Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 19:24
Zer litzateke Euskal Herria pilotarik gabe?
Au début de ce mois de novembre,je me suis rendue à Cambo où, pour plusieurs raisons, je suis restée la journée entière.
J'étais déjà passée très certainement plus d'une centaine de fois, que ce soit à pied ou en voiture, devant la droguerie Felix Boudon, une droguerie à l'ancienne comme il ne s'en trouve quasiment plus. Je savais depuis belle lurette que cette caverne d'Ali Baba était tenue par les deux fils de ce monsieur Felix Boudon. Mes parents m'avaient souvent parlé de ce champion de pelote qu'ils avaient vu jouer avant ma naissance et qu'ils aimaient beaucoup.
Allez savoir pourquoi--- alors que je passais sur le trottoir d'en face, une impulsion m'a conduite, en ces vacances de Toussaint, à traverser la rue pour aller en parler à l'un des fils Boudon qui discutait sur le trottoir avec des clients.
Entrée dans le magasin, surprise, mon oeil a été attiré par des auto-collants pour la protection de l'ours, des oiseaux. Chouette-si j'ose dire-un deuxième sujet de conversation qui venait s'ajouter à celui de l'amour de la pelote.
Au bout d'une bonne heure, alors que j'étais pressée par l'emploi du temps, Monsieur Boudon m'a lancé "Vous qui aimiez ce très grand champion qu'était Jean Urruty, allez donc sur le site internet de l'INA en tapant son nom. Vous y trouverez une vidéo de l'émission "Les coulisses de l'exploit" qui lui était consacrée en 1966".
De retour à la maison, je me suis exécutée. J'ai regardé avec émotion cette vidéo où je reconnaissais bien d'autres joueurs, dont JB Hirigoyen, disparu au mois d'août et que nous avions longuement évoqué avec Monsieur Boudon. Sachant que mon frère avait beaucoup aimé Jean Urruty, je me suis empressée de lui envoyer le lien de cette vidéo. ( voir ci-dessus).
Quelques minutes plus tard, je recevais cette capture d'écran (voir ci-dessous), avec ce commentaire "Ce n'est pas toi, là, qui demande un autographe à Jean?" Sur le coup, j'ai cru à une plaisanterie. Mais non, la fille en blanc, là, c'est bien moi, en train d'attendre l'une des nombreuses signatures que j'ai demandées durant des années à ce très grand monsieur (mais j'en ai obtenu près de 150 de JB Hirigoyen, je m'appelais Geneviève alors, mais j'étais déjà fofolle). J'avais douze ans. C'était en 1966, au fronton de Paris, quai du point du jour. Je ne saurais vous dire cependant s'il s'agissait de la partie d'ouverture en juin ou de celle de fermeture en septembre. Mais qu'importe, quoiqu'il en soit, je peux vous assurer que je suis bigrement émue!
Zer litzateke Euskal Herria pilotarik gabe?

Jean.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Au jour le jour. Egunean---
commenter cet article

commentaires

martine caplanne 04/12/2012 11:53

Je viens de visionner enfin le reportage, vraiment sympa.
Merci Jenofa.
Bises
Martine

jenofa 03/12/2012 19:59

Non, non, reste---- je crois que je dois pouvoir retrouver une carte postale que tu m'avais offerte avec une grammaire basque. Il y avait plein de coquelicots et ce commentaire "Les têtes folles".
T'inquiète, ça ne s'est pas arrangé depuis.

Cuisset Richard 03/12/2012 19:40

Quand tu dis je suis fofolle, je pense que tu bégayes !
ça va, je suis déjà sorti ...

jenofa 02/12/2012 17:15

Et je fais toujours autant de bêtises. Un ami qui me veut du bien vient encore de me le faire remarquer----

martine caplanne 02/12/2012 16:47

Quelle jolie histoire ! Hé tu sais on te reconnais bien, tu n'as pas changé !
bisous
Martine

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.