Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 16:00
Encore un hiver

En ce jour de Toussaint, une autre chanson inédite de Gilles Marchal , enregistrée pas très longtemps avant son départ.

Pour la "petite histoire" des illustrations, le tilleul est tombé cet été, massacré par les "élagueurs" (?) d'ERDF puis achevé par une mini tornade.

Pas très gai, tout ça? Je sais, je sais.

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Gilles Marchal In memoriam
commenter cet article
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 09:00
Les forêts l'aimaient, les oiseaux aussi.

Ci-dessous, la dernière vidéo en date de Hontz Xuria.

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Gilles Marchal
commenter cet article
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 09:05
Quelques bulles

Demain, 2 septembre 2015, Gilles Marchal aurait eu 71 ans.

Voici une chanson inédite, enregistrée peu de temps avant son départ .  Hontz Xuria l'a mise en images. Demain, je pars en randonnée, ou plutôt en pélerinage toute la journée. Alors, je la publie ce soir.

 

 

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Gilles Marchal
commenter cet article
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 08:00
Amour absolu

De gros soucis avec la technique ( problème de son) m'ont conduite à effacer la vidéo que j'avais publiée hier. Après quelques péripéties,  la voici donc de nouveau, en bon état cette fois. Enfin, j'espère---

En tous cas, merci aux amis qui ont supporté mon énervement.

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Gilles Marchal
commenter cet article
13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 07:00
Garantie sans défilé militaire---

mais terminée à temps pour le 14 juillet, la dernière production de Hontz Xuria.

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Gilles Marchal
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 11:37
Le peintre et la rose

Une contribution de Daniel Labeyrie.

 

 

Ce que tu donnes devient une rose

Proverbe persan

 

 

Perché sur son échelle, le peintre recouvrait l'auvent de la maison d'une bonne couche de peinture rouge basque. Quelques chansons s'échappaient de ses lèvres : des rengaines serinées par la radio depuis fort longtemps qui lui revenaient en mémoire

L'homme accomplissait sa besogne avec application, concentration, comme il le faisait depuis plusieurs dizaines d'années pour un salaire fort modeste.

 

Tout près de la terrasse, à quelques mètres seulement de l'artisan, les roses jaunes célébraient bellement le mois de mai, pétales ouverts au soleil et parfum d'une exquise délicatesse. On aurait dit que ces fleurs si fragiles voulaient une reconnaissance humaine vu que le jardinier du lieu souvent en partance avait tendance à ne pas venir les saluer.

 

A quelques centimètres de la toiture, montait le parfum en ondes invisibles pour aller taquiner les narines de l'homme qui en oubliait les odeurs pénétrantes et peu agréables de la peinture industrielle.

 

L'homme se retourna, quitta son ouvrage descendit précautionneusement de son échelle pour aller se pencher sur la plus belle des roses qui lui offrit le meilleur d'elle -même.

Sur le merisier voisin, la fauvette à tête noire entonna son chant sonore et la brise fraîche faisait danser le feuillage.

Il y eut comme un moment de grâce entre la fleur et l'homme, un échange intime et subtilqui ressemblait au bonheur.

 

Lorsque le chantier se termina, la rose fut prise d'un sentiment de mélancolie: elle était maintenant délaissée : son jardinier daignera t-il venir lui rendre visite avant qu'une saute de vent n'éparpille ses pétales fripés ?

 

Le peintre reviendra dans ce jardin sauvage pour prélever une bouture du rosier jaune sur laquelle il veillera religieusement pour qu'un jour de printemps il puisse se pencher au petit matin sur une rose de mai chère à son cœur.

 

 

 

Repost 0
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 12:00
Refaire le monde?

Sur cette chanson, quelques images et suggestions posées afin de continuer la conversation entamée avec Gilles.

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Gilles Marchal
commenter cet article
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 17:00
Naissance Nascita

Je dédie ces deux vidéos à une toute petite fille prénommée Lya.

Et à tous les enfants d'aujourd'hui, héritiers d'un monde bien endommagé  par ce que Gilles, dans sa chanson "Conscience", appelait "notre imbécillité".

Qu'ils nous pardonnent et que l'amour les guide.

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Gilles Marchal
commenter cet article
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 10:08
Paris. Le jardin des plantes. Photo Jérôme Munier.

Paris. Le jardin des plantes. Photo Jérôme Munier.

Les prénoms de l'Ile de France
Gilles Marchal 1977

Paroles  Claude Lemesle
Un grand merci à Brigitte Venti-Chevillot et à Delphine Cingal.
Que certaines images idylliques ne nous fassent pas oublier le chagrin et la colère de Gilles devant la mise à sac programmée de la forêt francilienne et surtout celle de Rambouillet, braderie qui entraîne la raréfaction des grands cerfs et risque d'aboutir à leur disparition à plus ou moins long terme.
C'est ainsi aujourd'hui : l'émerveillement devant la vie sauvage, la nature, la beauté, ne peut qu'être entaché de l'angoisse de leur disparition. Mais il n'est pas interdit de se battre---

Repost 0
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 16:00
Avec toi, grand cerf

A mon grand-père que je n'ai pas connu mais qui observait le brame, de nuit, dans les forêts de l'Oise. A mon papa qui, dans son enfance, l'a accompagné à plusieurs reprises et qui en a gardé l'amour de la nature et des animaux vivants et libres. A Luc Romann et à Gilles Marchal.

Repost 0

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.