Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 16:16

Dans un grand rire malgré la douleur atroce et omniprésente, il disait "Mais ne t'inquiète donc pas comme ça, voyons! Si j'étais mort, je t'aurais prévenue et je te promets que ce sera fait en temps voulu".

Mais il n'a pas tenu son engagement, Gilles.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 10:51

même avant de les avoir rencontrés.

 

 

Mort du chanteur Gilles Marchal
Le Monde.fr avec AFP | 12.04.2013 à 18h36 • Mis à jour le 12.04.2013 à 18h50
Abonnez-vous
à partir de 1 €
  Réagir   Classer   Imprimer   Envoyer

Partager google + linkedin

Pochette d'un des albums de Gilles Marchal. Pochette d'un des albums de Gilles Marchal. | DR

Le chanteur et parolier Gilles Marchal est décédé, jeudi, à l'âge de 69 ans, a indiqué, vendredi 12 avril, la Sacem en rendant hommage à un "excellent compositeur". Il avait adapté, dans les années 1960 et 1970, plusieurs standards américains et travaillé, entre autres, avec Eddy Mitchell et Joe Dassin.

Auteur, compositeur et interprète, il avait été remarqué par Lucien Morisse, alors directeur des programmes à Europe 1. Il avait commencé sa carrière à la fin des années 1960, avec notamment la chanson Ne pleure pas ma mie.

Avec sa voix grave et profonde, il avait incarné, dans un premier temps, un personnage de cow-boy, adaptant en français des standards country-folk comme Pauvre Buddy River, L'étoile filante ou Comme un étranger dans la ville, une adaptation d'Everybody's talkin', la musique du film Macadam Cowboy.

Il s'était détaché progressivement de cette image dans les années 1970 et 1980, avant de mettre un terme à sa carrière de chanteur en 1985 pour se consacrer à sa passion de l'écriture et de l'histoire.

"Gilles Marchal, c'était avant tout une voix superbe, grave chaleureuse et un excellent compositeur qui avait écrit, entre autres, pour Nicoletta, Eddy Mitchell ou Joe Dassin", a souligné le parolier et président d'honneur de la Sacem, Claude Lemesle.

Abonnez-vous
à partir de 1 €
  Réagir Classer
Partager cet article
Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 17:12

A bien regarder en arrière, à bien y réfléchir, à tout bien considérer, j'avais déjà, en 1992, un zeste de lucidité!

 

P1010277-copie-1.JPG

Partager cet article
Repost0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 16:15

Je profite de quelques photos envoyées par Maryse, qui fait partie des contributeurs de ce blog, pour vous inviter à continuer à nourrir les oiseaux du ciel pendant quelques temps encore. Ce printemps exceptionnellement froid et pluvieux et qui ressemble à l'hiver leur cause bien des soucis. A l'époque où ils construisent les nids et se préparent à élever une famille, ils ne trouvent presque rien à manger.

Malheureusement pour les insectivores migrateurs, les hirondelles en particulier,  qui chassent exclusivement en vol, nous ne pouvons rien si ce n'est, quand-même,  veiller à leur tranquillité et à leur bon accueil.

 

P1010206.JPG

 

P1010227.JPG

 

 

P1010053-copie-1.JPG

 

 

P1010416.JPG

Partager cet article
Repost0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 17:38

 

 

Un petit clin d'oeil et un grand salut au Busard cendré qui est revenu il y a quinze jours offrir la vue de ses loopings au-dessus du champ de Triticale qui longe l'une des deux écoles où je travaille.

Je t'attendais, l'ami, depuis l'année dernière!

 

Et un grand merci aux deux Huppes fasciées qui se sont attardées  une vingtaine de minutes ce matin à picorer sous la pluie le sol de la prairie attenante à l'autre école où je travaille.

