Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2018 6 01 /09 /septembre /2018 08:00
Drôle de vie

Il y aura 74 ans demain qu'il était né, Gilles.

Partager cet article
Repost0
24 août 2018 5 24 /08 /août /2018 08:37
Dialogue de vautours
Une contribution de Michèle Lassegues
 
 
Tu vas voir ma louloute , c’est un truc de ouf. Je l’ai piqué à un Mange –tout, il était vert. Trop marrant ! J’ai eu du mal à le ramener, ça glisse entre les serres mais voilà, c’est pour toi ! Bonne Saint –Vautournin .On peut tout faire avec ce machin, y a qu’à cliquer et ça te tombe rôti ! Mais non, pas rôti , c’est une expression des Mange –tout, je veux dire cru. ..Ouais , t’as raison, ils font cuire la viande c’est dégueulasse !. N’empêche que j’ai compris comment on s’en sert, y a qu’à « cliquer » , appuyer sur la souris quoi ! C’est super fastoche ! Hey ,croque pas, tu vois bien que c’est pas une vraie , ils appellent ça souris, sais pas pourquoi. Sans doute parce ce que ça donne le sourire, tellement c’est magique. En tous cas, ca va nous changer la vie, plus besoin de voler pour chercher des carcasses, on va se la couler douce, et passer la journée à faire des câlins ! Ben dis donc, cache ta joie ! Et allez, encore l’histoire du lapin ! C’est pas ma faute s’il avait l’air vrai. Et puis t’avais qu’à pas avaler d’un seul coup, ma goulue. Bon t’as été un peu malade, c’est pas grave non ? En fait , ça s’appelle du chocolat , ils adorent ça et ils font des animaux avec. Ils bouffent vraiment n’importe quoi !
Bon, t’as un petit creux chouchou ? Ya qu’à demander. Tu cliques, tu tapes Google… Ben, non je sais pas ce que ça veut dire mais tape, là, sur les touches. Tu y es ? Bon maintenant, sur le rectangle, tape « cadavres exquis » Muuum ,j’en ai l’eau dans le bec. Tu y es ? Hein ? Des phrases à compléter ? Non je sais pas , mais on s’en fout. Ah tiens, le mec s’appelle André ? Comme ton oncle ! Un breton ? Super , ils ont de la très bonne barbaque en Bretagne , il parait. Ca y est , t’as cliqué ? . Tu vas voir, dans une heure on reçoit un colis. Si, je te dis, je les ai entendus, ils ont tout ce qu’ils veulent comme ça.
Qu’est ce qu’il ya écrit là ? Ce truc jaune ? Lis –moi, j’ y vois rien. « Batterie faible » ? Non ,je sais pas ce que ça veut dire . C’est peut –être un animal breton qu’on connait pas et qui est en train de passer l’arme à gauche. C’est bon pour nous ça, clique aussi dessus. On le reçoit faible et on attend, ça nous fait des stocks.
Quoi ça s’éteint ? Qu’est-ce t’as fait ? … Si , t’as dû faire quelque chose, ça marche toujours cet engin ! J’ai bien vu, ils y passent des heures .Clique, clique, fort !!!! C’est pas possible ! On peut rien te confier ! J’ y crois pas ! Tu l’as cassé ! Bravo !!! Et avant que je trouve un Mange- tout qui s’endort avec sous un arbre, c’est pas demain la veille ! Adieu veaux, vaches, cochons.. Tiens, où j’ai entendu ça déjà ? Tu me gonfles ! Il te reste plus qu’à aller chercher à bouffer, moi je bouge pas. Ras la tonsure, merde !


