Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 15:00
No lézard.

Pas d' lézard? Hum, ça reste à voir---

Une autre chanson inédite de Gilles Marchal. 1989 environ.

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Gilles Marchal
commenter cet article
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 12:00
On rêve

Photo ci-dessus : Gilles Marchal, Nino Ferrer, Martine Habib.

"On cherche, on cherche, on cherche et la vie passe en avis de recherche"----

Je  vous avais annoncé en octobre 2015 que "Encore un hiver" serait la dernière vidéo de la chaîne Youtube Hontz xuria à partir d'une chanson inédite de Gilles. J'avais parlé trop vite. En voici une autre, première d'une petite série si toutefois il est possible de "nettoyer" le son de certaines de ces chansons retrouvées sur une k7.

Dois-je vous l'avouer? Oui, je vous l'avoue, j'ai un très gros faible pour celle-ci que je trouve particulièrement émouvante.

 

<a href="http://www.annuaire-celebrite.com/celebrite/4153/marchal/gilles_marchal.php" id="annuaire-celebrite.com" title="Gilles MARCHAL">Gilles MARCHAL</a>

 

 

 

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Gilles Marchal
commenter cet article
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 15:00
Un homme libre

Un homme libre. Chanson du film interprétée par Gilles Marchal.

"Un homme libre est toujours intrigant pour les autres humains, il leur fait peur au plus profond d'eux.".

Abdourahman A. Waberi, in "La divine chanson".

 

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Gilles Marchal
commenter cet article
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 08:00
Juste quelqu'un de bien.

Et en plus, c'était un cador en potager, Gilles (Note de Jenofa)! Ici à la fin des années 80, quelque part dans l'Oise. Photo: GG.

 

Il y a deux jours, complètement par hasard, j’ai appris au cours d’une recherche que le chanteur Gilles Marchal nous a quittés en 2013.
Le jour de mon anniversaire…
Où étais-je donc pour ne pas l’avoir su?!

J’avais envie de revenir sur le double passage de ce formidable monsieur dans ma vie.

La première fois que je l’ai entendu, j’étais adolescente.
Il chantait L’Etoile Filante.
Il avait une voix très grave et j’ai eu envie de découvrir ses autres chansons.
Pauvre Buddy River, Liberté, mais aussi  beaucoup d’autres que j’ai aimées, parmi lesquelles Les prénoms de l’Ile de France  ou  Les rues de la ville.
Ses chansons, je les écoutais sur cassettes, je les chantais et, bien plus tard, je les ai apprises à certains de mes petits (et grands) élèves, à la guitare, dans mon « autre vie ».

Fin du premier épisode.

Il y a sept ou huit ans, l’envie me vient de réécouter ces fameuses chansons.
Mais, les cassettes se sont perdues au fil du temps et des déménagements multiples…
Une petite visite sur Internet ne me permet pas de trouver ces disques, mais je tombe sur une adresse mail à laquelle j’écris pour obtenir mon renseignement: y a-t-il encore possibilité de commander les disques de ce formidable auteur compositeur?

Quelques jours plus tard, j’ai la surprise de recevoir un coup de téléphone.
L’homme qui me parle me dit qu’il a bien reçu mon message et se dit presque étonné que je sois à la recherche de chansons aussi anciennes.
Je lui explique qu’elles ne sont pas si anciennes que cela (non mais!) et qu’elles sont très belles.
Il me pose quelques questions  et je lui raconte que ces chansons ont été présentes à presque chaque étape de ma vie, qu’elles ont toujours une importance pour moi etc.
Au bout de quelques minutes, il me dit:
- J’ai oublié de me présenter: je suis Gilles Marchal. Les chansons ne sont plus disponibles dans le commerce, mais je vais vous envoyer deux CD où vous les aurez.

J’étais stupéfaite.
Stupéfaite qu’il ait pris la peine de m’appeler.
Nous avons parlé encore un peu.
C’était chaleureux, sympathique, drôle…
Il n’a pas voulu que je paye les disques et m’a juste demandé que je lui dise ce que je pensais de l’une des chansons que je trouverais sur les CD, et que je ne connaissais pas encore.
Il m’a donné son titre.
Quelques jours plus tard, je recevais les disques et j’écoutais cette chanson que j’ai vraiment aimée.
Je lui ai laissé un message pour le lui dire et pour le remercier de sa gentillesse.
J’avais découvert qu’il était aussi bel humain que bel artiste.

