Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 16:02
Souscription contre la LGV
Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Non à la LGV-LGVrik ez!
commenter cet article
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 18:08
Alain Vidalies et Alain Rousset.

Alain Vidalies et Alain Rousset.

Cagnotte, le 27 septembre 2015

Communiqué de presse
 

Ligne à Grande Vitesse : Pêché d’orgueil
La Fédération SEPANSO Landes apprend avec consternation que le gouvernement s’apprête à signer la Déclaration d’Utilité Publique pour la construction de lignes à grande vitesse entre Bordeaux et Dax et entre Bordeaux et Toulouse.
En ce qui nous concerne, dans les Landes, cette décision nous scandalise car elle fait fi de toutes les études qui montrent que ces projets seront déficitai
res et de toutes celles qui prouvent que les atteintes à l’environnement seront très néfastes pour la préservation de la biodiversité et des ressources naturelles (eau, bois...) sur lesquelles reposent divers secteurs d’activité (agriculture, foresterie, tourisme...). Pourtant les responsables politiques français affirment la main sur le cœur qu’il s’agit d’enjeux primordiaux pour l’emploi, pour la qualité de vie...
Nous tenons à rappeler que pour des raisons économiques, au fil des années, la SNCF a assuré de moins en moins de départ de TGV vers Hendaye et Tarbes.Nous tenons à rappeler que la Fédération SEPANSO Landes avait accepté le projet initial de ligne à grande vitesse sur un trajet parallèle à la ligne existante.
Nous observons que les décideurs ont décidé de passer outre à l’avis défavorable de la Commission d’Enquête Publique. On fera mine probablement de s’étonner que les citoyens pensent de plus en plus que leur parole n’est pas écoutée par les responsables de la conduite des affaires publiques !
Nous observons que le projet Bordeaux-Dax fait un grand détour par Mont de Marsan, circonscription de Monsieur Alain Vidalies, ministre des transports. Y aurait-il une relation de cause à effet entre cet enracinement et la Déclaration d’Utilité Publique ?
Nous observons que la Commission de l’Union européenne commence enfin à se poser sérieusement la question de la pertinence de son réseau TEN-T (TransEuropean Network for Transports).
La Fédération SEPANSO Landes ne comprend donc pas que, dans le doute (si tant est qu’il puisse y avoir le moindre doute sur ces dossiers !), les responsables n’aient pas décidé de procéder à un référendum pour avoir la plus grande certitude quant à la perception de l’utilité publique des ces infrastructures.Il est évident que cette décision contestable va mobiliser à nouveau tous les opposants à ces grands projets inutiles. Il sera donc particulièrement intéressant de voir comment se positionnent ceux qui se présentent au suffrage universel lors des prochaines échéances électorales.

 

Repost 0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 16:42
Photo Sud-Ouest.

Photo Sud-Ouest.

 
Dans le cadre de la convergence nationale vers Notre-Dame-des-Landes contre le projet d'aéroport et tous les GPII (Grands Projets Inutiles Imposés)
 
Rendez-vous au coeur du Triangle Ferroviaire LGV *
Lundi 30 juin, à partir de 16h
à Bernos-Baulac (en Sud-Gironde), au gite de Bacourey **
 
Nous accueillerons les militants du Sud-Ouest qui convergent vers NDDL et nous ferons le point sur les projets de LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne et autres GPII
 
Programme
 
16h: Accueil des militants venant du Sud-Ouest
17h: Balade le long du Ciron sur les lieux menacés par le projet
19h: Apéritif offert par la Coordination (apportez de quoi grignoter)
20h: Repas formule "Auberge Espagnole" (chacun apporte un plat de son choix) + Grillades + Vin
21h: Présentation des projets de LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne, le tronçon commun, le triangle ferroviaire et son impact sur ce lieu déjà touché par l'A65.
Questions et échanges sur ce GPII et les autres.
Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Non à la LGV-LGVrik ez!
commenter cet article
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 18:41

Aujourd'hui, à Bayonne.

Environ 10 000  personnes et 106 tracteurs.