Elle
II)Je savais que j’aurais encore un cadeau qui lui fait plaisir à lui ! Comme d’habitude ! J’ai pourtant fait assez d’allusions à un collier en intestin de biche ! Mais il s’en moque ! Lui, lui, toujours lui ! Il est d’un commun en plus ! J’ai horreur qu’il m’appelle « ma louloute ».Bon, pas de reproches, suivons le conseil de la psy. A quoi peut bien servir cette horreur ? Quoi ? A manger rôti ? Mais il est devenu fou ? C’est sa fascination pour les Mange –tout qui lui fait perdre la tête. Je me demande ce qu’il leur trouve. C’est parce qu’ils ont de plumes sur la tête ? Ah , d’accord , une expression. Ca lui va bien d’employer des « expressions » de Mange –tout, lui qui est incapable de faire une phrase correcte ! Une souris ? Quand même une petite friandise au moins. Gloups ! Pouahhhhh , c’est infâme ! Souris de sourire ? Il aurait pu le dire avant ! Hé bien moi je n’ai aucune envie de sourire. Quoi ???? Passer la journée seule avec lui ? Horreur ! Je veux voler moi, planer, oublier tout, et retrouver Lulu devant une carcasse. Lulu, il me fait craquer. Quand il est couvert de sang ,je me sens toute chose. L’autre jour, il a ouvert le ventre du cheval et m’a laissé le foie ! C’est un signe ! Je sais qu’il m’aime mais comment faire avec l’autre qui ne me lâche pas ? J’espère que cet horrible objet ne va pas me rendre malade comme le fameux lapin ! Oups j’ai pensé tout haut. Un tout petit lapin noir, juste une bouchée. Je trouvais bizarre aussi. Je lui ai fait confiance, il a raison j’ai avalé d’un coup. J’ai failli en mourir, tellement j’ai eu mal au ventre. Depuis , je ne peux manger un cadavre de lapin que s’il reste des poils blancs. En espérant, que les lapins ne blanchissent pas des poils en vieillissant comme les Mange-tout.
Qu’est ce qu’il dit ? Taper sur « cadavres exquis » ; d’accord. Manger ,se goinfrer, et câlins. Et c’est tout. La culture , le sport, l’art, rien ne l’intéresse. Même ces sauvages de Mange-tout sont plus ouverts que lui. Tiens ? « Cadavres exquis » ce sont des phrases et… voyons, je ne comprends pas, on dit une phrase et l’autre la continue ? Amusant, mais quel rapport avec les cadavres ?
Il ne peut pas se taire une seconde que je puisse lire ? Oui , je clique , je clique j’ai compris. De la viande bretonne ? N’importe quoi ! Oui , c’est ça ,rêve ! « Batterie faible » ? Ah, non pas question de manger de la viande de batterie. Je ne supporte que le frais. Ce sont vraiment des sadiques ces Mange –tout. Aller entasser les pauvres animaux dans des cages étroites , ils n’ont aucune vautourité. Et voilà, ça ne fonctionne plus !! Ca m’aurait étonné, et bien sûr , c’est moi qui
l’ai détraqué. Je ne lui réponds même pas. Pas la peine. Tant mieux en tous cas, nous n’allons pas être obligés de rester en tête à tête dans cet endroit désert. Lulu !! Mon Lulu, j’arrive. Et si tu veux de moi, c’est décidé je quitte ce lourdingue.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
22 août 2018 3 22 /08 /août /2018 14:36

Une contribution de Daniel Labeyrie

 

 

Ayez pitié de moi la dame

Au manteau de velours noir

Qui sans cesse creuse la terre

Fouaille de l'aube jusqu'au soir

 

J'en connais armés de carabines

De pièges de la dernière guerre

Qui n'ont de cesse de m'anéantir

De m'envoyer de vie à trépas

 

Cessez de jouer à l'assassin

Laissez-moi jouer dans mes galeries

Festoyer d'un plat de vers de terre

Et d'un dessert de larves visqueuses

 

S'il le faut je ferai appel à mes amis

Le vieux sanglier, le blaireau albinos

Le rat noir et la couleuvre belliqueuse

Qui vous tiendront à distance respectable

 

Ayez pitié de la taupe aux petits yeux

Laissez-la vivre sa vie de recluse

Dans les entrailles de la bonne terre

A l'abri des porteurs de pièges et de pétoires

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 août 2018 2 21 /08 /août /2018 08:15

Euskaraz eta Frantsesez, ohizko laboraria Gorka Torren parte hartzea "Suak eta polenizatzaileak" egunean, Su aski kolektiboak antolaturik, Bunuzen 2018ko ekainaren 9an.

En Basque et en Français, l'intervention de Gorka Torre, agroécologiste, lors de journée "Feux et pollinisateurs" organisée par le Collectif Su aski (Halte aux feux) à Bunus le 9 juin 2018.

Partager cet article
Repost0
18 août 2018 6 18 /08 /août /2018 09:23
Les lièvres au clair de lune

Une contribution de Daniel Labeyrie

à Joseph H.