 

 

 


Partager cet article
Repost0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 17:06

 

  • En deux jours, le Centre de sauvegarde de la faune sauvage HEGALALDIA a récupéré deux rapaces empoisonnés.Le premier (à gauche) étant un VAUTOUR PERCNOPTERE, une espèce très rare faisant... partie des espèces les plus sensibles en termes de conservation. Grâce à la réactivité de notre réseau, l’oiseau a pu être pris en charge dès sa découverte.Plus de dix heures de soins intensifs et une nuit blanche plus tard, l’oiseau a pu être sauvé du poison. Il sera remis en liberté d’ici quelques jours près de la commune de TARDETS.
  • Pour le deuxième oiseau (photo de droite), il s’agit d’un vautour fauve. Celui-ci a été localisé sur une bordure de route à ITSASSOU.
    Le vautour à cette heure est encore en soins intensifs, mais le diagnostic est favorable : il y a de grandes chances qu’il puisse lui aussi repartir dans la nature d’ici une quinzaine de jours.

    - Deux oiseaux empoisonnés trouvés encore vivants, mais combien sont morts ?

    - Que deviendront ces animaux quand Hegalaldia (association tenant le seul centre de sauvegarde du  département 64) sera fermé ?
    Dans la majorité des cas, une prise en charge rapide est nécessaire. Espèces rares ou pas, ils seront condamnés à mourir.
    Les élus qui répondent par la négative à nos demandes de financement devront trouver des solutions pour ces animaux. Ils se diront que finalement, Hegalaldia était bien utile...

    PS : Un article plus que complet sur les percnoptères sera en ligne dans les jours à venir, afin de vous faire partager les aventures très mouvementées de cette espèce avec les milieux associatifs ...
Partager cet article
Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 10:15

 

http://www.mes3jours.com/wp-content/uploads/2012/06/11-e1340352551666.jpg

 

 

 

 

 

Pétition Publique Logotype
Début | Créer Pétition | Recommander à un ami |Pétitions actuelles |
L’une des plus anciennes méthodes de la démocratie      Pétition Publique - Page initialewww.petitionpublique.fr
 

 

Liste des signataires | SIGNER cette pétition

Pétition SOUTENEZ LES ARTISTES DES SERRES DE LA MILADY

Pour:MINISTRE DE LA CULTURE


La ville de Biarritz va lancer une procédure de déclaration d’utilité publique (DUP) sur les
21 009 m2 de terrain des pépinières Gelos avenue de la Milady, occupés depuis 2006 par un collectif d’artistes, afin d’y aménager des terrains de sports.

Cette procédure met en péril l’élan artistique des artistes des Serres de la Milady profitable à l'essor culturel de la ville en les obligeant à se disperser et en détruisant l'unité collective.

Depuis sa création en 2006, l’association des artistes de la Milady se donne pour objectif de promouvoir les actions et les activités de ses membres et d’animer un lieu culturel de proximité.
Pour y répondre elle a développé des actions artistiques (expositions, performances, jardin de sculptures, échanges de savoir faire, rencontres) qui ont apporté une dynamique et une diversité culturelle à la ville de Biarritz.
Les serres de la Milady sont un lieu unique sur la côte Basque.

L’association AAM c’est aujourd’hui 16 artistes résidents, une centaine de membres adhérents, et 13 ateliers de création.

Soutenez nous en signant cette pétition en ligne et venez à la mairie de Biarritz signer le registre destiné à recevoir les observations du public durant tout le mois d’avril.

Le commissaire enquêteur indépendant Madame Valérie Bédère assurera des permanences à la mairie de Biarritz afin de répondre à vos questions :

-Le lundi 8 avril 2013 entre 9h et 12h
-Le jeudi 18 avril 2013 entre 9h et 12h
-Le vendredi 26 avril 2013 entre 14h et 17h

Nous comptons sur votre soutien pour que les Serres soient un lieu permanent d'expression artistique dans notre ville, merci à tous !