Monsieur Grenet, maire UMP de Bayonne, comme cul et chemise avec Alain Rousset, président PS du Conseil Régional d'Aquitaine "Les tracteurs seraient mieux dans les champs". Ah, ah, ah! Il est troooop drôle, monsieur Grenet!

 

Pour ceux qui n'ont pas suivi l'affaire:  http://jenolekolo.over-blog.com/article-mobilisation-contre-la-lgv-on-continue-111478345.html

 

P1010079.JPG

 

P1010080.JPG

 

P1010084.JPG

P1010082.JPG

 

P1010086.JPG

 

P1010087.JPG

 

 

P1010093.JPG

 

 

 

P1010102.JPG

 

P1010104.JPG

 

P1010107.JPG

 

P1010109.JPG

 

P1010111.JPG

 

P1010114.JPG

 

P1010097.JPG

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Non à la LGV-LGVrik ez!
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 18:49

 

  Emeki-Luke-1-sm.png

 

Emeki-Luke-2-sm.png

La LGV, ennemie du climat

 

 

     La poursuite du modèle actuel de production, de consommation, d'aménagement du territoire, de transports, d'économie délocalisée, d'agriculture intensive etc., risque de nous faire franchir le seuil -irréversible- de l'emballement climatique dès 2050, quand les enfants nés aujourd'hui n'auront pas 40 ans.

 

       Les économies d’émissions de gaz à effet de serre (émissions à l'origine du dérèglement climatique en cours) que permet le train par rapport à l’avion ou la voiture sont souvent présentées comme un argument majeur en faveur de la voie nouvelle LGV, par les partisans de cette dernière en Aquitaine.

      Or, le dossier EPINE ( cf par exemple http://epine.urrugne.info/ ) démontre -chiffres et arguments à l'appui- que les émissions évitées par le report modal attendu grâce à la voie nouvelle LGV Bordeaux-Hendaye ne compenseront pas la « dette » initiale en termes d'émissions carbone de construction de cette même voie nouvelle.

La LGV nous ralentit !

      De plus, quel serait le bilan carbone global de cette voie nouvelle si les énormes sommes d'argent que certains veulent investir dans sa création l'étaient dans un meilleur entretien des lignes de proximité actuelles, dans le développement de l'offre de trains de proximité, la réhabilitation d'anciennes lignes (comme celle du soufre à Bayonne), le développement du fret ferroviaire qu'on démantèle actuellement, la multiplication des voies de bus en site propre, ou la construction de pistes cyclables sécurisées ?

 

      Quel impact sur le bilan carbone auraient eu les dizaines de millions d'euros déjà versés par le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques, la Région d'Aquitaine, certaines communautés de communes ou d'agglo du Pays Basque pour financer le tronçon.... Tours-Bordeaux, s'ils avaient été investis dans les alternatives de proximité au tout voiture ?

 

      Avant de dépenser des milliards pour anticiper une hypothétique saturation des voies ferrées à l'horizon 2030-2035, ne ferait-on pas mieux de les consacrer à résoudre l'actuelle et bien réelle saturation routière des années 2012-2020 ?

 

      Bref, la très grande vitesse pour « l'élite de nos sociétés » a pour résultat de ... ralentir la mise en place des alternatives au tout voiture pour la majorité de la population !

 

Refuser la fuite en avant :

 

      Loin d'être une alternative, la LGV n'apparaît que comme un « plus » qui va s'ajouter à l'avion pour aggraver la délocalisation de nos sociétés et de nos économies. Elle n'est qu'un de ces « plus », réservés à une minorité de la population pour lui réduire la notion de distance et donc rendre banals et fréquents des déplacements qui devraient être exceptionnels, avec toutes les dommages collatéraux en termes d'aménagement du territoire, de grandes métropoles et de régions-dortoirs.

 

      Elle n'apparaît que comme un « plus » dans la course au « toujours plus vite, plus souvent et plus loin », celle là même qui nous mène tout droit au précipice. Et au lieu de freiner ou de stopper, on nous demande aujourd'hui d'accélérer.

