Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 17:20
On a dit Basta!

Cet après-midi, devant le Rocher de la Vierge à Biarritz.

Partager cet article
Repost0
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 11:48
Soirée à Biarritz
 
 
Les Éditions Elea Bizi vous convient à un spectacle en images et poésie,
à la veille de la Fête des Mères le samedi 30 mai 2015

 
à 18 heures à la librairie du Festin Nu, 2 rue Jean Bart à Biarritz
 

Luce Buchheit lira des poèmes de son recueil « Que les feuilles s’envolent » sur des encres de Marie Bonnet qui s’en est inspirée.
 
Pascal Sierzputowski projettera un diaporama sonore de ses photographies et poèmes de son livre Secrets de murs sur ses composition musicales.

 
Secrets de murs est le dernier ouvrage publié par les Redditions Elea Bizi
 
Pascal Sierzputowski s'inspire de cette citation du poète allemand Novalis :
«  Le monde doit être romantisé. C'est ainsi que l'on retrouvera le sens originel. Cette opération est encore totalement inconnue.
Lorsque je donne à l'ordinaire un sens élevé, au commun un aspect mystérieux, au connu la dignité, au fini l'apparence de l'infini, alors je les romantise. »
Pascal Sierzputowski cherche dans l'ordinaire des parois de nos villes l'œuvre involontaire qu'il révèlera par la photographie avec un regard de peintre.
Des poèmes forts et inattendus font écho aux images révélées.

 
 

 

 

 
 
 
 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 08:44
Grand-duc d'Europe. Photo Louis-Marie Préau.

Grand-duc d'Europe. Photo Louis-Marie Préau.

Appel de la LPO :

La nature en alerte ! La préservation de notre faune, de notre flore et de nos sites naturels dépend des Directives Oiseaux et Habitats. Aujourd’hui, la Commission européenne souhaite revisiter ces lois, faisant peser ainsi un risque important sur la nature. Une nature protégée est une nature qui nous protège. Aux côtés de la LPO, faites entendre votre voix : répondez à la consultation en un clic !
https://www.lpo.fr/mobiliser/la-nature-en-alerte

Partager cet article
Repost0
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 17:06
Non, les tilleuls ne mentent pas, eux!

Il y a 31 ans et des poussières, je plantais ce tilleul (photo ci-dessus). C'était juste la veille de la naissance de ma fille.

Quelques temps plus tard, EDF, je ne sais pourquoi, déplaçait la ligne électrique.

Depuis, Tilleul a grandi en se rapprochant de la  ligne en question.

Il y a trois semaines, courrier d'ERDF  annonçant aux gens du quartier des travaux sur la ligne avec une coupure d'électricité de huit heures. Rien d'autre.

Or, cet après-midi,alors que j'étais en train de rafistoler un portail,  je vois arriver un fourgon et plusieurs voitures ERDF. Un ouvrier vient m'annoncer "Madame, nous sommes obligés d'élaguer  cet arbre qui s'approche trop des fils. Ensuite, nous changerons le poteau de place". Je m'attendais depuis plusieurs années à ce que cet "élagage" soit programmé, mais je m'attendais aussi à ce que l'on me prévienne. J'étais tellement stupéfaite que j'ai juste demandé "Pas trop fort, hein, quand-même! Et puis , vous débitez au moins les branches pour que je puisse les transporter à la brouette?". "Non, on les laisse entières, au pied de l'arbre.".

Deux minutes plus tard, le concert des tronçonneuses commençait et c'était comme si on me coupait un bras. J'ai sauté dans la voiture pour m'éloigner rapidement, pour ne plus entendre.

Au retour, j'ai trouvé ça (photo ci-desous).

Ils appellent cela élaguer et c'est une injure aux vrais élagueurs.

Espérons qu'il n'y ait pas trop rapidement un gros coup de vent qui souffle dans le mauvais sens, sinon c'est la mort assuré pour ce tilleul

Bon, on les enterre quand, ces foutues lignes électriques et téléphoniques?

