Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 10:59
Un poète dit l'érosion du sol.
Partager cet article
Repost0
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 18:42

Une contribution de Bruno Bordier.

Pour info à ceux qui l'ignoreraient, des éleveurs du Sud de la France, dont le discours est largement relayé par la presse locale, accusent le loup d'être responsable des feux de forêts.Cette contribution est une réponse à ce à quoi mieux vaut ne pas accoler d'adjectif,  tant  le risque est grand de devenir méprisant et grossier (note de la blogueuse).

 

Loup-émissaire, et tête de Turc.

 La corse brûle et il n'y a pas de loup en Corse. Le Portugal crame il n'y a pas de loup dans les forêts d'Eucalyptus. A un moment, le mec qui dit que ca crame à cause du retour du loup, il faut me l'amener, on va aller se promener ensemble et je lui montrerai pourquoi ca brûle, comment ca brûle

Les forêts brûlent :
 

- un peu à cause des lignes hautes tensions surement posées par les loups
- un peu à cause des lignes de chemin de fer surement empruntées par les loups

- beaucoup à cause des mégots que les loups fument 
- un peu à cause des motos, quads et voitures en forêts, bien évidemment il faudrait aussi interdire aux loups les engins à moteurs, et aussi parfois à cause des tessons de bouteille (il parait) laissés par les loups après leurs nuits d'ivresse.
- et énormément à cause de tarés qui crament, certains pour assouvir des délires et fantasmes, d'autres pour faire de la prairie et d'autres enfin pour des petits projets immobiliers (bon ça c'est bien calmé en 30 ans, ça)

Après, la gravité des feux peut être due  au non nettoyage des forêts qui est obligatoire et des prairies qui sont sujettes à primes PAC. Cette prime variant avec l'état de la prairie, les éleveurs ont plutôt tendance à les avoir très propres.

Mais bon, c'est sûr,  les loups qui boivent, prennent le train, installent des lignes hautes tension et fument, je comprends qu'on ait envie de les abattre, ceux là !!!

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2017 2 25 /07 /juillet /2017 17:12

Une contribution de Laurent Lebon

Corrida ou l'élégance du désespoir
Pour un oeil averti, vous remarquerez la quasi disparition du taureau dans cette image. Pourtant, il est bien là (las). Et la présence de cette femme sur un cheval (et sur fond rose) est uniquement motivée par sa folle envie de le torturer...avec le sourire! Nous sommes prévenu-e-s. Il s'agit d'un "spectacle d'élégance". Ben voyons..! Ce taureau est relégué (déjà) en bas de l'affiche, meurtri par des bandérilles qui le cisaillent. Ce taureau n'est déjà plus qu'un prétexte pour convoquer une misérable population, soit trompée, soit menteuse...pour le bonheur des organisateurs de spectacles barbares.
 

Ci-dessous, présentation de la glamourette de l'affiche ci-dessus par mon amie Isabelle.

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 08:00
Partager cet article
Repost0
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 19:14

Le défilé du Baztandarren biltzarra.

C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
C'était ce matin à Elizondo
Partager cet article
Repost0
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 16:29
Nous avons dansé dans l'arène!

Une contribution du babel.

Le titre est de la blogueuse.

 

Je me souviens, c’était vers 2020 : il y avait encore de la plage devant les falaises, les USA crachaient des fumées avant de finir par sombrer dans la pauvreté, les émeutes, les fumigènes. Je me souviens qu’on disait aussi que 30° en septembre, ce n’était pas normal, et que certains médecins signalaient à Paris-Ville, qui n’était alors que Paris, qu’il y avait de plus en plus de maladies tropicales.
À la rentrée scolaire, j’étais fier d’être en 6e, je ne comprenais pas bien pourquoi les podcasts infos montraient la Camargue noyée sous une boue, mélange de l’eau revenue et de décennies de chimie, mais je me souviens très bien qu’on y voyait, à demi effacées, des silhouettes de taureaux, peintes alors que plus un seul animal ne broutait dans ce vomissement d’engrais et de pesticides, là où étaient les rizières.
C’était vers 2020, ou avant, et j’étais trop petit pour savoir pourquoi du temps des parents on pouvait tuer les taureaux en parlant de culture, les poursuivre dans les rues jusqu’à la folie. Ce qui me semblait normal, c’était qu’aux arènes, on chante, danse et qu’on expose plein de choses.
J’ai maintenant des cheveux blancs ; je n’explique toujours pas non plus quelle joie il y avait à tuer en s’amusant en musique et paillettes avec un taureau pour proie en public.
Oui, vers 2020, mais j’ai oublié la date exacte, dommage, mais vous auriez vu ça, les enfants, quelles fêtes on a menées quand les États ont interdits les jeux taurins!