 

      Celles et ceux qui refusons cette fuite en avant serons au rendez-vous le samedi 27 octobre à 15H00 à Bayonne pour arrêter définitivement ce grand projet inutile, imposé et destructeur !

 

Elise Bancon (Biarritz), Barth Camedescasse (Mouguerre), Xabi Camino (Saint Pée sur Nivelle), Christian Detchart (Bayonne), Txetx Etcheverry (Bayonne), Paule Etchelecou (Bidart), Laure Lancereau (Hasparren), Annie Lapegue (Lahonce), Magali Lartigue (Espelette), Eric Lecoutre (Bayonne), militant-e-s de Bizi !

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Non à la LGV-LGVrik ez!
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 16:42

 

manif-lgv.JPG

LGV - 27 octobre 15H

SE MOBILISER À L’HEURE DES DECISIONS !

 

Après les Assises du ferroviaire qui conseillent une « révision des projets de développement de LGV et un moratoire sur les projets non engagés » pour donner «la  priorité à la rénovation du réseau existant » 

 

Après le dernier rapport de la Cour des Comptes qui rappelle que « pour être lancés, ces investissements doivent d’abord être rentables » car «ils pourraient se traduire par une forte croissance des investissements publics dans les prochaines années qui ne paraît pas compatible avec la situation financière du pays. »

 

Le gouvernement hésite dans ses choix :

 

« Une commission sera désignée prochainement pour hiérarchiser les projets, définir un mode d'emploi ainsi que sa faisabilité financière » (Frédéric Cuvillier Ministre des transports)

« Il faudra élaguer dans les projets. Le gouvernement n'aura pas d'autre choix que de renoncer à certaines des options qui ont été privilégiéesOn peut se demander si prolonger telle ou telle ligne TGV pour un gain de temps marginal est préférable à l'entretien du réseau secondaire. » (Jérôme Cahuzac Ministre du Budget).

 

      Est-ce gagné pour autant, même si la crise est là ?  NON !             

Ne laissons pas les coudées franches aux décideurs, fossoyeurs de notre avenir !

 

La rentabilité et le financement peuvent retarder une LGV.

MAIS SEULE NOTRE MOBILISATIONARRETERA CE PROJET INUTILE ET DESTRUCTEUR !

 

Avec les élus et les associations :

 

TOUS à LAUGA à BAYONNE

LE SAMEDI 27 OCTOBRE A 15 H !

Pour une grande manifestation!

(Bus organisés, se renseigner auprès des mairies)

 

NON à une nouvelle ligne LGV et au gaspillage

 

 

A l’appel du Collectif des Associations de Défense de l’Environnement (CADE), ADIRH, Non aux voies nouvelles LGV, ACE Hendaye, Ahetze, Arbonne, Arcangues-Bassussarry Vie et patrimoine, Collectif Ascain LGV ni ici ni ailleurs, AHTri Ez Senpere, ATTAC Landes, ATTAC Pays Basque, Biriatou, Comité de défense de la D22, LAB, Mouguerre Cadre de Vie, Nivelle-Bidassoa, Saint-Pierre d’Irube Cadre de Vie, Association Riverains du Seignanx, LGV Bénesse Maremne, Sepanso, Collectif les barthes Tarnos, Biarritz pour les voies existantes, Ustaritz Défendre l’Environnement, Villefranque Cadre de Vie, ACCRiL, BIZI !

 

 

  http://img.over-blog.com/500x375/1/19/11/45/mes-images4/rhune-033.jpg

 

 

AHTren aurkako MANIFESTALDIA

 Urriaren 27an aratsaldeko 3tan

 

Erabakiak hartzeko tenorean mobiliza gaitezen

Trenbibeburuzko elkarizketak erabaki dute AHTen garaipena berikustea eta  hasiak ez diren egitasmoak gelditzea, lehentasuna tokiko trenbideeri emaiteko.

Estatuko kontuzainek oroitarazten dute azpiegitura hauek emankorrak izan behar direla zeren inbeztizamendu publikoak  azkarki emendatuko dire ondoko urtetan eta estatuko finantzak ezin dute holakorik bere gain hartzen ahal.