Et vous savez quoi? Les gens qui ne se sentent pas en fraternité avec les arbres ont bien de la chance! Comme j'aimerais leur ressembler ce soir!

Pardon frère tilleul!

Non, les tilleuls ne mentent pas, eux!
Partager cet article
Repost0
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 17:00
Naissance Nascita

Je dédie ces deux vidéos à une toute petite fille prénommée Lya.

Et à tous les enfants d'aujourd'hui, héritiers d'un monde bien endommagé  par ce que Gilles, dans sa chanson "Conscience", appelait "notre imbécillité".

Qu'ils nous pardonnent et que l'amour les guide.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 16:00
Résistantes des fossés et des talus

De la maison au lieu de résidence d'été d'Altxor et Gaztain, quelques  résistantes et résistants aux fauchages inappropriés, pesticides et feux.

Hormis la dernière, les photos sont de Laurence Goyeneche.

Et en prime, une chanson qui continue à me bouleverser.

Résistantes des fossés et des talus
Résistantes des fossés et des talus
Résistantes des fossés et des talus
Résistantes des fossés et des talus
Résistantes des fossés et des talus
Résistantes des fossés et des talus
Résistantes des fossés et des talus
Résistantes des fossés et des talus
Résistantes des fossés et des talus
Résistantes des fossés et des talus
Résistantes des fossés et des talus
Résistantes des fossés et des talus
Partager cet article
Repost0
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 18:02

Le dimanche 3 mai, pour la troisième année consécutive, nous avons accompagné la jument pottok Gaztain et son fils Altxor,  d'Uhart-Cize  à Aincille par le chemin des collines.

Nous en avons profité pour réaffirmer le soutien des chevaux ( dans ce cas précis, des poneys) à leurs frères taureaux torturés à mort dans les corridas.

Ci-dessous quelques photos. Merci à Laurence et à Pascale. Dans un prochain "post", vous pourrez admirer les photos d'insectes et de fleurs prises par Laurence tout au long du chemin.

Pour le retour, nous avons quelques projets dont nous vous parlerons en temps voulu.

D'ici là, bonne balade.

Nous étions sur la route----
La relève naturaliste est assurée. La plus jeune en plein "bird-watching".

La relève naturaliste est assurée. La plus jeune en plein "bird-watching".

Nous étions sur la route----
Nous étions sur la route----
Nous étions sur la route----
Nous étions sur la route----
La désormais traditionnelle photo de groupe sous lechâtaignier dit  du Maréchal Harispe.

La désormais traditionnelle photo de groupe sous lechâtaignier dit du Maréchal Harispe.

Nous étions sur la route----
Nous étions sur la route----
Nous étions sur la route----
Nous étions sur la route----
Nous étions sur la route----
Nous étions sur la route----
Nous étions sur la route----
Nous étions sur la route----
Passage périlleux à l'arrivée.

Passage périlleux à l'arrivée.

Quelques rafistolages de clôture  sur place.

Quelques rafistolages de clôture sur place.

Nous étions sur la route----
Les rois de la fête retrouvent leur résidence d'été.

Les rois de la fête retrouvent leur résidence d'été.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 16:00
Solidarité Népal

J'ai reçu ce message :

 

 
Bonjour

 
Je me permets de vous transmettre les messages ci dessous concernant la situation des villages de montagne au Népal suite au séisme de vendredi.
 
L'association Gaurishankar (basée au Pays Basque) oeuvre depuis plus de 10 ans pour le désenclavement de certains villages reculés de la vallée du Rolwaling.
Dhan est un Népalais, qui vit à Arbonne (proche de Biarritz) membre de l'association dont le village de Laprak (Manaslu) a était très sévérement touché.
 
Aujourd'hui, l'association est à la recherche de fonds pour mener une action en direct, sans intermédiaire.
Dans un premier temps, la priorité est d'acheminer de grandes tentes, des baches pour construire des abris avant la mousson et de la nourriture (riz, lentilles ...)
 
Deux membres de Gaurishankar, Xiril et Dhan, se rendront sur place début juin, pour organiser les premières actions et surtout se rendre compte sur place des réels besoin avenir.
 
