Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2022 3 20 /07 /juillet /2022 13:45

Une contribution de Daniel Labeyrie

 

Au fond des bois

Le boa est aux abois

On lui a volé son hautbois

Pour oublier le boa boit

Boit tellement qu’il aboie

 

N’étant pas de bois

Le boa fait feu de tout bois

Charbon de bois, bois de rose

Bois-de-fer mais pas de sapin

Qui ferait sortir le loup du bois

 

Rendez le hautbois au boa

Sans son hautbois le beau boa

Cache sa gueule de bois

Rampe touche et retouche du bois

Pauvre boa aux abois dans les bois

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2022 4 14 /07 /juillet /2022 17:28

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2022 7 03 /07 /juillet /2022 16:14

Partager cet article
Repost0
30 juin 2022 4 30 /06 /juin /2022 18:44

Une contribution de Daniel Labeyrie

 

Le furet caché dans les fourrés

Furibond et furieux, fouine, furète

Dans les fourrages de la fourragère

 

Pourquoi s’est-il fourré dans ce fourré ?

Peut-être un coup fourré de ce furet furax

Echappé du bois joli du Val Fourré

 

Le furet craint les foudres du fourreur

Alors il court il court le furet furibard

Pour sauver sa fourrure fourrée

 

Le furet fourrage dans son fourré

Un fourreur en fureur à ses trousses

Il se cacherait même dans un fourre-tout

 

Appelez le fourrier à la fourragère

Calmez ce fourreur fou de fourrures

La tête fourrée au fond du fourré

 

Quitte ton fourré joli furet

Cours, cours, gentil furet

Du bois joli du Val Fourré

 

 

Daniel LABEYRIE

Partager cet article
Repost0
24 juin 2022 5 24 /06 /juin /2022 10:22

Partager cet article
Repost0
18 juin 2022 6 18 /06 /juin /2022 13:00

On ne t'oublie pas Romann, tu sais.

Partager cet article
Repost0
17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 16:06

Une contribution de Daniel Labeyrie

 

LO’JO au Pays-Basque, un évènement inattendu et attendu depuis des lustres donc, il ne fallait pas rater l’occasion. Bravo à « Clarenza » de nous avoir offert une soirée qui aura marqué les esprits.

 

Le groupe roule sa bosse depuis des décennies sur des chemins de traverse, loin des paillettes futiles et mercantiles du showbiz. Denis PEANT et sa troupe, c’est de l’authentique, de l’humain, du fraternel.

A la recherche de multiples rencontres musicales aux quatre coins du monde, LO’JO récolte le miel des cultures du monde, s’en nourrit, nous restituant un paysage musical qui ne ressemble à aucun autre, sur une palette d’instruments aux sonorités magiques.

 

Le chaman-poète Denis PEANT nous embarque dans une fête musicale où les mots s’abreuvent de couleurs, d’épices… Nous voici dans les ruelles d’Alger, à Vientiane, à Séoul, à Timbuktu ou dans notre imaginaire.

Blackbird nous fait marcher sur l’eau, un médaillon maternel, une tortue nous délivrent un bouquet de mots qui fait chaud au cœur.

Les voix de Nadia et de Yamina vous glissent sur les revers du cœur, le violon et la basse se déchaînent sublimant la parole dense de Denis :

« Le verbe est une rive mouvante et trésor de neige », « Tout est si minuscule », « L’histoire est un livre de porcelaine », « Tout est majestueux » …

Les langues se mélangent, du français au créole, de l’espagnol à l’anglais, de l’arabe à un idiome inventé. LO’JO chante le monde tel qu’il est avec ses blessures, ses odeurs de jasmin ou de poussière, ses sourires et ses larmes.

En ces temps où s’érigent des murs, LO’JO vibre à l’unisson du monde. Le groupe va reprendre le chemin des studios pour un dix-huitième album.

Souhaitons à LO’JO de poursuivre longtemps ses chemins buissonniers de musique et de poésie.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 juin 2022 5 03 /06 /juin /2022 09:47
La corrida, on n'en veut pas!

Merci au bAbel

Partager cet article
Repost0
4 mai 2022 3 04 /05 /mai /2022 09:26

Paru dans "La Gazette du Béarn des Gaves" de mai 2022.

A lire en entier ici: https://indd.adobe.com/view/4b90503b-2d8b-4ef2-8e66-350d5de37337

En ce qui concerne les deux articles ci-dessous, c'est page 3 et page 6.

Bonne lecture et rejoignez la SEPANSO et Su aski---sans vouloir vous commander.

Préfet et député, on n'est pas aidés!
Préfet et député, on n'est pas aidés!

Partager cet article
Repost0
26 avril 2022 2 26 /04 /avril /2022 08:56
Arno

Une contribution de Daniel Labeyrie

 

Ostende broie du noir, dans le vent furieux,

Les chevaux de la mer pleurent des jets d’écume

 

Bon Dieu !!! Arno !!! Quel bazar !!! Tu nous fais chialer comme des gamins !!! Oh la la la !!! Putain, c’est vrai, on est tous des Européens : chante-la-nous ta chanson de là-haut, avec quelques coups de tonnerre pour réveiller ceux qui n’ont pas compris le message.

Tu ne diras plus « Oostende, bonsoir », la ville a la gueule de bois aujourd’hui, tes cendres vont voler dans les bourrasques au son de « Like a Rolling Stone » de Dylan. La mer est sombre, ses chevaux ruent dans les brancards en vagues en colère.

Nous, nous pleurons sur les digues de nos mélancolies, le froid nous transperce le cœur, t’aurais pas dû clamser, ton blues et ton rock and roll nous faisaient tellement de bien.

 

Maintenant, c’est fini mais ta voix éraillée nous court dans la tête et les yeux de ta mère étoilent la porte ouverte de ton éternité.

Ta mère, ta grand-mère, tes femmes aimées, aimantes t’ont porté, t’ont bercé, elles ont fait de toi un bel humain dans ce bazar saumâtre, infâme où nous nous débattons pour conserver nos rêves en vers.

Tu voulais « Vivre dans un monde où les chiens embrassent les chats », « Vivre très-haut libre comme un poisson dans l’eau ! ».

 

Voilà ton chemin de bluesman est terminé, ton trip de musicien est-il fini ? Pas si sûr. Dans ce bazar où la soupe que l’on nous sert est indigeste, laisse l’oiseau chanter djip… djip dans un déluge de guitares saturées, laisse rockailler ta voix d’écorché : faut mettre le bon Dieu au rock. ! Que les étoiles et les galaxies se mettent à ton diapason, nous on aime ça quand ta voix titille nos blessures intimes.

 

Aujourd’hui, Oostende reçoit une bourrasque de grêle, les nuages et la brume se mêlent à un envol de cendres ; derrière ce vacarme inouï des éléments, ta voix résonne dans le tumulte : Oostende, bonsoir, Oostende, adieu…

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.