Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 13:40

Vous connaissez l'association"Altxor eta Gaztain"?  http://jenolekolo.over-blog.com/article-association-altxor-eta-gaztain-109704225.html

Le très gros souci du moment était de transporter les deux Pottok à une dizaine de km d'ici pour laisser le temps et la possibilité au terrain transformé en gigantesque bourbier de se reconstituer, à l'herbe de repousser.

Je vous passe les problèmes techniques et surtout je glisse sur la mauvaise éducation que j'ai donnée à Altxor jusqu'à ce jour ( mais ça va changer, nom de dlà!). Ce martin, enfin, nous avons pu réaliser l'opération, grâce à des amis merveilleux et compétents.

P1010230.JPGCi-dessus, première approche du van par le poulain Altxor.

Il s'est passé 2 h 15 entre le début de l'"opération" et le moment où nous avons pu refermer la porte arrière du van sur la mère et le fils. J'ai pris quelques photos que vous verrez ci-dessous. Mais Altxor étant terrorisé par la montée sur le plan incliné, bruyant sous ses sabots et à la consistance inconnue de lui,   tous les bras étaient réquisitionnés. C'était très intense--- besoin de grande concentration- et surtout très dangereux. Aussi n'ai-je pu prendre aucune photo des scènes les plus difficiles

 

P1010231.JPG

P1010232.JPG

P1010233.JPG

P1010234.JPG

 

P1010236.JPGArrivée à Ascarat, descente de la douce Gaztain.

 

 

P1010237.JPGEt voilà que maintenant, le fougueux Altxor se demande s'il doit descendre -----

 

 

P1010239.JPGTiens--- une troisième larronne----

 

 

P1010238.JPGQue du bonheur!!!!!!

 

 

Je n'aurai jamais assez de remerciements envers:

 

Pettan, qui a prêté le van

Jon et son fils Benjamin qui sont venus de Biarritz avec le 4/4 et qui, de plus, avaient apporté la soupe (miam!)!

Battitta, l'homme polyvalent qui, d'une main de fer dans un gant de velours ( mais en nous causant quelques frayeurs) a donné à Altxor sa première séance de débourrage.

Txantxangorritxu-La petite dame en rouge, qui avait "réquisitionné" Battitta et a supporté sans regimber mes harcèlements angoissés depuis plusieurs mois.

Maialen et sa fille qui accueillent  les deux Pottok sur leur terrain et près de leur  maison.

 

Et puis une pensée toute particulière pour Céline et Ella qui, malheureusement ne pouvaient être des nôtres. Qu'elles sachent que nous avons tous pensé à elles et que nous continuons. Ella, toi qui sais murmurer aux oreilles des chevaux tout en conversant avec les poules,  tu feras partie de l'équipe pour le retour. Céline y croit, et moi aussi!

 

ps : bon, aux dernières nouvelles ( à l'instant au téléphone), il y a encore des soucis, de gros soucis. Mais ils ne sont pas le fait des deux animaux. Ah, les zumains! Wait and see, Beha egon eta ikusi, Attendre et voir------

 

 

 

 


 


Partager cet article
Repost0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 18:29

ne regarde pas la téloche que l'on ne doit pas défendre les journaux locaux.

 

ezhunkiweb-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 12:37

  http://farm2.staticflickr.com/1061/5154597534_b87c5dc566_m.jpg

Photo: Richard Cuisset.

 

Une contribution de Gilles Marchal.


On donne tant de conseils divers et variés, à propos du nourrissage de nos piafs régionaux, que l’on peut se demander comment ils peuvent s’y retrouver.

Disséminer les mangeoires pour éviter les bagarres.

Les suspendre à cause des chats.

Ne pas mettre de la nourriture sur le sol, toujours à cause des chats, ni dans la litière du chat à cause du chat (bien qu’il mange rarement dans ses chiottes)

Pas de graisse animale. Changer l’eau, laver la mangeoire à l’eau claire ( ?) et j’en passe…

Ne vous cassez pas la tête et ne vous la prenez pas pour des bêtises. Il y a un code d’occupation d’une mangeoire et où que vous la posiez, ils se voleront dans les plumes. Ces chamailleries sont sans conséquences.

