Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 09:30


En 2006, le lâcher de Hvala.

Suite à :

http://jenolekolo.over-blog.com/article-24082852.html

 

je vous invite à participer à l'action suivante:

OSO : ¡ NO A LA CAPTURA DE LA OSA HVALA !

Alors que les tentatives de capture de l´ourse Hvala sont toujours en cours (à quelques semaines de l´entrée en hibernation...) et dont la finalité reste très floue, manifestez votre opposition auprès des autorités de la Généralidad de Catalogne et du Conseil Général d´Aran.

Pour faire simple ,recopier la phrase en espagnol servant de titre à cet article et l'expédier aux trois adresses qui suivent:

sia.dmah@gencat.net  dgmn.dmah@gencat.net  onsell@aran.ddl.net

Deux des trois adresses paraissent saturées, tenter à plusieurs reprises d'expédier les mails. Cette saturation serait-elle un bon présage de la marche de cette cyber-action vu que les pro-ours espagnols en font une identique de leur côté? Espérons-le!


 

Sources :
http://images-du-pays-des-ours.blogzoom.fr/


En savoir +:

 

http://paysdelours.com/

 


Partager cet article
Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 09:30
Récapitulatif des accidents de chasse 2008-2009 depuis l'ouverture
http://www.buvettedesalpages.be/2008/10/accidents-chass.html

Accidents de chasse en septembre 2008 : 4 morts recensés

  • 23 Août 2008, accident de chasse dans le Val d'Oise : un chasseur est mort
  • 25 août 2008, accident de chasse à La bruyère : un chasseur blesse un pêcheur
  • 07 septembre 2008, accident de chasse à Prades (Ariège) : Un chasseur tire "à l'instinct" sur quelque chose qui bouge. Pour lui, c'est surement un sanglier ; en fait c'est un ours.
  • 15 septembre 2008, ouverture de la chasse : accident de chasse à Cusy (Haute-Savoie), un chasseur tire, un autre chasseur est mort
  • 18 septembre 2008, l'ASPAP publie un montage photo de la FAPAS et approuve la confusion possible entre ours et sanglier lors de la pratique de la chasse
  • 21 septembre 2008, accident de chasse à La Romagne (49), un chasseur se tire dans le genou.
  • 24 septembre 2008, accident de chasse à Attignat-Onclin, tir sans visibilité, un cochon domestique tué, il y avait des enfants dans le jardin.
  • 25 septembre 2008, accident de chasse à Mialet (Gard), un chasseur perd sa jambe, prise pour cible par d'autres chasseurs.
  • 29 septembre 2008 , accident de chasse à Saint-Bonnet-le-Courreau, Loire (42), un chasseur tue son frère avec qui il chassait d'une balle en pleine tête.
  • 30 septembre 2008, accident de chasse à Flagnac, Aveyron, un chasseur se noie en récupérant son canard dans la rivière.

Accidents de chasse en octobre 2008

  • 05 octobre 2008, accident de chasse à Pressiat (Ain) : un chaseur gravement blessé alors qu'il achevait un sanglier au couteau.
  • 12 octobre 2008, accident de chasse à Lhuis (Ain) : un chasseur perd une jambe à cause des défenses d'un sanglier pas content.
  • 15 octobre 2008, accident de chasse à bellegarde (Ain) : un sanglier charge le chien du chasseur, puis persévère et déchire la cuisse du propriétaire du chien.
  • 18 octobre 2008, accident de chasse à Montmain (Côte d'or) : un chasseur achève un sanglier à bout portant. Un ricochet le blesse grièvement.
  • 18 octobre 2008, accident de chasse à Larrau (Pyrénées-Atlantique) : un chasseur dégringole de sa palombière, fusil chargé avant l'accident, c'est le ventre qui a pris.
  • 20 octobre 2008, accident de chasse à Déols (Indre) : un chasseur blessé par un tir en pleine tête.
  • 24 octobre 2008, accident de chasse à Les (Espagne) : un ours traqué par des chiens lors d'une battue blesse un chasseur.
  • 25 octobre 2008, accident de chasse à Puissalicon (Hérault) : un chasseur se tire dans le pied.
  • 26 octobre 2008, accident de chasse à Cerny (Essonne) : un chasseur de 34 ans a reçu une volée de plombs dans le cou et les épaules, blessé par un autre "sportif".
  • 26 octobre 2008, accident de chasse à Lagorce, près de Vallon-Pont-d'Arc (Ardèche) : Un vététiste de 25 ans a été mortellement blessé par une balle perdue, tirée par un chasseur de sanglier.