Pensez à ces gens qui ont tout perdu en quelques minutes, et pour qui le pire est peut être à venir !
 

 
Envoyez vos dons (même modestes) à l'ordre de  Gaurishankar association
 
chez
Mr Jean louis Jauréguiberry(trésorier)
Maison Mahasti gaina
route d'helette
64250 Louhossoa


ou

ALVAREZ XIRIL
Maison Lixeronea
64780 Bidarray

 x.alvarez@hotmail.fr
 
Ils pourront envoyer à réception du chèque un reçu de défiscalisation pour ceux qui souhaitent déduire de leurs impôts.

Encore Merci

Fred

 

Solidarité Népal

 
 
Bonjour à tous

Du côté du village de Dhan et des villages voisins les nouvelles sont
terribles. Un village entier est parti dans le lit de la rivière, tous les
autres sont ravagés. Des gens sont prisonniers dans leurs maisons et ne
peuvent pas sortir et appellent à l'aide. Pour l'instant aucune aide n'est
arrivée sur place. Certains survivants du village de Dhan se sont mis un peu
plus haut avec 25 blessés graves mais toujours aucun secours. Ils ont envoyé quelques uns d'entre eux  dans le village mais ces personnes ne sont jamais revenus tant le sol est instable. La montagne s'en va peu à peu. Nous n'avons pas de nouvelles de la famille de Dhan. Les jeunes de Laprak actuellement à Kathmandu sont allés au ministère hier pour demander de l'aide. Laprak n'était pas dans les listes de secours à donner. Ils sont allés à la télé pour exposer la situation dramatique de leur village et des villages
voisins. Un hélicoptère indien a survolé la zone hier mais n'a pas pu se
poser et ne leur a rien apporté.La veille , un ministre a survolé et fait des photos du village mais rien derrière. Quand je pense à ce que ces gens vivent et combien de villagessont détruits et connaissent la même situation j'en suis malade. Les plus touchés sont les vieillards et les enfants (info de Barbak village qui lui,  a été secouru avant hier et où l'on dénombre  environ 700 morts. L'ambassade du Népal en France est injoignable et les nouvelles arrivent au compte goutte. Les jeunes essayent de partir de Kathmandu mais la police les en empêche.
Aujourd'hui les gens de Gorkha moins touchés par le séisme
(proportionnellement à la taille de la ville mais il ya eu environ 60 morts)
vont tenter d'aller aider les gens de Laprak réfugiés sur le haut mais je
crains que ceux coincés dans les maisons soient condamnés car innaccessibles. Même les secouristes, s'ils arrivent,  auront du mal. A la télé ils parlent
beaucoup de Kathmandu et  de l'Everest mais peu de tous ses petits villages rayés de la carte et de tous ces gens qui sont en train de mourir sans aucune aide par faute de moyens et à cause des conditions climatiques qui ne facilitent pas l'accès. J'ai contacté Arte qui avait réalisé un reportagesur le village de Dhan en espérant qu'ils seront touchés et tenteront quelque chose pour les aider par la suite. J'ai eu une réponse que mon mail serait retransmis à toute l'équipe de tournage.
Pour l'instant il est difficile pour nous de penser avec recul et raison car
trop impliqués émotionnellement.  On attend les nouvelles et chaque heure
compte mais chaque jour passe et toujours rien...
Je pense que l'histoire de Laprak est l'histoire de milliers de villages
isolés dans de nombreuses régions du Népal malheureusement.Ils auront besoin de nouvelles terres et d'appui financier pour se reconstruire car ils ont
tout perdu

Je vous tiendrai au courant si plus d'informations
Carole

 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 14:34

Au bout de 43 ans, je retourne dans l'Oise. Par la magie du net. Et toujours pour les mêmes combats.

Merci à Christian Simon pour les photos.

Merci à Christian Simon pour les photos.

ARTICLE PARU DANS "NATURALITE" - La lettre de forêts sauvages - n°15 - Avril 2015

Compiègne, l’agonie d’une forêt...