La nourriture sur le sol est sans danger si l’endroit est à découvert. On fait l’apologie de la graine de tournesol ; c’est vrai qu’ils aiment ça les cuicuis, mais vous avez sans doute remarqué que les commerçants aussi. C’est la graine qui coûte le plus cher et le boutiquier a la générosité ornithologique coincée sous le tiroir caisse.

Arrive le printemps. Pour les insectivores cela ne changera rien et ils vous feront une aile d’honneur au passage. Mais pour les autres oiseaux nicheurs, granivores par habitude, il va leur falloir passer au régime protéique, pas pour eux mais pour la famille, c’est que le merdeux bouffe et ne donne pas sa part … au chat, qui attend sagement en bas du nid.

Le problème est qu’il y a de moins en moins d’insectes. On connaît les coupables, non pas les insecticides, fongicides, parricides et autres saloperies mais justement ces mêmes commerçants qui vous ont vendu les graines. Hé oui, dans la série «  sauve les oiseaux en hiver connard, je les tuerai au printemps. » Elles sont armées les radineries, oh pardon ! Les jardineries.

Alors, plus sérieusement, continuez de leur donner un peu de nourriture, les graines pour eux, les chenilles pour les oisillons jusqu’à leur envol, c’est à dire au moment ou le chat ne dormira plus sous le nid.

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 17:00

309119_308973565884985_1675528444_n.jpg

 

Le projet 

Première manifestation inaugurant une série de conférences, dont la liste figure en fin de programme, le Forum pour la Paix a trait à la Déclaration d’Aiete. Il doit permettre  d’en comprendre le contexte et la portée, mais également de mesurer les avancées réalisées et les étapes à venir dans la suite du processus.

Le Forum est organisé sous la forme de tables rondes. Elles doivent permettre de favoriser le dialogue et les échanges entre les intervenants. Ces derniers se caractérisent en premier lieu par leur expertise quant au sujet abordé. Spécialistes reconnus de la résolution des conflits ou acteurs de la Conférence d’Aiete, leur participation au Forum permettra de mettre en lumière l’intérêt, la complexité et les enjeux de la Déclaration d’Aiete et du processus de paix au Pays basque. Les intervenants se caractérisent en second lieu par leur diversité. Le Forum se veut en effet le lieu d’un débat ouvert, au cours duquel l’ensemble des courants participant au processus seront représentés et pourront s’exprimer.

Bake Bidea, la Faculté pluridisciplinaire de Bayonne et Lokarri ont en effet souhaité fonder le Forum pour la Paix sur les principes de pluralisme et de tolérance, mais également d’impartialité. La modération des débats par des journalistes professionnels, ainsi que le caractère universitaire de cette manifestation, collaboreront notamment à garantir le respect de ces principes.

  Les tables rondes

  • Séance 1 : Le moment d’Aiete

Le 17 octobre 2011, la Conférence d’Aiete, conférence en faveur d’une résolution du conflit au Pays Basque organisée et menée par un comité d’experts internationaux, se tenait à la Maison de la Paix de Saint Sébastien (Gipuzkoa, Pays Basque sud).

La première table ronde, à laquelle participeront notamment Brian Currin, mais également d’autres spécialistes et acteurs du Pays basque, a vocation à décrypter le contexte historique et politique dans lequel s’est inscrite cette conférence. Elle permettra également d’analyser les circonstances qui ont conduit et permis son organisation ainsi que la complexité des problèmes que la Conférence d’Aiete devait collaborer à résoudre.

