Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 11:00

 A Nigar, Azkar, Lola, Alai, Baztan qui reposent tout près de moi.

A la petite Lagun qui m'a été volée et dont j'ignore ce qu'elle a pu devenir. Aux pauvres Potta et Enzo qui n'auront connu que le malheur

A mes amours.

Merci Monsieur Chelon.

 

Repost 0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 11:06

Voici les voeux de l'association "Nivelle Bidasoa".

Est-ce assez clair?

 

La-vague-LGV-3.JPG

 

Voeux-aux-elus.JPG

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Non à la LGV-LGVrik ez!
commenter cet article
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 11:00

Changement d'herbage réjouit les veaux.

L'herbe est toujours plus verte de l'autre côté de la barrière.

Et comme dirait Patrick Pelloux "C'est ça, la chanson réaliste!".

 

 

Y'en a qui vous parlent de l'Amérique
Ils ont des visions de cinéma
Ils vous disent " quel pays magnifique "
Notre Paris n'est rien auprès d'ça
Ces boniments-là rendent moins timide,
Bref, l'on y part, un jour de cafard...
Ça fera un de plus qui, le ventre vide
Le soir à New-York cherchera un dollar
Au milieu des gueus's, des proscrits,
Des émigrants aux cœurs meurtris;
Il pensera, regrettant Paris

Où est-il mon moulin de la Place Blanche ?
Mon tabac et mon bistrot du coin ?
Tous les jours étaient pour moi Dimanche !
Où sont-ils les amis les copains ?
Où sont-ils tous mes vieux bals musette ?
Leurs javas au son de l'accordéon
Où sont-ils tous mes repas sans galette ?
Avec un cornet de frites à dix ronds
Où sont-ils donc ?

D'autres croyant gagner davantage
Font des rêves d'or encore plus beaux
Pourquoi risquer un si long voyage
Puisque Paris est plein de gogos?
On monte une affaire colossale,
Avec l'argent du bon populo,
Mais un jour, crac... 
c'est le gros scandale :
Monsieur courra ce soir au dépôt !
Et demain on le conduira
Pour dix années à Nouméa.
Encore un de plus qui dira :

Marguerite Boul'ch 
dite FREHEL 
(14/7/1891 - 3/2/1951)

 

Elle conquit Paris sous le nom de Pervenche et inspira à Colette le personnage de «la petite Jadin» (dans "La Vagabonde"). Elle s'imposa comme interprète de chansons réalistes.


 

Montmartre - Sur la Place Blanche
Où est-il mon moulin de la Place Blanche ?
Mon tabac et mon bistrot du coin ?
Tous les jours étaient pour moi Dimanche !
Où sont-ils les amis les copains ?
Où sont-ils tous mes vieux bals musette ?
Leurs javas au son de l'accordéon
Où sont-ils tous mes repas sans galette ?
Avec un cornet de frites à dix ronds
Où sont-ils donc ?

Mais Montmartre semble disparaître
Car hélas de saison en saison
Des Abbesses à la Place du Tertre,
On démolit nos vieilles maisons.
Sur les terrains vagues de la butte
De grandes banques naîtront bientôt,
Où ferez-vous alors vos culbutes,
Vous, les pauvres gosses à Poulbot ?
En regrettant le temps jadis
Nous chanterons, songeant à Salis,
Montmartre ton " De Profundis ! "

Où est-il mon moulin de la Place Blanche ?
Mon tabac et mon bistrot du coin ?
Tous les jours étaient pour moi Dimanche !
Où sont-ils les amis les copains ?
Où sont-ils tous mes vieux bals musette ?
Leurs javas au son de l'accordéon
Où sont-ils tous mes repas sans galette ?
Avec un cornet de frites à dix ronds
Où sont-ils
Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Au jour le jour. Egunean---
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 15:37

URTE-BERRIA-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Au jour le jour. Egunean---
commenter cet article
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 13:14
Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Non à la LGV-LGVrik ez!
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 07:00

 

 

Papa était fou de musique classique. Maman--- moins.

Mais elle aimait tant Colette Renard, qui est partie ailleurs elle aussi cette année. Aujourd'hui, c'est le 27 Décembre, jour anniversaire de la naissance de maman, née en 1913. Alors, je lui offre la chanson ci-dessus.

Et je me rappelle, maman, ton amour pour une autre Colette, l'écrivaine, dont tu aimais tant  les livres. Je me souviens que tu m'as raconté tant de fois  avoir levé la tête vers les fenêtres de son appartement du Palais Royal à Paris, alors que, toute jeunette, tu te rendais à ton travail.Tu me rapportais  ça comme un élément primorial de ta vie, toi qui étais pourtant si fille, si femme ( et si épouse), si mère!

Tu étais pétrie de générosité. Citoyenne, tu étais la porte ouverte vers la différence, vers les différences.

Comment ne pas mentionner également l'émotion qui te prenait quand tu écoutais Edith Piaf?

Et, toi, si croyante, ta colère lorsque l'Eglise a refusé à ces deux femmes un enterrement religieux, comme elle l'avait fait pour Madeleine Béjart, mais c'était il y a si longtemps.