Ces statistiques sont malheureusement ouvertes...

Statistiques des accidents de chasse mortels entre 1997 et 2007

  • Saison de chasse 1997-1998 : 45 morts
  • Saison de chasse 1998-1999 : 40 morts
  • Saison de chasse 1999-2000 : 42 morts
  • Saison de chasse 2000-2001 : 23 morts
  • Saison de chasse 2001-2002 : 31 morts
  • Saison de chasse 2002-2003 : 27 morts
  • Saison de chasse 2003-2004 : 29 morts
  • Saison de chasse 2003-2004 : 22 morts
  • Saison de chasse 2004-2005 : 31 morts
  • Saison de chasse 2005-2006 : 24 morts
  • Saison de chasse 2006-2007 : 15 morts

329 morts en 11 saisons de chasse en France

Combien de tués par accident de chasse par an en France ? 30 morts en moyenne

Sources 2008 : Ca branle dans le manche et presse
Autres années : Ligue ROC et JO Sénat du 29/06/2006 - page 1751

Et un pt'it bonus de la part de Jenofa.


Pour la séparation de la chasse et de l'Etat
Armand Farrachi, couv. Cabu.
79 pages, édité par Droits des Animaux
13€ (10€ +3€ de frais de port)
A travers la lecture de cet entretien, chacun pourra se rendre compte d'une réalité qui n'est pas forcement connue de tous, à savoir que la chasse en France jouit d'une position en totale opposition avec les valeurs d'une république, ce qui explique les grandes difficultés rencontrées pour toute évolution de ce dossier dans notre pays. Un scandale qu'il était temps de dénoncer ! Un livre qui doit être lu par tous ceux qui veulent connaitre les coulisses de ce loisir sanguinaire, pour mieux le combattre. [en savoir +

 

http://www.droitsdesanimaux.net/ddashop/ddashop.html#livres

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 10:00

Ce que l'autoroute devrait détruire (entre autres----)


Communiqué de presse : 28 octobre 2008, Bostens (Landes)

 

Suivant les consignes du Conseil Régional d’Aquitaine, les Planteurs Volontaires occupent le site des 9 fontaines à Bostens, dans les Landes, situé sur le tracé de l’autoroute A65. Ce lieu classé Natura 2000, sur lequel vivent plusieurs espèces protégées, est bénévolement entretenu depuis plusieurs années par les bostensois, qui y font concilier, sans grande déclaration sur le « développement durable », respect de la nature et présence des hommes.

 

Les Planteurs Volontaires demandent à Alain Rousset, Président de la région, de venir symboliquement y couper le premier arbre, en signe de son engagement résolu à voir se réaliser le projet d’autoroute A65. Il a en effet acté la destruction de ce site en étant depuis plusieurs années, et contre toute logique écologique et économique, le principal promoteur de ce dinosaure autoroutier.

 

Dans l’attente de sa venue, les Planteurs Volontaires appellent tous les citoyens attachés à la protection de leurs milieux naturels et opposés à ce projet absurde à les rejoindre sur le site des 9 fontaines.



www.asso-arlp.org

 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 16:03


Dessin de Serre. "Chasse et pêche". Editions Glénat.1995.


Rassemblement Anti Chasse

http://www.antichasse.com/

Le VTT peut être mortel en temps de chasse



Dimanche 26 octobre, dans une forêt de Lagorce près de Vallon-Pont-d'Arc (Ardèche), un vététiste reçoit une balle perdue…  

Silence on tue !

Encore une personne morte dans l’indifférence générale, … une vie anéantie, une famille détruite, un réseau d’amitiés, des proches collaborateurs effondrés…

Un jeune homme tué par une balle perdue au détour d’un chemin, d’une promenade, au cours d’une activité paisible, dans un pays civilisé…

Et un chasseur qui repart avec son fusil.

Voilà dévoilée un instant, la chasse, cette guerre annuelle dont notre société semble s’accommoder d’autant plus qu’elle est prisée par une grande partie de nos élus, qui trouvent là une source de détente et de délassement viril …

Ainsi pour quelques uns de nos concitoyens, la chasse est une passion, un jeu guerrier sur des cibles vivantes. L’espace, la juridiction, la vie animale, la nature elle-même sont consacrés à leur activité favorite.

Les autres doivent se taire et subir.