 

Gobernua zalantzan dago bere hautuetan

 

Laster deituko dugu lantalde bat  jakiteko zein egitasmoari eman behar zaion lehentasuna eta zehazteko finanzamendu ahalmenak. (F.Cuvillier garaio ministroa)

Egitasmo zoinbatzuk baztertu beharko dire, gobernuak ez du beste hauturik. Galdegina da ea balio duen luzatzea trenbide berri bat denbora gutti irabazteko edo tokiko trenbideak mantentzea.(J.Cahuzac Aurrekontu ministroa)

Krisia hor izanik ere irabazia ote da?  EZ !

Ez dezagun gure geroa txikitzailen eskuetan utzi

 

Emankortasuna eta finantzamendua AHTa gibelatzen ahal dituzte baina gure mobilizazioa bakarrik geldiaraziko du suntsigarri eta behargabekoa den egitasmo hau !

 

Denak Baionan Urriaren 27an

Aratsaldeko 3tan Lauga gela aintzinean

Autobusak antolatuak dire :  deitu zure herriko etxea

  

 

Collectif des Associations de Défense de l’Environnement (CADE), ADIRH, Non aux voies nouvelles LGV, ACE Hendaye, Ahetze, Arbonne, Arcangues-Bassussarry Vie et patrimoine, Collectif Ascain LGV ni ici ni ailleurs, AHTri Ez Senpere, ATTAC Landes, ATTAC Pays Basque, Biriatou, Comité de défense de la D22, LAB, Mouguerre Cadre de Vie, Nivelle-Bidassoa, Saint-Pierre d’Irube Cadre de Vie, Association Riverains du Seignanx, LGV Bénesse Maremne, Sepanso, Collectif les barthes Tarnos, Biarritz pour les voies existantes, Ustaritz Défendre l’Environnement, Villefranque Cadre de Vie, ACCRiL, BIZI!, AHT GELDITU Elkarlana deiturik  

                                                                                                                     

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Non à la LGV-LGVrik ez!
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 15:01

 

 

 

 

LGV : MOBILISONS - NOUS AVEC E.P.I.N.E. !

Enquête Publique sur l’Inutilité de Nouveaux Equipements

« EPINE » : une information détaillée qui démontre l’inutilité du projet :

« Inutilité d’une nouvelle ligne pour absorber le futur trafic avec la péninsule ibérique alors que la ligne actuelle est exploitée à 30% de sa capacité, que sa saturation n’est pas prouvée et  improbable dans un avenir lointain. »

« Inutilité d’un projet reposant sur l’augmentation prévue de trafic de TER relevant de décisions arbitraires des Régions et non d’une analyse des besoins socio-économiques réels. Un mode de transport non adapté à la configuration du Pays Basque et à la dispersion de son habitat. »

« Inutilité d’un projet qui accentue les dynamiques et les disparités territoriales, renforce la métropolisation en concentrant hommes et activités dans les plus grands centres urbains. La grande vitesse « déménage le territoire et ne l’aménage pas. »

 

Dans les mairies d’Urrugne, Ustaritz, Mouguerre, St Martin de Seignanx, de Bénesse Maremne et de Lucbardez, cette enquête publique se tiendra le 22 septembre de 10h à midi.

 

Cette consultation organisée par les associations opposées au projet LGV est soutenue par les élus. Elle est ouverte à tous.

 
 

E.P.I.N.E mode d’emploi :

● Avant le samedi 22 septembre :

- Rédigez sur une feuille vos remarques en vous aidant du document « EPINE » ou du« résumé ». Vous trouverez l’intégralité des documents sur le site internet : http://www.voiesnouvellestgv.webou.net/epine.htm

- N’oubliez pas d’indiquer votre nom, prénom et adresse et de signer en bas.

● Le samedi 22 septembre :

- Portez votre feuille dans une des mairies citées ci-dessus. Elle sera agrafée au registre officiel par les commissaires enquêteurs.

- Prévoyez de rester de 10h 30 à 11h 15.

AHT: MOBILIZATU  GAITEZEN « E.P.I.N.E. ekin » !