« La forêt s’offre comme un vaste jardin naturel ! Fruits appétissants, champignons parfumés, noi- settes croquantes, fleurs aux couleurs éclatantes, mousses, châtaignes...
Mais si la tentation est grande de se saisir de tous ces dons, un animateur de l’ONF vous apprendra à modérer votre appétit car la forêt est un milieu fragile et complexe dont l’équilibre doit être respecté... »
A la découverte des forêts de Compiègne et de Laigues. OT de l’agglomération de Compiègne. 2012.
Merci. Merci à l’ONF et à son animateur de réfréner l’appétit des promeneurs et des amoureux de la forêt. La tentation est grande en effet, d’y prélever à outrance. Modération, fragilité, équilibre et respect... des caractéristiques de la gestion multifonctionnelle de la forêt de Compiègne ? Sûrement, on ne fait pas n’importe quoi dans une « forêt d’exception ». Mais Compiègne est surtout exceptionnelle par l’ampleur du saccage ! Comme toujours le poids des mots est important et là où le gestionnaire voit un « rajeunissement », les incultes en sciences forestières
voient un massacre. D’un point de vue sémantique, rajeunissement c’est mieux, ça donne une fraîcheur nouvelle et ça positive même la coupe à blanc. Il n’y aura pas de Réserve biologique intégrale (RBI) dans la chênaie séculaire des Beaux-Monts mais une Réserve biologique dirigée. La valeur d’un chêne est dans sa bille de pied, pas dans le terreau de son houppier. Et puis, sans l’aide avisé d’un gestionnaire, les Beaux- Monts courent à leur perte. A la place on aura une RBI dans les Grands-Monts au sud de la forêt, sans aucune commune mesure avec la chênaie quadri centenaire en dépit du nom qui change à peine. La biodiversité s’est bien faite arnaquer ! Entre les deux, un réseau de micro-îlots que l’on peine à repérer même sur une carte. Résultat : l’exploitation intensive de la forêt et la politique des îlots ont créé une nouvelle forme de fragmentation de l’habitat à l’intérieur même du massif forestier. Pourtant, la fragmentation de l’habitat est une cause majeure de perte de biodiversité. A Compiègne, les arguments des scientifiques n’ont eu aucun poids. Aldo Léopold disait que le bon usage de la terre repose en partie sur la conscience écologique de ses usagers. Nous voyons bien à Compiègne que sans éthique de la terre
La coupe à blanc élimine tous les très gros bois.
éthique de la terre même un plan d’action national peut se transformer en « marchandage collectif avec la nature ». Compiègne agonise comme tant d’autres forêts en France et en Europe. « Des forestiers ont perdu leur conscience forestière » m’a dit un jour le plus grand spécialiste des forêts sauvages roumaines en traversant la forêt de Compiègne, c’était il y a 8 ans. Nous savons aujourd’hui que l’amnésie est généralisée.
Eric Bas

 

A Compiègne pour les forêts de l'Oise
A Compiègne pour les forêts de l'Oise
A Compiègne pour les forêts de l'Oise
A Compiègne pour les forêts de l'Oise
A Compiègne pour les forêts de l'Oise
Partager cet article
Repost0
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 10:08
Paris. Le jardin des plantes. Photo Jérôme Munier.

Paris. Le jardin des plantes. Photo Jérôme Munier.

Les prénoms de l'Ile de France
Gilles Marchal 1977

Paroles  Claude Lemesle
Un grand merci à Brigitte Venti-Chevillot et à Delphine Cingal.
Que certaines images idylliques ne nous fassent pas oublier le chagrin et la colère de Gilles devant la mise à sac programmée de la forêt francilienne et surtout celle de Rambouillet, braderie qui entraîne la raréfaction des grands cerfs et risque d'aboutir à leur disparition à plus ou moins long terme.
C'est ainsi aujourd'hui : l'émerveillement devant la vie sauvage, la nature, la beauté, ne peut qu'être entaché de l'angoisse de leur disparition. Mais il n'est pas interdit de se battre---

Partager cet article
Repost0

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.