Subir la distorsion de la nature (le monde animal est organisé par et pour les chasseurs, qui ont besoin de la prolifération des sangliers par exemple pour assouvir pleinement leur passion).

Subir l’occupation de l’espace et du temps : les guerriers doivent tuer les ennemis qui sont à notre porte…

Subir le danger, en forêt, dans la campagne, sur la route…

Subir les menaces, les brutalités verbales, les injonctions à rester chez soi.

Subir une activité qui n’a plus sa place dans notre société moderne où la faune sauvage subit déjà les pressions urbaines, routières, agricoles et leurs pollutions…

Subir et se taire.

Pourtant rien n’en justifie le maintien. Une autre organisation est possible, favorable à l’harmonisation de la vie moderne et de la nature sauvage, mais chut, taisons-nous ! Silence… Il faut qu’ils puissent continuer à prendre plaisir à tuer !

 

 
Vous pouvez adhérer au RAC (Rassemblement Anti Chasse) : c'est dix  euros par an + une enveloppe timbrée avec votre adresse : RAC  Boîte Postale 50026    33702 MERIGNAC cedex . Vous recevrez plusieurs petits Bulletins informatifs.  (indiquez votre adresse Internet si vous en avez)
 
Partager cet article
Repost0
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 12:09


Une actualité Un ours blesse un chasseur dans les Pyrénées espagnoles : quelles leçons en tirer ? 25-10-2008 - 08:56

http://paysdelours.com/

Comme à chaque accident homme – ours dans les Pyrénées depuis plus de dix ans, cela s’est produit avec un chasseur, lors d’une battue aux sangliers. Jeudi 23 octobre, un ours a blessé un chasseur lors d’une battue au sanglier en Val d’Aran. Comme à chaque accident homme – ours dans les Pyrénées depuis plus de dix ans, cela s’est produit avec un chasseur, lors d’une battue aux sangliers. Tous les chasseurs le savent, ce mode de chasse est accidentogène, pour la faune (y compris protégée), comme pour l’homme. Des chasseurs sont très régulièrement blessés, ou même tués, par des sangliers, des cerfs, voire même des chevreuils. Ce jeudi 23 octobre, rien ne devait se passer, si ce n’est une rencontre homme-ours dans les Pyrénées, lors de laquelle chacun a pris soin de fuir l’autre. Une rencontre certes impressionnante, mais sans problème si ce n’est une belle peur. Le témoignage du chasseur est formel : l’ours était passé, l’avait dépassé sans se soucier de lui, quand le chasseur a cru devoir l’effrayer pour qu’il parte plus vite … L’ours a interprété cette attitude comme une agression ; il s’est défendu, fort heureusement en ne blessant qu’assez légèrement l’imprudent. Il est donc clair que l’ours n’a pas spontanément attaqué l’homme. Il est important de rappeler ici les consignes en cas de rencontre avec tout grand mammifère : * Ne pas avoir de comportement agressif, ne pas chercher à approcher l’animal * Se signaler à l’animal, en l’interpelant calmement s’il n’a pas détecté votre présence * Quitter calmement le secteur en ménageant à l’animal une possibilité de fuite. L’ours brun reste un animal craintif, fuyant l’homme, ne présentant donc pas plus de danger que tout grand mammifère sauvage (sanglier, cerf …) ou domestique (taureau, vache, cheval). En cas de rencontre à courte distance, un comportement calme et respectueux permet d’en rester à une peur ... réciproque.
Partager cet article
Repost0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 10:30

Sauvons les rased



Signer la pétition - Voir les signataires


3000 professionnels de RASED supprimés
des milliers d'élèves en difficulté sur le carreau !


Non à la suppression pure et simple de 3000 professionnels (postes E et G) des Réseaux d'Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté !
Cette mesure va priver des dizaines de milliers d'élèves des aides spécialisées, qui ne couvriraient plus tout le territoire, et conduira à terme à la suppression des RASED.

La brutalité de cette décision vient souligner la contradiction d'une politique ministérielle qui prétend faire de la lutte contre l'échec scolaire une « priorité. » La mise en place des deux heures d' « aide personnalisée » ne peut se substituer au travail effectué dans le cadre des Réseaux d'Aides, qui ont été créés pour répondre aux besoins particuliers des élèves en difficulté.