  • Séance 2 : Les principes de la Déclaration d’Aiete

Les experts internationaux, réunis à Saint Sébastien, ont prononcé, à l’issue de la Conférence une déclaration incluant une feuille de route en 5 points tendant à la mise en place du processus de paix au Pays Basque :

     *********************************************************************************

« 1. Nous invitons l’ETA à déclarer publiquement l’arrêt définitif de toute action armée et à solliciter le dialogue avec les gouvernements d’Espagne et de France pour aborder exclusivement les conséquences du conflit.

2. Si une telle déclaration est faite, nous encourageons vivement les gouvernements d’Espagne et de France à bien l’accueillir et à consentir à l’ouverture d’un dialogue traitant exclusivement des conséquences du conflit.

3. De notre expérience dans la résolution de conflits, il y a souvent d’autres sujets qui, s’ils sont abordés, peuvent aider à atteindre une paix durable. Nous suggérons que les représentants politiques et acteurs non-violents se rencontrent pour discuter des questions politiques et, en consultation avec la population, de tout autre sujet qui pourrait contribuer à créer une nouvelle ère pacifique. De notre expérience, les observateurs tiers ou les médiateurs facilitent un tel dialogue. Ici, le dialogue pourrait, si les personnes impliquées le souhaitent, être accompagné par des médiateurs internationaux.

4. Nous conseillons que des mesures conséquentes soient prises pour promouvoir la réconciliation, apporter reconnaissance, compensation et assistance à toutes les victimes, reconnaître le tort qui a été causé et tenter de soigner les plaies, au niveau des individus comme de la société.

5. Nous sommes disposés à constituer un comité pour accompagner la mise en œuvre de ces recommandations ».

        *********************************************************************************

Les débats de la deuxième table ronde seront centrés sur les principes inscrits dans cette déclaration. D’éminents spécialistes de la résolution des conflits – tels que l’organisation Conciliation Resources et la Fondation Berghof – et de la Justice transitionnelle – dont notamment Pierre Hazan- y participeront.

Il s’agira de mieux comprendre la signification, mais surtout la portée, y compris au travers d’exemples étrangers, des principes de la Déclaration d’Aiete. Cette deuxième table ronde permettra ainsi de mesurer l’importance et l’impact de la fin de la violence, de la négociation et du dialogue politiques, de la réconciliation et de l’implication des Gouvernements dans le déroulement des processus de paix. Elle conduira également à analyser leur dimension spécifique, ainsi que leur mise en œuvre au Pays basque.

  • Séance 3 : Aiete, la France et le processus de paix

La dernière table ronde du Forum pour la paix réunira l’ensemble des représentants du Pays basque Nord à la Conférence d’Aiete, qui souhaiteront y participer. La plupart d’entre eux ont d’ores et déjà confirmé leur présence.

Les débats seront l’occasion de revenir sur leur expérience et leur perception respectives de la Conférence sur la paix. Ils auront pour principal objectif de mettre en lumière les implications des principes inscrits dans la Déclaration d’Aiete pour le Pays basque Nord et la France. Par le regard porté par ces acteurs, d’horizons politiques divers, cette table ronde permettra d’analyser les événements survenus au cours de l’année écoulée, de mesurer les évolutions générées par la Déclaration d’Aiete et d’envisager les suites que connaîtra le processus de paix.

 

D'autres langues / Hizkuntza gehiago / More languages: Basque

 

http://www.bakebidea.com/

 

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 18:31

  417371_116379828514574_513691343_n-copie-1.jpg

 

 

Une contribution de Gilles Marchal.

 

 

Tout le monde sait qu'une labradoresse prénommée Lycka, va être prochainement opérée du cœur, ce qui n'a pas manqué de déchaîner les haines. Les gens sont devenus tels qu'ils ont perdu le plus élémentaire du sens commun.
Cette brave chienne a été mise en chambre double, vous savez bien, toujours la pénurie de lits dans notre pays vertueux. Les médecins avaient cru bien faire, malheureusement la nuit, le personnel est rare.