 

A l'heure où s'efface la palette des couleurs

Quand le serein distille goutte après goutte

Sa rosée sur la fourrure des lièvres sortis du bois

La lune les regarde folâtrer dans la prairie

 

De l'herbe des champs ils font ripaille

De la centaurée à la véronique petit-chêne

De la menthe poivrée au brin de serpolet

C'est un festin loin du regard de goupil

 

Des étoiles dans les yeux faut les voir redresser

Leurs oreilles frémissant au moindre bruit

Même à l'innocente chute d'une feuille

Se déposant sur la soie d'une échine

 

Enfants du clair de lune les lièvres

Festoient et dansent sous la voûte stellaire

Ballet nocturne de lutins souples et légers

Sur un lit de graminées perlées de rosée

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 août 2018 4 16 /08 /août /2018 16:18

Crédit photo INA.
René Dumont, premier candidat écologiste de l'histoire, lors de la campagne présidentielle de 1974.
Pour mon premier vote, ( le droit de vote était à 21 ans à l'époque), j'ai eu la chance de pouvoir voter écolo, même s'il n'existait pas encore de parti écologiste et de participer aussi un peu à la campagne, depuis le Pays Basque. Fallait y croire! Dans la commune d'Uhart-Cize, René a obtenu 5 voix. IL y en avait quatre de la maison Uhaldia. On n'a jamais su qui était la cinquième personne-----



Si vous vous intéressez, ne serait-ce qu'un peu et de relativement loin au discours des écologistes, vous vous êtes peut-être rendu compte d'une certaine évolution sur un sujet bien précis : la croissance démographique.
Dans les années 70, ceux qui lançaient des cris d'alerte quant au risque pour l'humanité de trop saccager cette planète pour, à plus ou moins long terme, arriver à y survivre, mettaient  toujours en avant la bombe H, la bombe Humaine, cette croissance exponentielle de la démographie qui ne peut se poursuivre à l'infini car aucun système fini ne peut en contenir un sans fin.Nos slogans de l'époque " Make love, not babies" "Zero population growth" "Dieu a dit multipliez vous, mais il n'a pas dit par combien", etc. De grands écrivains, comme Marguerite Yourcenar, participaient à cette alarme.
Les premières recommandations que les associations telles "Jeunes et Nature "ou "Les Amis de la Terre" tentaient de faire passer à la population, comprenaient toujours le "deux enfants, pas plus".Depuis, les choses ont bien changé. Même dans les milieux écolos, aborder ce sujet, cela fait "mauvais genre" ou, si vous préférez, "politiquement incorrect".

René Dumont, agronome obsédé par la paupérisation des pays du Sud, y ajoutait, lui, le besoin absolu de généraliser le régime végétarien et  se l'appliquait à lui-même de manière très stricte ( ce qui, comme Théodore Monod  un autre végétarien célèbre, ne l'a pas "empêché de vivre longtemps). Quel rapport me direz-vous, entre la surpopulation terrienne  et la consommation de viande?  Je le laisse vous répondre:« Le riche homme blanc, avec sa surconsommation de viande et son manque de générosité envers les gens pauvres, agit tel un cannibale - un cannibale indirect. En consommant de la viande, ce qui a gaspillé tout le grain qui aurait pu les sauver, nous avons mangé les enfants du Sahel, de l'Éthiopie et du Bangladesh. Et nous continuons de les manger encore avec un appétit inassouvi. »




 

Partager cet article
Repost0
14 août 2018 2 14 /08 /août /2018 15:15
Survivre aux feux pastoraux.

D'Etienne, un membre du Collectif Su aski.


Pour traverser les Pyrénées sans risques...
Les consignes du dépliant de la FNSEA sont claires.
Face a des feux pastoraux (mal nommés ecobuages)
1. Jeter son sac à dos
2. Sortir ses habits inflammables ,polaires,pantalons de montagne
3.Sauter par dessus le rideau de flammes en vérifiant bien que tout est brûlé derrière.
Entrainement optionnel..peut devenir obligatoire.
Ci joint deux randonneurs en plein entraînement
Partager cet article
Repost0
1 août 2018 3 01 /08 /août /2018 08:00
Un petit bout de bambou

Cette chanson, interprétée en 1968 par Hubert Wayaffe,a été composée , paroles et musique par Gilles Marchal.

Dans ce montage et à deux exceptions près  (Vallée de Chevreuse)) les photos de cours d'eau ont toutes été prises en Pays basque par les soins de Hontz xuria dans le but de les envoyer à Gilles.

 

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2018 6 28 /07 /juillet /2018 08:38
Ca suffat comme ci!

