Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 13:25
Ximixt, c'est celui du haut. Le jour de son "arrivée" et de celle de son frère.

Ximixt, c'est celui du haut. Le jour de son "arrivée" et de celle de son frère.

Ximixt, c'est celui du bas.

Ximixt, c'est celui du bas.

Le 3 juin 2012 au matin, ma fille, en ouvrant la porte de la maison, a trouvé les deux chatons ci-dessus déposés par une main qui, vous l'imaginez bien, n'a pas laissé d'adresse.

Nous avons réussi à placer l'un des deux à Biarritz, dans une famille où il coule des jours heureux.

Ximixt, lui, est resté avec nous, c'est à dire, ma fille, moi, la chatte Neska, adoptée après avoir passé sept mois dans une bouche d'égout de Bayonne, la chienne Xipi recueillie elle aussi après une longue errance dans Pau, la chatte Kutzu trouvée par ma fille dans un chant de maïs, mourant de faim et noircie de puces, les poules, le coq et aussi Gaztain, la jument Pottok sauvée in extremis de la boucherie avec Altxor, le poulain qu'elle portait dans le ventre. Sans oublier, depuis quelques temps, le chat Kaixo qui vit bien plus ici que dans sa famille d'origine. Et puis, les oiseaux du ciel, les Petits Rhinolophes qui squattent une partie de la maison, les Loirs, la famille de Fouines, et j'en passe.

Ximixt, nous l'avions fait castrer cet automne à Cambo, pour éviter la naissance d'autres malheureux . Cela ne s'était pas très bien passé. Il devait retourner "sur le billard". Nous avions commencé une cagnotte pour assumer les frais.

Depuis trois jours, il nous semblait fatigué, plus calme. Nous mettions ça sur le compte de la chaleur. Il sortait, mangeait normalement. Quand-même, nous pensions prendre rendez-vous chez les vétos aujourd'hui. Mais ce matin, Itziar l'a trouvé couché dans la cour, bavant et respirant difficilement. En une minute, il était dans le panier, puis dans la voiture, direction la clinique vétérinaire.

Nous sommes allées le rechercher tout à l'heure. Ce matin ,on lui avait fait une radio et une ponction. Il avait très certainement subi un choc violent.

Nous l'avons couché sous la terre, tout près de la maison et nous l'avons recouvert d'une pierre plate en grès de l'Arradoy. De tous les animaux qui dorment ici, ce sera lui le plus proche de nous.

Ximixt n'avait pas les caractéristiques de son nom qui signifie éclair, en Basque. Il était calme, lent, serein. Il était beau, très beau. Il cherchait à comprendre beaucoup de choses et il comprenait. Il était d'une sociabilité rare, n'avait peur de personne. Il allait vers les humains, vers les autres animaux, en totale confiance. Il est passé dans cette vie comme un frôlement d'aile. Il n'avait aucune agressivité. C'est tout juste s'il tentait de se défendre s'il était attaqué par le coq ou provoqué par un autre chat. Il ne se battait pas pour la place à la gamelle. Il n'était pas seulement doux et gentil, il était généreux. Beaucoup de chats m'ont accompagnée dans la vie, je les ai tous aimés tendrement, mais lui---- que voulez-vous, c'était lui, c'était Ximixt! On ne peut pas expliquer. Moi, en tous cas, je ne sais pas.

Merci pour tout gentil matou si doux.

Repose en paix, dans notre coeur.

 

Quelques jours plus tard, les deux frères jouent avec Xipi dont la patience n'a pas de limites.

Quelques jours plus tard, les deux frères jouent avec Xipi dont la patience n'a pas de limites.

Ximixt, le frôlement d'aile de l'ange.
Cet été, Ximixt est allé réveiller notre amie Sylvie.

Cet été, Ximixt est allé réveiller notre amie Sylvie.

Et ce soir là, le 16 janvier, comme tous les jours et les nuits de ce vilain hiver où j'étais triste à mourir, il m'a aidée à vivre.

Et ce soir là, le 16 janvier, comme tous les jours et les nuits de ce vilain hiver où j'étais triste à mourir, il m'a aidée à vivre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacky 30/07/2013 19:01

c'est bien triste, j'en sais quelque chose, nous avons perdu notre chat de 6 mois en décembre. ça fait très mal.
nous sommes de tout voeur avec vous
amitiés
Jacky

Colette Pince 30/07/2013 17:35

Je sais la peine que peut engendrer le départ d'un animal familier. Ceux qui déclarent ne pas aimer les animaux ou qui se comportent de façon barbare avec eux ont un manque d'ouverture de coeur et de sensibilité dus, sans doute, à un manque affectif. Je le crois. Mais si, au lieu de se barricader, ils observaient ces animaux sans a priori, alors ils reconnaitraient en eux des traits dont nous croyons avoir l'exclusivité... Si...

Paix et sérénité pour toute la petite famille après ce départ.

CAPLANNE 30/07/2013 09:08

Triste pour toi et tous ses amis de ta maisonnée qui le pleurent sûrement aussi.
Ils nous donnent tant de bonheur mais tant de peine aussi tous ces petits compagnons.
Je t'embrasse
Martine

N D 29/07/2013 21:11

il y a en effet des animaux hors du commun, bon courage

Sylvie 29/07/2013 20:59

oui on est bien triste, c'est vrai il était hors du commun, ça se sentait tout de suite, dans le regard, une conscience particulière... je n'ai connu qu'une fois cela avec un chat que j'avais recueilli (gris-gris...) mais lui était resté assez sauvage, ayant vécu avec la mère les premiers mois entre nos jardins voisins, sous les arbustes, puis sevrés la mère était repartie...; mais effectivement Ximixt avait en plus un côté sociable incroyable... Je fais des souhaits pour que le petit éclair soit parti bien vers sa lumière et vers un endroit accueillant et doux à son petit et immense cœur...

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.