Behargabeko Diren Azpiegitura Berri buruzko Ikerketa Publikoa

« EPINE » : Egitasmoaren behargabezia erakusten duten xehetasunak ala nola:  

“Espainiarekin sortuko diren trafikoak irensteko, nahiko ahalak ditu tokiko trenbidea eta bere asealdia ez da batere frogatua.”

“Lurraldeko trenen emendioa du egiaztatzen egitasmo hori. Emendioa inposatu izan da aztertu gabe zein diren gizartearen egiazko beharrak eta jakinez 30 bidaiari baino gutxiago direla ibiltzen tren bakoitxetan.”

“Egitasmo honek indartzen ditu lurraldeko desadostasunak eta biltzen ditu gizarte eta aktibitateak herri nagusi eta handietan bakarrik. Abiadura handiak aldatzen ditu lurraldeak antolatu ordez”

Irailaren 22an goizeko 10tatik eguerdiraino Urruña, Uztaritze, Mugerre, St Martin de Seignanx, Bénesse Maremne, eta Lucbardez-eko herriko etxetan izanen da azterketa publikoa, AHTren aurkako elkarteek antolatuta hautetsien sustenguarekin

Deneri irekita dago

 
 

E.P.I.N.E nola erabili :

●Irailaren 22 aintzin :

EPINE dokumentua edo bere laburpenaren laguntzarekin, idatzi zure oharpenak orrialde batean». Ondoko webhelbidean atxemanen ditutzue dokumentu hoiek : http://www.voiesnouvellestgv.webou.net/epine.htm

-Ez ahantz emaitea zuen izen, helbide eta izenpea.

● Irailaren 22an larunbatarekin :

- Ekarri zure orrialdea herriko etxera nun ordezkari bat lotuko ditu liburu ofzialean

-Aurreikusi hor egoitia 10 eterdietatik 11eta laurden arte.

Deia zabaltzen duten elkarteak : Collectif des Associations de Défense de l’Environnement (CADE), ADIRH, Non aux voies nouvelles LGV, ACE Hendaye, Ahetze, Arbonne, Arcangues-Bassussarry Vie et patrimoine, Collectif Ascain LGV ni ici ni ailleurs, AHTri Ez Senpere, ATTAC Landes, ATTAC Pays Basque, Biriatou, Comité de défense de la D22, LAB, Mouguerre Cadre de Vie, Nivelle-Bidassoa, Saint-Pierre d’Irube Cadre de Vie, Association Sorsoube -Northon, Sepanso, Collectif des barthes Tarnos, Biarritz pour les voies existantes, Ustaritz Défendre l’Environnement, Villefranque Cadre de Vie, ACCRiL, BIZI.

 
 

Ez ahantz Urriaren 27an :                                      Manifestaldi nagusia aratsaldeko 3an

 Lauga gelan  Baionan

 

 

Nous comptons sur vous.

Le 22 septembre participez à la consultation pour dire

NON à la LGV !

A l’appel du Collectif des Associations de Défense de l’Environnement (CADE), ADIRH, Non aux voies nouvelles LGV, ACE Hendaye, Ahetze, Arbonne, Arcangues-Bassussarry Vie et patrimoine, Collectif Ascain LGV ni ici ni ailleurs, AHTri Ez Senpere, ATTAC Landes, ATTAC Pays Basque, Biriatou, Comité de défense de la D22, LAB, Mouguerre Cadre de Vie, Nivelle-Bidassoa, Saint-Pierre d’Irube Cadre de Vie, Association Sorsoube -Northon, Sepanso, Collectif des barthes Tarnos, Biarritz pour les voies existantes, Ustaritz Défendre l’Environnement, Villefranque Cadre de Vie, ACCRiL, BIZI.

 
 

 

 

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Non à la LGV-LGVrik ez!
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 08:56
inconnu.png
À travers l’exemple du canton de La Brède, venez avec nous constater sur le terrain la réalité des dégâts humains et environnementaux que les travaux causeraient si cette Ligne ferroviaire à Grande Vitesse inutile et coûteuse était réalisée.
De Saint-Michel-de-Rieufret à Saint-Médard-d’Eyrans, nous vous proposons de parcourir les chemins dans un environnement naturel remarquable et de rencontrer les personnes qui y vivent. 