Ce matin, une aide soignante pénétre dans la chambre... Le voisin de lit de Lycka a disparu. Elle est là, satisfaite se léchant les babines. Eh oui la chienne a bouffé son voisin. Il était atteint d'un cancer de la moelle osseuse et ça, aucun labrador ne peut y résister.

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 19:22

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRbSnEX9OxIUL6kycN8xD66Bdp__K_sjB1XQdKJe-CExLrrffNgHC0dsGPoOg

 

 


 
 Dans le cadre de son cycle de conférences, l’association « Les Amis de la Vieille Navarre »
vous invite à assister le samedi 15 décembre à 18h00, à la salle d’honneur de la mairie de Saint-Jean-Pied-de-Port, à la conférence « JEAN YBARNEGARAY (1883-1956). SA VIE. SON ROLE POLITIQUE », http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Ybarn%C3%A9garay
présentée par Monsieur Jean-Claude LARRONDE, historien, membre de la Société d’Etudes Basques-Eusko Ikaskuntza.
 
 Jean Ybarnégaray a joué en Pays Basque un rôle politique considérable pendant un bon quart de siècle de 1914 à 1940. Il a été notamment maire d’Uhart-Cize, conseiller général, député à partir de 1914, ministre et secrétaire d’Etat en 1940.
 Pourtant, il s’agit d’un personnage aujourd’hui largement méconnu.
 Il incarnait un Pays Basque catholique (« eskualdun-fededun ») où tout -même la pelote qu’il défendit ardemment- se rattachait à la tradition, un Pays Basque immuable autour des valeurs d’ordre et de morale, où les thèmes du développement économique n’étaient pas présents.
 
 Cinquante-six ans après sa disparition, le temps parait venu de proposer un bilan aussi dépassionné que possible, autant que le permettent les prises de positions souvent tranchées et controversées du personnage.
http://media.communes.com/images/orig/postcard/maxi/64538/50bd0ad7c88e8de3be33b754d04eeed9A gauche, le château Ybarnegaray, remplacé aujourd'hui par un "Pierre et vacances".
 
Partager cet article
Repost0
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 19:24
Zer litzateke Euskal Herria pilotarik gabe?
Au début de ce mois de novembre,je me suis rendue à Cambo où, pour plusieurs raisons, je suis restée la journée entière.
J'étais déjà passée très certainement plus d'une centaine de fois, que ce soit à pied ou en voiture, devant la droguerie Felix Boudon, une droguerie à l'ancienne comme il ne s'en trouve quasiment plus. Je savais depuis belle lurette que cette caverne d'Ali Baba était tenue par les deux fils de ce monsieur Felix Boudon. Mes parents m'avaient souvent parlé de ce champion de pelote qu'ils avaient vu jouer avant ma naissance et qu'ils aimaient beaucoup.
Allez savoir pourquoi--- alors que je passais sur le trottoir d'en face, une impulsion m'a conduite, en ces vacances de Toussaint, à traverser la rue pour aller en parler à l'un des fils Boudon qui discutait sur le trottoir avec des clients.
Entrée dans le magasin, surprise, mon oeil a été attiré par des auto-collants pour la protection de l'ours, des oiseaux. Chouette-si j'ose dire-un deuxième sujet de conversation qui venait s'ajouter à celui de l'amour de la pelote.
Au bout d'une bonne heure, alors que j'étais pressée par l'emploi du temps, Monsieur Boudon m'a lancé "Vous qui aimiez ce très grand champion qu'était Jean Urruty, allez donc sur le site internet de l'INA en tapant son nom. Vous y trouverez une vidéo de l'émission "Les coulisses de l'exploit" qui lui était consacrée en 1966".
De retour à la maison, je me suis exécutée. J'ai regardé avec émotion cette vidéo où je reconnaissais bien d'autres joueurs, dont JB Hirigoyen, disparu au mois d'août et que nous avions longuement évoqué avec Monsieur Boudon. Sachant que mon frère avait beaucoup aimé Jean Urruty, je me suis empressée de lui envoyer le lien de cette vidéo. ( voir ci-dessus).
Quelques minutes plus tard, je recevais cette capture d'écran (voir ci-dessous), avec ce commentaire "Ce n'est pas toi, là, qui demande un autographe à Jean?" Sur le coup, j'ai cru à une plaisanterie. Mais non, la fille en blanc, là, c'est bien moi, en train d'attendre l'une des nombreuses signatures que j'ai demandées durant des années à ce très grand monsieur (mais j'en ai obtenu près de 150 de JB Hirigoyen, je m'appelais Geneviève alors, mais j'étais déjà fofolle). J'avais douze ans. C'était en 1966, au fronton de Paris, quai du point du jour. Je ne saurais vous dire cependant s'il s'agissait de la partie d'ouverture en juin ou de celle de fermeture en septembre. Mais qu'importe, quoiqu'il en soit, je peux vous assurer que je suis bigrement émue!
Zer litzateke Euskal Herria pilotarik gabe?

