sur ta dépression.
Ils ont le monopole de la dépression.
Et sans eux, ne vient que ta suppression.

Mais il existe une solution.
Les ignorer et bâtir nos dizaines d'années très limitées sans les critiquer ni les aduler (tout ce qui les touche les nourrit).
Semer le terreau d'une autre voie.
Pas pour nous, c'est fichu.
Pour nos enfants : eux ont programmé l'avenir.
Nous pouvons, un par un, leur donner tort.

Jeno l'écolo 20/02/2013 19:55

Padsouci, Maryse, j'avais compris.

mm82 20/02/2013 19:33

Ce n'est pas du tout toi que visaient mes paroles, Jeno, désolée que tu aies pu le croire,je t'apprécie bien trop même si je ne te connais pas perso. Ton éthique, ton engagement profond, tes
souffrances, tes révoltes, tes joies, trouvent bcp d'échos en moi... et plus que dans la réaction (ce que je fais ce soir), tu es dans l'action...
toujours dans l'action et ça je ne le fais plus beaucoup.. .... aLors, oui, loin, très loin de moi l'idée de te reprocher quoi que ce soit .

sylvie 20/02/2013 19:33

ha ha ! (j'ai rien dit)

Jeno l'écolo 20/02/2013 19:17

Mais c'est ce que j'ai fait, Maryse. J'ai fui, avant d'y avoir totalement laissé ma peau, j'y avais déjà sacrifié tant de choses!
Ceci dit, je le répète, des gens comme ceux dont je parle dans cette publication, vraiment, je n'en ai pas rencontré plus en politique qu'ailleurs, vraiment pas!

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.