Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 09:56
Tous les moyens sont bons pour masquer le vrai déficit!
facture-cg-copie-1.JPG

 

Pris en flag, le conseil général des Pyrénées-Atlantiques !

On le sait : depuis des lustres, les activités tauromachiques accusent un très gros déficit à Bayonne.

Selon les chiffres fournis par le quotidien Sud-Ouest, le déficit de 2009 se montait à 40 000 euros. Celui de 2010 atteint les 92 000 euros, soit plus du double.

La municipalité bayonnaise est manifestement de plus en plus gênée aux entournures devant les nombreuses critiques à ce sujet. Il est extrêmement difficile pour elle d’avouer que c’est l’argent public, celui des contribuables, qui vient combler ces déficits alors que tant de Bayonnais se sentent salis par l’image que la corrida donne de leur ville : Bayonne, ville de sang. M. Michel Soroste, adjoint aux finances, a beau se contorsionner pour expliquer que cette année il n’y aura pas de ponction sur l’impôt, il peine à nous expliquer comment les Bayonnais n’auront pas à payer de leur poche l’entretien de la « danseuse » sanguinolente de monsieur le maire et de quelques aficionados de la ville.

D’autant que tous les chiffres ne sont pas rendus publics, loin de là, et que le flou le plus artistique est savamment entretenu, par exemple sur le nombre de places distribuées gratuitement par la municipalité, l’une des nombreuses formes de subventions déguisées et masquées à la vue des contribuables.

Cependant, nous avons pu nous procurer l’un des documents ci-joints. Il s’agit d’une facture, en date du 2 juin 2010, adressée par la mairie de Bayonne au conseil général des Pyrénées-Atlantiques, et qui concerne des places de corridas offertes pour un montant de 3 690 euros.  Une facture, c’est-à-dire la prise en charge par le conseil général d’une partie du déficit des tauromaniaques de la municipalité bayonnaise avec l’argent des contribuables du département, dont la plus grande partie récuse la torturomachie.

Nous avons écrit au conseil général le 27 septembre 2010 afin de lui demander si, oui ou non, il versait des subventions aux activités tauromachiques de la Ville de Bayonne, et si oui, à quelle hauteur et pour quelles attributions. Nous avons reçu la réponse ci-jointe, où l’on peut lire : « Le règlement départemental n’autorise pas de subventions pour les activités de cette nature. »

Aïe !

Flagrant délit de mensonge,

de copinage avec les tauromaniaques de la municipalité de Bayonne

et d’irrespect de ses propres règles : bravo, le conseil général 64 !

Son propre règlement ne l’autorise pas, mais il le fait quand même en accordant une subvention détournée à la municipalité bayonnaise et en refusant d’en informer les habitants et contribuables du département !

Pas très reluisant, tout cela !

Cela suffit ! Les administrés sont en droit de savoir la vérité !  Et plus un seul centime d’argent public ne doit aller à la corrida.

Jenofa Cuisset

Déléguée du CRAC Europe pour les Pyrénées-Atlantiques

 

Reponse-CG-64-10-10.jpg

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.