Nous exigeons le maintien des aides spécialisées proposées par le dispositif des RASED et ses trois catégories de professionnels titulaires de diplômes spécifiques (maître E, rééducateur et psychologue de l'éducation nationale)
Nous exigeons l'abandon de la suppression des 3000 postes.
Nous demandons l'ouverture immédiate de discussions sur le devenir et le développement des Réseaux d'Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté.


Pétition à l'initiative de :
SNUipp FSU SGEN-CFDT SE-UNSA SUD éducation SNUDI FO SMedEN FO FNAME FNAREN AFPEN FERC-CGT AVENIR-ECOLES CRAP Cahiers pédagogiques AGSAS



Signer la pétition - Voir les signataires


pétition réalisée avec le logiciel libre phpPetitions

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 17:25


A Trois-Etots, dans l'Oise, (en 1960) la liberté et la paix, loin des braillements des stades.

Cette histoire de Marseillaise sifflée! Un rien du tout, un truc pas grave monté en épingle par les médias et le pouvoir pour détourner l'attention des choses importantes. Vieille technique que Nicolas Sarkozy a su faire accéder au statut de grand art.
Aujourd'hui, ici, il pleut. Impossible de bricoler dehors. A l'intérieur, le ménage est à faire, c'est certain, mais le chantier est de taille (un peu style nettoyage des écuries d'Augias)  et je me traîne une bonne grosse flemme. Alors, je me suis pas mal répandue en commentaires sur les blogs des copains: deux lignes de Renaud par ci, quelques strophes de Le Forestier par là, un texte de Gustave Nadaud ou de Gaston Couté autre part.
Et ensuite---- que dire du sujet sur mon propre blog? Et est-ce vraiment indispensable d'en parler?
 Je vais seulement faire remonter à la surface quelques souvenirs très forts de mon enfance et de mon adolescence, des souvenirs de ma maman.
Tout d'abord, à Paris, les jours de match de rugby, devant la télé des grands-parents (papa n'en voulait pas à la maison), quand les braillements commençaient à fuser dans les tribunes et que les téléspectateurs se mettaient à vociférer, à se trémousser sur leur siège en faisant de grands gestes saccadés --- tu te souviens maman? Toi et moi, nous mettions notre manteau et nous partions faire à pied deux ou trois fois le tour du pâté de maison, avec un petit détour par le square. Nous rentrions quand le calme était revenu, que les sportifs en salle avaient repris figure humaine..
Un peu plus tard, je devais avoir douze  ou treize ans, te souviens-tu que quelqu'un t'avait fait cadeau de deux billets pour le concert des Choeurs de l'armée rouge? L'armée, rouge ou pas, ça ne t'enthousiasmait pas, loin de là. Mais tu aimais ces belles voix et nous nous étions rendues toutes les deux au Concert de la Place de Versailles, à Paris. Le Palais des Congrès était plein à craquer. Nous avons été les deux seules personnes à rester délibérément assises lorsque ont été entonnés la Marseillaise et l'Hymne Soviétique.
Et, tu te rappelles? Le jour de l'arrivée à Paris de la marche des paysans du Larzac, quand dans la foule un jeune homme a crié tout près de toi "A bas l'armée du Capital!", tu lui as répondu "Pourquoi seulement celle du  capital?
Plus tard encore, je venais d'avoir vingt et un ans, nous sortions de l'Hopital de Bayonne où nous étions allées voir papa qui n'avait plus que quelques mois à vivre. Avant de prendre le train pour rentrer à la maison, nous avons fait un petit tour à la Foire de printemps pour visiter le stand de "Jeunes et Nature" que tenaient mes copains. Alors que nous étions sur le stand, une fanfare militaire est passée dans la travée, jouant je ne sais plus quoi. Tous les visiteurs regardaient, certains applaudissaient . Tu as dit "On tourne le dos?" et c'est ce que nous avons tous fait sur le stand jusquà ce que les képis et les trompettes aient disparu au loin..
Et en Mai 74,  au retour  de la marche vers la forêt des Arbailles pour empêcher la destruction du site par un vaste complexte touristique, quand, épuisée par la première randonnée en montagne de ta vie (tu étais née en 1913, tout de même!), tu étais si agacée par les déclarations hyper militaristes  d'un jeune homme qui marchait derrière toi, que, voulant lui répondre, tu t'es retournée,  tu as glissé et que tu t'es blessée?
Voilà. Tu n'agissais pas ainsi pour les mêmes raisons que ceux qui ont sifflé la Marseillaise il y a quelques jours. Je te vois encore nous accueillir avec impatience, papa et moi, dans l'appartement de Paris, un soir où nous étions allés écouter une conférence de Jean Toulat, qui venait de publier "Les Grévistes de la guerre", un livre à la gloire de l'objection de conscience. Mais en agissant ainsi aujourd'hui, je me demande ce que tu risquerais, quels noms d'oiseaux te seraient adressés. Remarque, je t'imagine assez bien répondant que nous sommes tous des "sauvageons" et de la "racaille". Tu avais le sens de la solidarité plus développé que celui de la moyenne des gens.
Tu sais, maman, depuis que tu es passée sur l'autre rive,  on n'a pas beaucoup avancé. Les orgueils nationaux de tout crin sont bien gravés dans les esprits et dans les épidermes,  comme dans du marbre. Les soldats ne sont toujours pas troubadours et les hommes ne vivent toujours pas d'amour.
Mais  moi, je ne te l'ai jamais dit,  je suis bigrement heureuse et  fière d'être ta fille!
Partager cet article
Repost0
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 16:30





