Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 08:00

 


 C'était en 1986 ou 1987, je ne me souviens plus trop. En Pays Basque Nord, le GAL ( Groupe Anti terroriste de Libération), une lourde séquelle d'un Franquisme qui aujourd'hui encore n'en finit pas d'agoniser,  accomplissait son sale travail, avec le soutien actif du gouvernement français. Les réfugiés politiques du Pays  Basque Sud étaient tirés comme des lapins, parfois à proximité du commissariat de Bayonne, dont les policiers que l'on voit souvent plus zélés, n'arrivaient sur place que longtemps après les faits. Les femmes, les enfants des réfugiés prenaient parfois des balles perdues. Parfois aussi des gens qui n'étaient concernés en aucune manière.
Nous étions nombreux à nous retrouver, de façon  quas-quotidienne par périodes, dans des manifs où exprimer désaveu, indignation, colère.
A cette même période, cette chanson en Castillan était diffusée plusieurs fois par jour sur les radios associatives basques, et en particulier sur Irulegiko Irratia.
Et dans mes souvenirs se marient le sang et la mort des humains et celui de la mort des taureaux.
N'oublions pas: En Espagne, au jour d'aujourd'hui,  on torture encore, dans les arènes, à Tordesillas et dans les commissariats.
Tortura ez da gure kultura! La torture n'est pas notre culture!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.