Nous avons dansé dans l'arène!
Partager cet article
Repost0
Published by Jeno l'écolo - dans Corrida: assez! Korrida : aski!
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 15:20
Protégeons La Rhune! Larrun Zain dezagun!

La Rhune (Larrun en Euskara) est une montagne basque toute proche de l'Océan. On peut la gravir à pied ou bien grâce à un célèbre petit train mis en service en 1924. A son sommet se trouve un émetteur de télévision ainsi qu'un restaurant et une "venta".

 Elle suscite depuis des décennies l'appétit des aménageurs de tout poil qui ne rêvent que de la recouvrir de bitume et de béton, et de se remplir ainsi les poches et celles des actionnaires du BTP.

Déjà en 1975 ( voir article ci-dessus) nous avions eu à  lutter contre un projet de route qui l'aurait gravement balafrée. En conjuguant nos efforts avec les opposants de l'autre versant, nous avons réussi à empêcher que ce projet soit réalisé. Ce que l'article oublie de dire, c'est que le jour de cette manif, plus de 1000 randonneurs et opposants étaient partis de Vera de Bidasoa et nous avaient rejoints au sommet.

En 1997, de nouveau manif contre des projets d'aménagements intempestifs, en particulier au milieu des tourbières.  Manif et, comme on le voit sur la photo ci-dessous, blocage des engins de chantier. Nous n'avons pas pu tout empêcher mais une partie quand-même.

 

 

Protégeons La Rhune! Larrun Zain dezagun!

Mais voici que surgit un autre danger, cette fois véritablement monstrueux et nous allons avoir besoin de vous pour le contrer. Jugez plutôt!

 

"A l'occasion du projet "La Rhune 2020", Le Département des Pyrénées-Atlantiques , allié à l’EPSA (Etablissement Public des Stations d’Altitude) présente un projet incroyable de construction d'une passerelle gigantesque, montée sur d’importants piliers en béton, englobant l’ensemble du sommet.
Cette passerelle vise à faciliter l'accès au sommet des personnes à mobilité réduite, en « supprimant » les quelque 50 marches qui permettent d’accéder au sommet depuis la sortie du train.

Ce projet présente un coût total de près de 36 millions d'euros et ne s’arrête pas à la création d’une passerelle, mais également à la construction d’importants parkings sur les communes limitrophes de Sare, Ascain et Urrugne.

La Rhune, Site classé Natura 2000 présente de nombreuses vulnérabilités, notamment liées à la dégradation des milieux pour cause de sur fréquentation.
Nous avons régulièrement observé que des vautours nichent près de l’antenne sur le versant Ouest.

Ce projet incroyable, purement mercantile, doit impérativement être revu, afin de préserver un sommet qui est visible depuis presque toute la province du Labourd.

Il est tout à fait envisageable d’aménager à moindre coût les escaliers du sommet, de manière à faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite sans détruire l’image de ce site magnifique, emblématique du Pays Basque.

 

Le Département des Pyrénées-Atlantiques doit revoir sa copie et se préoccuper également des nuisances pour les habitants des communes concernées, le massif de la Rhune n’est pas une station de Ski!"

Je vous invite à signer la pétition en cliquant sur le lien ci-dessous. Merci.

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 09:30
Les zécolos zont toujours raison.

En particulier quand ils disent qu'il ne faut pas retourner le sol, c'est à dire bêcher ou labourer.

Et toc! Une preuve de plus, en images ci-dessus!

Partager cet article
Repost0
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 08:00

Une vidéo de 2015 et la présentation d'un livre bien plus ancien pour rappeler: l'action humaine sur le climat, ce n'est pas seulement ce qui est envoyé ou non dans l'air, mais aussi et peut-être même surtout la façon dont nous traitons le sol.

Rappel qui me semble bien être plus que salutaire.

Partager cet article
Repost0
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 11:22
Poissons morts de l'agriculture chimique.
Poissons morts de l'agriculture chimique.
Poissons morts de l'agriculture chimique.
Poissons morts de l'agriculture chimique.
Partager cet article
Repost0

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.