Jean.jpg

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 18:33

Parce que c'est aujourd'hui leur fête et pour leur redire tout simplement à quel point je les aime.

 

P1010180-copie-1.JPG

 

P1010189.JPG

 

P1010190.JPG

 

P1010195.JPG

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 14:24

P1010197.JPG

Une vue de l'esplanade du collège.

 

 

Vendredi 23 novembre, j'ai assisté au cross du collège de la citadelle à Saint-Jean -Pied-de-Port. Là, j'ai eu la grande joie de rencontrer Mattin Lerissa,  que je n'avais pas eu l'occasion de revoir depuis trois ans et qui se trouve aujourd'hui en classe de 5ème dans ce collège.

 

 

 

 

Mattin, il faut que je te dise : quand tu chantes, tu me colles la chair de poule.

A quand une vidéo de toi en trikitalari? http://fr.wikipedia.org/wiki/Trikitixa

http://txa13.wikispaces.com/file/view/TRIKITIXA.gif/116827811/TRIKITIXA.gifSegi aintzina, mutikoa!


Partager cet article
Repost0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 14:01

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d3/Irish_coffee.jpg/220px-Irish_coffee.jpg

L'Irish coffey, de loin mon préféré. Note de la blogueuse.

 

Une contribution de Daniel Labeyrie.

Le café au saut du lit qui vous flanque un coup de bambou dans le ventre

La cafetière électrique qui gargouille couvrant les voix de la radio

Le café corsé qui  écarquille vos yeux embrumés de sommeil

La  café crème qui recueille les miettes du croissant chaud

acheté en hâte à la boulangerie la plus proche

Le p'tit jus siroté sur le comptoir du bar en lisant la une du journal

Le cappuccino brûlant à Venise sur la Place Saint-Marc

à l'heure de l'acqua alta qui vous glace les pieds

Le café turc avec sa cuillère dressée comme un minaret

devant les eaux tumultueuse du Bosphore

Le caffezinho dans une taverne d'Alfama à Lisboa

dans les senteurs de sardines grillées

L'irish coffee au son du violon dans un pub de Sligo

Le caoua aux portes du bazar de Tunis

fleurant un brin  de jasmin au goût de fraternité

L'infâme café au lait aux relents de salle d'opération

au petit matin sur le lit d'hôpital

Le café amer ds disputes et des orages

La pause-café  brisure éphémère des cadences infernales

Le café partagé entre amis aux premiers rayons de soleil

Le décaféiné pour les insomniaques stressés

Le café calva pour qui aime se brûler la lippe

La lavasse des cantines et des bouibouis mal fréquentés

Le mazagran dégusté un jour de canicule

Le café liégeois avec sa face cachée chocolatée

sous la neige de chantilly

Tout cela n'est-il pas fort de café  ?

Majesté Louis XV, vous aviez tort d'affirmer:

« France, ton café fout le camp »

Que diriez-vous d'une infusion à la verveine sucrée au miel d'acacia ?

Daniel LABEYRIE

Partager cet article
Repost0

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.