Départ à 9h
depuis le parking extérieur à l'autoroute de l'aire de service des Landes (de St Michel-de-Rieufret, direction déchetterie): 
Marche commentée de 9 km en milieu naturel 
(un véhicule sera à votre disposition pour transporter votre panier directement sur le lieu de pique-nique)

Mais vous pouvez aussi nous rejoindre:

  - à 12 H  Château Le Tuquet à Beautiran (à gauche sur la route de Beautiran à Ayguemortes)
Dégustation offerte, exposition, musique et repas sorti du panier.

  - à 15 H  Château Le Tuquet 
Marche commentée  de 5km (viticulture, zones urbaines, financements)

  - à 17 H  St Médard d'Eyrans, salle des associations
Accueil du maire et rafraîchissements
Un covoiturage est organisé pour ramener les chauffeurs à leur point de départ

Programme détaillé sur http://lgpe.fr

 Tél. : 05.56.20.38.94 ou  09.61.32.03.59 ou 05.56.62.99.57 ou 07 86 03 77 61

Journée organisée par la Coordination Vigilance LGV avec la participation de la Sepanso

 


Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Non à la LGV-LGVrik ez!
commenter cet article
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 11:48

E xcellente tribune libre de Benjamin Hicaubert , aujourd'hui, dans le Journal du Pays Basque.

Elle fait suite à une autre tribune parue dans le même journal, qui en appelait à YAB pour venir convaincre Monsieur Alain Rousset, président du Conseil Régional d'Aquitaine, que le projet de LGV sur voies nouvelles était une très mauvaise idée.

Je vous conseille une visite au blog de Benjamin: http://vergerdelachevriere.blogspot.com/

 

 

 

Index > Edition papier > L'opinion

L'opinion - Tribune Libre

Tartuffo-hélicologistes ? Ez, eskerrik asko ! Non, merci !

 

05/02/2011

Benjamin Hicaubert / Biarritz

Nul doute que Yann Arthus-Bertrand (YAB) connaisse bien les projets de Monsieur Rousset pour l'Aquitaine, et même y adhère. Sa démarche est représentative de la tendance actuelle qui consiste à réduire, en Pays Basque comme ailleurs, le combat écologiste au dérèglement climatique. Ainsi le TGV serait écologique ! Il fonctionne à l'électricité qui est produite par le nucléaire. Et le nucléaire, ce serait écologique aussi puisque ça ne rejette pas de CO2. Ainsi, le projet est «YABocompatible» donc la planète est sauvée. Son raisonnement s'arrête malheureusement là. Et aux écologistes «extrémistes» qui critiquent le nucléaire, il répond : «On ne peut pas s'en passer [du nucléaire] et le problème des déchets n'est pas si grave.» YAB, Nice Matin, 29 mai 2010.

La question que l'on est en droit de se poser est donc : YAB est-il sincère dans sa démarche ?

Les entreprises les plus polluantes, il «travaille» avec elles pour les rendre «vertueuses» et en échange de rémunérations indécentes, il verdit leur image et leur fait une pub d'enfer. Les deux parties sont gagnantes. Mais la nature et nous-mêmes sommes perdants. Il aide ainsi beaucoup d'entreprises à soigner leur image, la liste des sponsors est longue (Air France, Apple, Groupe Suez, Groupe PPR...). Il compte même la BNP comme membre du conseil d'administration de son entreprise, l'association GoodPlanet. Et puis l'argent tout de même, ça impose le respect :

«Planete-terra.fr : Comment gérez vous le fait de devoir vous associer avec un grand groupe comme Pinault-Printemps-Redoute qui appartient à l'industrie du luxe, laquelle n'est pas forcément toujours très cohérente en matière de développement durable ? Yann Arthus-Bertrand : Je le gère très bien. Quand quelqu'un est assez généreux pour vous donner 10 millions d'euros pour faire un film, je le respecte.»