 Après l’indignation, l’action ! Sous prétexte de « traditions », le Ministère de la transition écologique et solidaire veut, comme les années précédentes, autoriser diverses pratiques cruelles et non sélectives de piégeage de centaines de milliers d’oiseaux.
Participez sans plus attendre à la consultation publique pour dire non à ce massacre :
 
https://www.lpo.fr/…/mobilisons-nous-contre-le-piegeage-cru…

Transition, poil au menton.

Tradition, piège à cons.

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2018 5 27 /07 /juillet /2018 09:29
"Il faut beaucoup de brins d'herbe pour tisser un homme".

En 1969, juste avant de lire "Le fou d'Edenberg" de Samivel et de ma lancer à corps perdu avec les copains de Jeunes et Nature dans la luttte pour la préservation de l'intégrité du Parc National de la Vanoise, j'ai lu les lignes ci-dessous, écrites par le même Samivel lors de la création du Parc.

A la fin du mois de juin dernier, lors d'une rencontre où un intervenant, ancien directeur de ce  Parc et actuel Président d'un Parc "naturel" (?) régional, disait pis que pendre des Parcs nationaux coupables selon lui de "sanctuariser " la nature, vous savez la nature, ce truc encombrant qui n'a d'intérêt que lorsque l'on peut faire du fric avec, ce qui bien évidemment la détruit, mais qu'importe si on a le flouze!

Alors, j'ai repensé au "royaume des aurores intactes et des bêtes naïves" dont parle ici Samivel, ce royaume dévasté et bientôt disparu sous les offenses de l'Homme inconscient et tout puissant jusqu'à sa propre perte.Mais s'il y a une vie après la mort, c'est dans ce paradis là que je veux aller,  dans les grands espaces avec les bêtes naïves. Les humains et leurs murs, , je les aurai assez vus comme ça.

 

Commandements de Samivel...

Le Parc National protège contre l'ignorance et le vandalisme

Des biens et des beautés qui appartiennent à tous.

 

Les défenseurs de la vie sont les amis du Parc National.

Les amis du progrès et de la paix sont les amis du Parc.

Les sportifs, les artistes et les savants sont les amis du Parc.

 

Voici l’espace. Voici l’air pur. Voici le silence.

Le royaume des aurores intactes et des bêtes naïves.

Tout ce qui vous manque dans les villes

Est ici réservé pour votre joie.

Eaux libres : Hommes libres.

Ici commence le pays de la liberté.

 

La liberté de se bien conduire.

 

Les Inconscients ne respectent pas la nature.

Ils croient se grandir en la polluant

Et ne savent même pas qu’elle se venge.

Puisez dans le trésor des hauteurs

Mais qu’il brille après vous pour tous les autres.

 

La faiblesse a peur des grands espaces.

La sottise a peur du silence.

Ouvrez vos yeux et vos oreilles. Fermez vos transistors.

 

Pas de bruits. Pas de cris. Pas de moteurs. Pas de Klaxons.

Ecoutez les musiques de la montagne.

 

Les vrais merveilles ne coûtent pas un centime.

La marche nettoie la cervelle et rend gai.

Enterrez vos soucis et vos boites de conserves

Un visiteur intelligent ne laisse aucune trace de son passage.

Ni inscriptions. Ni destructions. Ni désordre. Ni déchets.

Les papiers gras sont la carte de visite des mufles.

 

Récoltez de beaux souvenirs mais ne cueillez pas les fleurs.

N'arrachez surtout pas les plantes, il pousserait des pierres.

Il faut beaucoup de brin d’herbes pour tisser un homme.

 

Ravageur de forêts : mauvais citoyens.

Qui détruit le nid vide le ciel, rend la terre stérile.

Ennemi des bêtes : Ennemi de la vie : Ennemi de l’avenir.

 

Oiseaux, marmottes, hermines, chamois, bouquetins.

Et tout ce petit peuple de poil et de plume

Ont désormais besoin de votre amitié pour survivre.

Déclarez la paix aux animaux timides.

Ne les troublez pas dans leurs affaires

Afin que le printemps futurs réjouissent encore vos enfants.

 

Défense ici de chasser, sauf aux images.

N’allumez pas de feu au hasard. Ne campez pas n’importe où.

Certains gestes irréfléchis peuvent tout compromettre.

 

Le Parc National c’est le jardin des Français.

Et c’est aussi votre héritage personnel.

Acceptez consciemment, de bon coeur, ses disciplines

Et gardez-le vous même contre le vandalisme et l’ignorance.


Samivel - poète et randonneur

Partager cet article
Repost0

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.