Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 20:03

flyer-recto.jpg

flyer-web.jpg

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Au jour le jour. Egunean---
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 11:00

Une contribution de Daniel Labeyrie.

 

contrib-babou.JPG

 

http://www.evamusique.com/presse.pdf

Repost 0
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 19:00

Holzarte.JPG

9 octobre 88. Sur la passerelle d'Holzarte (Larrau) lors d'un rassemblement contre le projet  de micro-centrale. Projet  réalisé depuis, mille fois hélas.

 

SEPANSO : des microcentrales inutiles ……sauf pour les spéculateurs du privé

Toute honte bue, le groupe de pression de l’hydroélectricité  privée, appuyé par quelques élus se présente comme  la victime sacrifiée sur l’autel du Grenelle de l’environnement. Ces spéculateurs de l’énergie prétendue verte  voudraient massacrer  jusqu’au dernier ruisseau de la vallée d’Aspe. En réalité c’est 85 % des cours d’eau pyrénéens qui sont  déjà impactés par l’hydroélectricité ! C’est bien la nature qui est victime de ces multiples accaparements qui ne produisent pas d’emploi et ne résolvent pas le problème énergétique. Les microcentrales travaillent au fil de l’eau et ne sont pas la solution pour les heures de pointe. La production de ces  microcentrales est très facilement compensable par des économies d’énergie. Sait-on, par ailleurs, que 30 % de l’eau des grands barrages des Pyrénées est gaspillée, détournée,  pour servir la culture du maïs  irriguée ? Or, l’hiver, on a besoin de turbiner cette eau  qui fait défaut. C’est un manque à produire  considérable. C’est dans l’optimisation des grands barrages  que l’on peut trouver un supplément d’énergie. C’est ce qu’écrit le Grenelle. L’eau n’est pas une marchandise mais un patrimoine commun de l’humanité.

Juridiquement, ce lobby a tout faux et se trouve dans une impasse. La Directive EAU de l’Europe interdit de dégrader  les cours d’eau. Or, mettre 90% de l’eau d’un ruisseau  identifié comme « en très bon état » pour la mettre en tuyau, c’est à coup sûr  devoir le « déclasser ». C’est réduire de 70% le nombre de poissons ! C’est  désormais impossible, illégal ! Ces gens qui prennent la posture de défendre  le prétendu  « petit », en l’occurrence SHEM-SUEZ et  SERRY et  le savent.

Aujourd’hui, ce groupe de pression veut faire croire à l’opinion  que le classement de ces cours d’eau  serait sorti arbitrairement d’un chapeau. Rien de plus faux car les industriels et les élus ont participé  pendant des années avec leurs représentants à l’élaboration du Schéma d’Aménagement et de Gestion  de l’Eau, le SDAGE et aussi dans de multiples instances nationales et européennes où ils sont davantage représentés que les écologistes !

Doit-il y avoir une mutualisation pour que des collectivités situées en zone Natura2000 ou autre puissent être aidées par la solidarité nationale ? A cela nous répondons OUI. Mais pour ce faire il faut être  crédible. Et Monsieur Jean Lassalle  nous injurie mais  le bilan de l’IPHB, Institution patrimoniale du Haut Béarn qu’il présidait,  coûtait jusqu’à  un million d’euros  par an au contribuable sans pour autant sauver l’ours.

Michel Rodes

Président Sepanso-64

Membre du Comité national de l’eau

 


Repost 0
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 12:58

DSCF0901--1280x768-.JPG

Bizi ! accroche une immense banderole

aux statues surplombant la mairie de Bayonne.

 

 

Ce samedi 27 novembre à 10H00 du matin à Bayonne, des activistes du mouvement altermondialiste basque Bizi! (« Vivre ! » en langue basque) sont montés sur les toits de la mairie de Bayonne. Ils ont accroché aux statues surplombant l'Hôtel de Ville une immense banderole de 17 mètres sur 6 appelant à la désobéissance civile contre le projet de LGV « LGV : Toujours plus vite dans le mur ! Desobedientzia zibila ! ».