Oui, Yann Arthus-Bertrand respecte ses contrats. Le Qatar a participé financièrement à son film Home (pas moins de 8 % du budget total). En échange ? YAB soutient l'organisation de la coupe du monde de football au Qatar. De gigantesques stades climatisés en plein désert ? Mais attention, le tout 100 % compensé carbone grâce à son association.

«Green is green» diraient certains...

Le transport et la compensation carbone : une véritable «indulgence» des temps modernes.

«J'ai par exemple refusé de signer une pétition contre la Formule 1. Pourquoi s'en prendre aux pilotes de Formule 1 plus qu'à d'autres ? Je crois au contraire que, pour surmonter la crise écologique, nous devons tous travailler les uns avec les autres. Sans amour et sans solidarité, nous ne parviendrons à rien !» Yann Arthus-Bertrand, L'Express, 10 novembre 2008.

Ainsi, en moins de temps qu'il ne nous en faut pour le dire, tout et tout le monde est devenu écolo et non-violent. Ah, les colliers de fleurs autour du cou des pilotes de bolide, c'est écolo en diable !

Yann roule en 4x4 en ville et se déplace souvent en hélico. Mais il a le droit car grâce à son argent il peut s'acheter une bonne conscience en faisant planter des arbres par les enfants des écoles ou par des ouvriers sous-payés en divers pays du monde, ou en envoyant des panneaux solaires en Afrique afin que les habitants prennent bien sur eux la honte d'abattre des arbres pour se chauffer et cuisiner. Et tout cela compense quand même bien la pollution qu'il produit en se décarcassant pour que moi, nous, vous, compreniez enfin que nous sommes coupables face à la planète et aux générations futures. Non ? Merci, YAB, notre sauveur !

Le gouvernement et sa politique... écologique

«Le président Sarkozy devrait être fier de ce qu'il a fait. Il a fait pour l'écologie des choses formidables. Et le Grenelle 2, il y a énormément de mesures très importantes qui vont être faites et c'est pas idéal mais sans doute que les écolos, on a trop tendance à râler et à être jamais contents, à pas dire : ça c'est bien !», Yann Arthus-Bertrand, TV mag, 15 juin 2010.

Ah, ces râleurs d'écolo qui ne veulent pas reconnaître les avancées extraordinaires de notre gouvernement en matière d'écologie !

Partisan du capitalisme vert et de la croissance verte, Yann Arthus-Bertrand ne souhaite pas tant changer le système que le verdir. Pas question de remettre en cause le capitalisme, de toute façon, tout ça, il n'y comprend pas grand-chose et ne s'intéresse pas à la politique.

Hervé Kempf, journaliste du Monde : «Hugo Chavez dit que le capitalisme est la cause du changement climatique. Qu'en pensez-vous ?» (16 décembre 2009). Yann Arthus-Bertrand : «Je pense que ce discours est fini pour moi. On va pas y arriver comme ça. C'est pas en montant les gens contre les autres qu'on va y arriver [...]. C'est pas un débat qui m'intéresse. Je m'intéresse pas trop à la politique.»

YAB est-il partisan d'un vrai changement de mode vie ?

Pas pour nous ! Il résume bien à lui seul (mais en compagnie de son ami Hulot), le principe qui consiste à «changer le pansement» et non «penser le changement». Tout peut être écologique : il suffit d'une bonne couche de peinture verte (entendez en marketing, publicité, communication).

Tournage d'un film sous la bénédiction de Monseigneur Alain Rousset

Monsieur YAB, nous ne vous invitons pas à survoler l'Aquitaine et le Pays Basque avec votre hélico polluant. Mais nous voulons bien discuter avec vous autour d'un verre d'irulegi ou de patxaran. Pour cela, nous sommes prêts à nous renseigner sur les horaires de train et à vous les transmettre.

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Non à la LGV-LGVrik ez!
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 11:06

Voici les voeux de l'association "Nivelle Bidasoa".

Est-ce assez clair?

 

La-vague-LGV-3.JPG

 

Voeux-aux-elus.JPG

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Non à la LGV-LGVrik ez!
commenter cet article

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.