Les signataires

 

La Pétition SOUTENEZ LES ARTISTES DES SERRES DE LA MILADY, sera adressée au MINISTRE DE LA CULTURE. Elle est créée et écrite par la communauté LES ATELIERS D'ARTISTES DE LA MILADY (AAM).
Cette pétition se trouve hébergée sur Internet sur le site Pétition Publique qui met à disposition un service public gratuit pour les pétition en ligne.
Au cas où vous auriez une question pour l’auteur de la pétition, vous pourrez l’envoyer par l’intermédiaire de cette page de contact

Créer Pétition | À propos de nous | FAQ | Politique de confidentialité | Termes et conditions | Envoyer à un ami | Contactez-nous

Bookmark and Share

Pétition Publique

Pétition Publique © 2008-2013. Tous droits réservés.

Je fais circuler cette pétition, c'est aussi un peu par tendresse pour mes souvenirs d'enfance dans ce quartier.

Et me reviennent aussi en mémoire les combats pour la Cité fleurie, Boulevard Arago, à Paris ( voir vidéo ci-dessous---, émotion--- Monsieur Cadiou nous a conviés tant de fois dans son atelier, mes copains et moi! ) sans compter celui pour les ateliers de la rue Vercingétorix, à Paris, menacés par les projets routiers pharaoniques de Pompidou et sauvés, avouons-le, par Valéry Giscard d'Estaing.

Engagée à l'époque corps et âme dans ces luttes, je me contenterai cette fois de faire signer la pétition des artistes de la Milady. Que voulez-vous, on ne rajeunit pas!

 


Partager cet article
Repost0
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 16:33

http://img.over-blog.com/600x593/1/19/11/45/mes-images6/toros-007-copie-1.jpg"Ni la queue ni les oreilles". Une oeuvre du peintre Basque Abo, signataire de la pétition abolitionniste du CRAC Europe.

 

Communiqué de presse du CRAC Europe et de Droit des animaux.

 

Retrait de la corrida au PCI français, la suite d’un combat

 

Le mercredi 3 avril 2013, le tribunal administratif de Paris a rendu son jugement et a aussi publié un communiqué de presse, situation tout à fait exceptionnelle. Les associations CRAC Europe et Droits des animaux ...(DDA), la Fondation Weber et l’association Robin des bois demandaient le retrait de la corrida du patrimoine culturel immatériel (PCI) de la France. Certes pour l’instant la corrida (pourtant espagnole !) reste au patrimoine de l’hexagone. Qu’avons-nous donc obtenu ?

Rappelons que début 2012, le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, à l’origine de ce scandale, niait qu'il y eût classement de la corrida au patrimoine français, évoquant un simple recensement sur une liste inventaire. Une association anticorrida avait cru bon de le croire. Mais ce jugement confirme que la corrida est bien inscrite au PCI de la France, mettant fin à toute discussion sur la question. Cette décision est bien attaquable. Ce combat est un marathon : en octobre 2011, face au tribunal administratif, l’Alliance anticorrida fut déboutée pour vice de forme, ce mercredi 3 avril la Fondation Weber et l’association Robin des bois sont jugés irrecevables. Le CRAC Europe et DDA sont toujours debout et bien décidés à poursuivre. Nous allons interjeter appel. Le tribunal administratif, dans ses délibérés, exige de notre part des réponses. Nos avocats ont déjà commencé à travailler sur la suite. Nous irons devant le Conseil d’Etat, et si nécessaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH). La France peut-elle garder dans son patrimoine ce qu’elle décrit elle-même comme des « sévices graves et des actes de cruauté » ? Notre réponse est radicalement NON.

Partager cet article
Repost0
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 15:27

Cet après-midi, je suis allée repérer des lieux ( à une dizaine de km de chez moi) où mes deux Pottok, Altxor et sa maman Gaztain, pourraient bien aller passer quelques temps pour libérer un peu le terrain de la maison, devenu un vaste bourbier, et lui permettre de se reconstituer.