 

Ils sont ensuite descendus en rappel le long de la façade pendant qu'en bas, une quinzaine d'autres militant(e)s actionnaient une sirène et distribuaient des tracts dans le marché de Noël, critiquant notamment le député-maire UMP de Bayonne, M. Jean Grenet, pour son soutien à la LGV.

 

Affirmant « Nous n'avons pas de planète B » et évoquant l'urgence climatique, Bizi ! a voulu ainsi dénoncer l'impact écologique de la LGV et plaider pour la modernisation des voies existantes.

 

Selon M. Mattin Ihidope, porte-parole des manifestants de Bizi « L'heure est aujourd'hui à la désobéissance civile et il va falloir s'opposer concrètement aux sondages de terrain prévus sur le parcours de la LGV. L'heure est également à la mobilisation et nous appelons la population à participer massivement à la manifestation anti-LGV organisée le samedi 11 décembre à 15H00 à Bayonne ainsi qu'au rassemblement pour une transition sociale et écologique prévu le samedi 4 décembre à Cancon dans le Lot-et-Garonne ».

Pour voir plus de photos de l'action : http://www.bizimugi.eu/

 

 

A Bayonne, le 27 novembre 2010, Bizi !

bizimugi@orange.fr

PS : Les photos ci-jointes sont libres de droits.

 

DSC00077--1280x768-.jpg

-web-tract_lgv_action.jpg

 


Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Non à la LGV-LGVrik ez!
commenter cet article
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 11:00

 

http://www.sepanso.org/so_nature/couvertures/Couv_145-146.jpg

http://www.sepanso.org/so_nature/Pdf/son_145-146-complet.pdf

 

Montagnes à vendre

de Pierre Pommier

France / 1976 / 22’ / couleur

Un document précieux : les témoignages, recueillis en 1976, des habitants de la vallée de Soussouéou et du plateau de Bénou, face aux projets immobiliers résidentiels d'alors, et l'évocation d'un mode de vie en partie disparu.

Dimanche 28 novembre à 16h15 + débat Cinéma Le Moliès, à Pau.

Rencontre avec Michel Rodes, président de la Sepanso (Société pour l'étude, la protection et l'aménagement de la nature), à l'issue de la projection des films Montagnes à vendre de Pierre Pommier

Avec, de ma part, une pensée toute particulière pour Pierre Lebaillif (petit Pierre), ainsi que pour Simon Charbonneau, Bernard Charbonneau et Jean Pitrau, sans qui tous les combats menés aujourd'hui ne le seraient peut-être pas.  



Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Au jour le jour. Egunean---
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 14:56

 

colisee.JPG

 

Chers Amis Connus et Inconnus...

Remplir le plus possible le Colisée, c’est une gageure pour laquelle j’ai besoin de

votre aide... une fois de plus !

L’an dernier à la même époque nous avons fêté les 90 ans du poète Jean L’Anselme et vous étiez là.

Cette année je vous propose de fêter la «Couleur Femme» du Printemps des Poètes. J’espère que vous serez là, fidèles !

Je serai accompagnée à la guitare par Albert (le magnifique) Eyheramendy et j’ai invité l’ami de toujours, Gérard Luc et son accordéon pour cette soirée exceptionnelle.

Ce spectacle fait la part belle à la création féminine contemporaine, d’Andrée Chédid à Liliane Wouters en passant par Barbara ou Anne Sylvestre... mais laisse

aussi place à quelques grands auteurs masculins.

Amitié à tous et Merci.

Martine Caplanne

Vendredi 3 décembre 2010 à 20h30 : CHANSON

Salle du COLISEE, avenue Sarasate BIARRITZ

Plein tarif : 12€

Tarif réduit : 8€ (Associations Escalazur, Amis d’Ansbach, Atelier Théâtre CCAS,

Kanettes, A.P.N.C.B.) demandeurs d’emploi.