C’est cette chanson, que j’avais envie de diffuser aujourd’hui…
Elle s’appelle Les clés sous la porte.
Et je pense avec émotion à ce troubadour parti beaucoup trop tôt rejoindre les étoiles, filantes et autres…

Martine Bernier

 

 

Repost 0
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 10:53
Homo environnementalus ou homo ecologicus?

Ci-dessus, chronique de Fabrice Nicolino dans Charlie Hebdo du 14 décembre 2016.

Lien ci-dessous, un vieux papier de moa.

Un style différent mais comme une communauté de pensée.

Un bémol malgré tout concernant le texte de Fabrice Nicolino. Cela commence quand-même à faire un certain temps que le terme "leurs amis socialos" n'est plus trop de mise en ce qui concerne EELV. Et je rappelle que je n'en ai jamais été membre. De plus, en vérité, je ne ressens pas le besoin de pointer du doigt un tel ou tel (le) autre ou telle ou telle organisation. Le message y perd un peu en force. Ce que j'avais écrit en 1995 se plaçait d'un point de vue beaucoup plus général. J'ai toujours été choquée, gênée que lorsque l'on parle beaucoup de nature ( ce qui n'exclue nullement, bien au contraire de s'intéresser au social), que ce soit en politique ou dans la vie associative on est nommé (e) par les autres "environnementaliste", alors que --- et non, justement! C'est celui qui l'a dit qui l'est. Et toc!

 

Je dédie ce "post" à Gilles Marchal qui aurait, j'en suis certaine, apprécié au plus haut point le passage où Fabrice parle du problème posé par des éoliennes "folles". D'ailleurs, il me semble l'entendre sourire, comme il disait.

Repost 0
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 09:32
C'est pas la Chine!

1978, mais---toute ressemblance avec des faits d'actualité ne saurait être en aucun cas le fait du hasard.

Repost 0
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 12:12
Le mardi, tout est permis. Voilà qui est dit.
Repost 0
30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 12:00
On a volé la Tour Eiffel.

Avis de recherche

Repost 0
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 11:56
Pour les chiens et les chats, la Chine, c'est pas l' Pérou!

Une contribution de Magda

Le titre est de la blogueuse.

Je suis une amie des bêtes depuis l'éternité. Récemment,j' ai appris l'abomination qui se passe en Asie ,en particulier en Chine. Chaque année les gens célèbrent le solstice d'été .Pour cela ,Ils torturent des milliers de chiens et de chats en leur infligeant d'horribles supplices.
Les photos Et Les vidéos sont atrocement intolérables et sont ,à jamais ancrées dans mon esprit.

Comme vous êtes ,vous-même une amie des bêtes ,je vous demande de faire passer le message pour mobiliser tous ceux que vous connaissez et surtout ceux qui sont abonnés à votre bloc.
Je fais partie d'un groupe qui lutte contre l'injustice que les animaux subissent en silence et sans défense.Le groupe s'appelle : " STOP dog and cat meat trade worldwide". Il existe d'autres groupes et fondations sur place qui font l'impossible pour sauver ces pauvres CRÉATURES innocentes. ,en risquant leur vie. Connectez-vous à la page : "stop dog and cat meat trade worldwide" et faites passer le mot. C'est une question de vie ou de mort pour nos amis Les bêtes.
Je vous remercie infiniment et continue de lire ce que vous publiez surtout lorsque vous passez Les chansons de notre cher Gilles Marchal .

 

 
 

Attention! Ci-dessus images difficiles à supporter.

Si vous ne vous en vous sentez pas le courage, regardez plutôt la vidéo ci-dessous. Mais s'il vous plaît, agissez!

Pour les chiens et les chats, la Chine, c'est pas l' Pérou!

Ursula et Chicago, deux des derniers compagnons de Gilles à qui je dois ce contact avec Magda.

Repost 0
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 07:51
Juin 1989 Quelque part en Beauvaisis.

Juin 1989 Quelque part en Beauvaisis.

Maiiiiis non, c'était un Indien!

C'était juste pour brouiller les pistes (sourire).

Repost 0

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.