 Espace Culturel Isturitz Oxocelhaya - Les Nuits d'Amnesty
 
 Vendredi 24 octobre 2008 – 19h

Y a n n i s   R I T S O S
P  H E D R E

Lecture / musique / danse
Grottes d’Isturits – Oxocelhaya

Avec
Corinne Lallemand
Jésus Aured
Jean-Philippe Leremboure

« "…Si je te parle par légende et parabole, c'est qu'elles sont plus douces à entendre.
L'horreur, on ne peut pas en parler parce qu'elle est vivante, parce qu'elle est silencieuse et qu'elle avance",
Georges SEFERIS

Versement de la recette à Amnesty International

En savoir plus    http://www.grottes-isturitz-espaceculturel.com/  

Entrée  : 12 €  - Etudiants, chômeurs : 7€ Réservation conseillée :   05 59 29 64 72
Attention !  
 La grotte est fraîche et humide et le public sera assis… : 
 prévoir vêtements bien chauds et chaussures
Partager cet article
Repost0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 15:38
Ceci est une petite (toute petite) annonce:

Un ami, qui vit dans le Gers,  cherche à acheter deux poules de la race noire de Gascogne.
Si quelqu'un a une piste, merci de me le faire savoir. Je transmettrai.


Partager cet article
Repost0
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 16:00

Balou, Ours Brun mâle, originaire de Slovénie, mais de la même espèce que ses frères et soeurs des Pyrénées, le jour de son lâcher, à Arbas, dans les Hautes Pyrénées.



(Signer cette pétition)

Le 7 septembre 2008, l'ours "Balou" est blessé par un chasseur lors d'une battue au sanglier.


Contexte

Le 7 septembre 2008, l'ours "Balou" est blessé par un chasseur lors d'une battue au sanglier.
Il a tiré avant d'avoir identifié l'animal et a blessé l'ours Balou à la patte avant droite.

Depuis, Balou est suivi à distance grâce à l'émetteur qui lui avait été placé lors de son lâcher, le 2 juin 2006 à Arbas. Il se déplace peu, et évite le contact avec l'homme.


Des appâts ont été disposés à son intention et une capture sera tentée s'il s'y nourrit, afin de le soigner.

Pour l'instant, il poursuit ses déplacements, qui restent toutefois limités par rapport à un ours "valide".


Des ours sont parfois observé avec une patte amputée, par exemple en Espagne où une ourse se déplaçant sur 3 pattes a été vue avec 3 oursons.

Les raisons d'agir


Cet accident nous renvoie à la fragilité de la population d'ours dans les Pyrénées : une vingtaine d'individus.

La population progresse (il n'y avait plus que 5 ours dans les Pyrénées en 1995), mais c'est encore insuffisant pour assurer la survie de l'espèce

Il faut :

- assurer une meilleure protection des ours et de leur habitat
- lâcher de nouveaux ours, notamment des femelles dans les Pyrénées

Agissez avec nous !


Nous vous proposons d'envoyer un mail à Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat à l'Ecologie, pour demander une meilleure protection de l'ours dans les Pyrénées et la poursuite du programme de restauration de la population.

Plus nous serons nombreux, plus nous serons efficaces !


Merci de votre soutien, cordialement,

Alain REYNES Directeur de l'équipe de Pays de l'ours - Adet

Alain Uguen Association Cyber @cteurs

Pour signer la pétition:
http://www.cyberacteurs.org/actions/action.php?id=334




Partager cet article
Repost0

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.