Enfants de moins de 12 ans : gratuit (13-18 ans : tarif réduit)

Réservations au 05 59 23 05 75

http://jenolekolo.over-blog.com/ext/http://www.myspace.com/martinecaplanne

http://www.martine-caplanne.com/


 

 

 

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Les femmes. Emazteak.
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 08:00
Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Célébration de l'arbre
commenter cet article
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 17:23
Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Les femmes. Emazteak.
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 16:48

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fc/Fringilla_coelebs_%28Chaffinch-Buchfink%29.jpg/250px-Fringilla_coelebs_%28Chaffinch-Buchfink%29.jpg

 

Novembre c’est le mois où un nombre grandissant de personnes installent des mangeoires dans leur jardin pour accueillir et nourrir les oiseaux en hiver : rouges-gorges, pinsons, chardonnerets, verdiers…

Novembre, c’est aussi le mois où, dans le sud des Landes, on utilise pièges et pieds de tournesol à proximité des habitations pour attirer et capturer ces mêmes oiseaux qui finiront en omelette ou autres spécialités culinaires très locales.

Capture d’autant plus aisée que ces derniers migrateurs d’automne arrivent fatigués après un périple de plusieurs centaines ou milliers de kilomètres.

En France, toutes ces espèces sont protégées par la loi. Sont ainsi formellement prohibés : la capture, l’enlèvement, le transport, la détention, la vente ou l’achat.

Les contrevenants sont passibles d’une amende de 15 000 € et d’un an d'emprisonnement

Pourtant les services de l’Etat n’interviennent pas pour faire cesser cette pratique d’un autre âge.

Nous réclamons donc :
- Le rétablissement de l’Etat de droit, dans les Landes comme ailleurs
- Le maintien et le respect de la législation actuelle, indispensable au bon état de conservation de ces espèces

 

Pour signer en ligne:

 http://lpoaquitaine.org/


 

Pétition au format papier : Cliquer ici

 

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Aider la faune - Fauna Zain
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 20:24

Il faut que ce soit deux femmes; l'une du PS, l'autre de l'UMP,

qui aient le courage de présenter une proposition de loi pour l'abolition de la corrida dans l'Hexagone, signée à l'heure où j'écris par 64 députés(es).


 

GPG-97.gif                                                        MMM-97.gif

VoIci le texte de cette loi proposée le 13 Juillet 2010.

 

http://www.anticorrida.com/IMG/pdf/PPL_2010.pdf

 

Et ci-dessous,

Marche à suivre pour contacter son député ou un autre qui n’a pas encore signé la proposition de loi de Mesdames Gaillard et Marland-Militello

(PPL n° 2735 : http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion2735.asp )

1. Le site de l’Assemblée nationale vous donnera le nom de votre député en fonction de votre département et circonscription (http://www.assemblee-nationale.fr/) Attention, vérifier que le parlementaire n’a pas déjà signé. Si oui, lui écrire quand même pour le remercier !

2. Écrire à son député ou, mieux, prendre rendez-vous avec lui à sa permanence (coordonnées de sa permanence en région ou à Paris sur le site). Vous pouvez vous inspirer de la lettre/conseil que nous mettons à votre disposition en bas de page.

3. Si vous obtenez un rendez-vous avec pour thème la protection animale, et il n’y a aucune raison pour que l’on vous le refuse, vous pouvez apporter, en plus de votre profonde conviction et des arguments que vous pouvez lui servir, des documents papier ou vidéo. Il peut évidemment vous dire qu’il y a tellement de sujets urgents à traiter en ce moment qu’il n’a pas le temps de se pencher sur le problème. C’est en partie vrai, il y a et y aura toujours une série de sujets très urgents, ce n’est pas une raison valable pour se détourner du problème récurrent des corridas. Il peut aussi vous dire que dans sa circonscription il n’y a pas de corridas, donc qu’il ne s’en occupe pas. C’est en partie faux, la chance de ne pas subir de corrida n’exempte pas le député de porter votre demande à l’Assemblée, car, au regard de la loi, il est le député de tous les Français.

À la fin de l’entrevue, et en fonction de sa décision :

. S’il est d’accord pour signer, vérifiez quelques jours plus tard et téléphonez-lui si sa signature n’apparaît nulle part.

. S’il n’est pas d’accord, demandez-lui un texte écrit justifiant de son positionnement.

À chaque étape de cette démarche, nous pouvons vous aider, il suffit de nous le demander.

Nous serions très intéressés par le résultat de vos démarches, n’hésitez pas à nous tenir au courant, merci !

Hélène Vaquier

Télécharger le modèle de lettre aux députés au format word :

Word - 26 ko

Repost 0

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.