Tu ne t'étais pas manifestée alors, mais l'indignation était en toi. Et un beau jour, tu as dit à papa, mécréant (respectueux), enchanté de cette nouvelle, que tu ne serais pas fâchée si notre foyer se dispensait du denier du culte.

Voilà. Merci maman, à papa et à toi, de m'avoir donné par votre comportement,  le culte du respect et de la liberté. Pardon à vous deux ,si je ne  suis pas toujours parfaitement digne de cet héritage, la révolte que vous avez semée en moi papa et toi, emportant parfois tout sur son passage, sans trop distinguer "le bon grain de l'ivraie"

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Les femmes. Emazteak.
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 19:30

 

Eguberri-015-copie.jpg

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Au jour le jour. Egunean---
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 10:01
Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans La hargne.Muturkeria.
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 11:45

«  Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. » Voltaire.

 

Elgarhizketa-004.jpg

Hier soir, à la Cité administrative de Saint Jean Pied de Port.

De gauche à droite: Maite Goyenetche (Batasuna), Alice Leiciagueçahar (conseillère régionale Europe Ecologie), Jojo Bidart (journaliste), Jean-Pierre Macias (universitaire), Anaiz Funosas (Askatasuna).

 

Aurore Martin, militante de Batasuna a pris le maquis

Nous ne sommes pas dans les années 40 et l’ époque noire et brune de la collaboration. Pourtant une jeune Française Basque, Aurore Martin est obligée de se cacher pour ne pas être livrée à un gouvernement étranger. Aurore l’a annoncé dans la presse : elle va se cacher comme avant elle les résistants au nazisme avaient du le faire dans la France occupée.

Nous sommes dans un pays ou en théorie le droit à l’expression de ses idées politiques sont garantis par la constitution.

Nous sommes dans un pays pris en otage par une clique de plus en plus fascisante, de plus en plus décidée à faire taire toute opposition, de plus en plus déterminée à criminaliser ceux et celles qui osent exprimer leurs convictions politiques.

Nous sommes dans un pays qui a vassalisé à ce point la justice qu’elle est devenue la courroie de transmission du pouvoir dont elle applique avec zèle les décisions politiques.

Nous sommes dans une Europe faite pour les puissants contre les citoyens. Une Europe de la finance qui ne reculera devant aucuns moyens même les plus dégueulasses pour faire taire toute opposition politique.

En cette année 2010 finissante la clique Sarkozy à décidé de livrer au gouvernement Espagnol une jeune Française, une militante politique membre d’un parti - Batasuna - tout ce qu’il y a de plus légal. Elle milite pour l’autodétermination du peuple Basque. C’est légal parfaitement légal... Du moins ça l’ était jusqu’à ce que le gouvernement ne décide que c’est un crime.

Nous ne sommes pas l’ époque de l’occupation, mais une jeune femme est obligée de se cacher pour se protéger et défendre ses convictions politiques. « Je n’ai pas l’intention de me soumettre aux autorités espagnoles, ni de faciliter à la France l’exécution de mon mandat d’arrêt européen (...). Je n’ai pas d’autre choix que de me cacher pour pouvoir continuer mon activité politique au sein de Batasuna. J’ai donc décidé d’arrêter mon contrôle judiciaire et de ne plus me montrer publiquement » a déclaré celle qui devient un symbole en devenant la première personne à prendre le maquis dans une France de plus en plus rance.

Aurore Martin est la première, sûrement pas la dernière de ceux et celles qui devront passer à la clandestinité dans un pays qui a décidé de tuer toute contestation qu’elle soit syndicale ou politique. Le capitalisme est malade et Sarkozy est près à sacrifier quelques manants au dieu marché. Et tant pis si il y a du sang et des larmes. Tant pis si pour satisfaire son dieu païen il piétine les valeurs de la France qu’il ne connait d’ailleurs pas.

2011 arrive, une jeune femme se bat au pays Basque pour sa liberté... Hortefeux le multi récidiviste deux fois condamné en 2010 est ministre de l’intérieur. Circulez y a rien à voir !

Carland

http://www.mediapart.fr/club/mot-cle/aurore-martin
Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans La hargne.Muturkeria.
commenter cet article
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 13:52

Aurore-011.jpg

 

Ce matin, à Saint-Jean-Pied-de Port, rassemblement silencieux en soutien à Aurore Martin, citoyenne française, "coupable" (?) d'appartenir à une organisation politique autorisée en France mais interdite sur le territoire espagnol.

Personne, à aucun moment, n'imaginait que l'Etat Français se déshonorerait en entérinant son extradition vers l'Espagne. Et pourtant----

Heureusement, des élus de tout bord, même du parti de gouvernement, expriment leur désapprobation. Que l'on partage ou non les idées du parti Batasuna, on ne peut accepter cette violation des droits élémentaires du citoyen. Douze ans de prison pour des idées politiques! Aujourd'hui, c'est Aurore. Demain, ce sera moi, demain ce sera vous.

Nous sommes tous des Aurore Martin.

tract-Aurore-copie-2.JPG


Aurore-006.jpg


Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans La hargne.Muturkeria.
commenter cet article

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.