Depuis quelques mois, cette lande, située sur le territoire du village d'Aincille, était occupée par des ânes de Charlotte d'Anjou.

 

P1010276-copie-1.JPG

 

 

P1010275.JPG

 

P1010278-copie-1.JPG

Aidée de deux amis, Charlotte est allée chercher les ânes, en cet après-midi de Pâques, afin de les ramener chez elle, à Irouleguy car la saison des promenades va bientôt commencer.Manifestement, ci-dessus, il y en a deux qui sont heureuses de se retrouver.

 

P1010280-copie-2.JPG

P1010281.JPG

Et en route pour environ trois heures de marche. Tttipi ttapa, ttipi ttapa.

 

P1010282-copie-1.JPG

 

Ci-dessous, deux photos prises depuis la lande d'Aincille.

Et pour le voyage ( en van) d'Altxor et Gaztain, je vous tiendrai au courant.

 

 

P1010277.JPG

 

P1010279-copie-1.JPG

Partager cet article
Repost0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 13:08

 

 

 

 

"LA ZONE DE GRATUITE"  
 
Son but :
- Se débarrasser des trucs que l'on aurait mis de côté pour qu'un jour je puisse faire plaisir à quelqu'un plutôt que de jeter.
- Se rencontrer le temps d'une journée pour faire connaissance avec ses voisins et les associations qui proposent cette animation.
 
Les associations et leurs complémentarités :
 
Y'A MATIERE !   a pour but, elle, de contribuer à la réduction des déchets (ou considérés comme tel) par la prévention, la sensibilisation, la revalorisation, la réutilisation et la création.
SELGARREKIN a pour but, elle, d’échanger sans argent des biens et des savoirs, des savoir-faire et services.
AIMA le TROCOEUR a pour but, elle, localement de favoriser l'anti gaspi, la solidarité, le partage en soutenant le troc d'objets dans son magasin solidaire situé à Bardos. Plus largement de récupérer du matériel en très bon état voué aux déchetteries et d'organiser sa vente à petits prix localement, nationalement et internationalement. 
    À Bardos également, un jardin de démonstration, de formation, de compostage, de jardinage au naturel accueille différents publics. Ces 3 associations, se complètent par les valeurs qu'elles partagent, la solidarité, l'échange et la bienveillance.


Le jour j. :


- lundi 1er Avril (1er jour de la Semaine du Développement Durable 2013).
- Place des Gascons (hauts de Bayonne).
- de 09h00 à 17h00. 




 Le concept : 
“la zone de gratuité n’est ni une brocante ni un vide-greniers. Il s’agit d’un espace temporaire non-marchand.”

Chacun peut déposer des objets dont il ne se sert plus mais qui seraient utiles à d’autres, et n’importe qui peut les prendre. Pas d’échange d’argent, le sourire suffit. » 

ON DONNE - ON PREND - Si ON A ENVIE

L’accès est ouvert à tous, n’importe qui peut proposer des objets ou en récupérer. L’idée, c’est de partager. L’idée, c’est de se rencontrer” 

TARIF UNIQUE - UN SOURIRE


La rumeur ou le bouche à oreille :
C'est la méthode de communication retenue pour faire parler de la ZONE DE GRATUITE.
vous trouvez l'idée intéressante?! N'hésitez pas à la partager à votre réseau (à l'oral, mail, réseaux sociaux, Web...)


 Si votre temps libre vous le permet, vous pouvez d'ores et déjà  nous partager ou échanger votre engouement pour cette action. 
Nous sommes à votre écoute pour toutes vos propositions qui pourraient amener quelques petits plus à la ZONE DE GRATUITE.


Si vous avez des objets à donner, n'hésitez pas à venir les partager !


A très vite,
Y'A MATIERE !
L'équipe d'animation 
 






PS: Cliquer sur les 3 liens ci-dessous
J-6

>
Partager cet article
Repost0

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.