Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 18:50
Photo Alain Krausz, BABinfos.

Photo Alain Krausz, BABinfos.

L'an passé, on a reparlé des délires autoroutiers sur la côte basque. Je fais partie de ces gens qui pensent que c'est la route qui crée le trafic et non le contraire. Autrement dit, à chaque fois que l'on bitume un morceau de terrain pour y faire passer une route, on crée un bouchon potentiel. Je pousse le bouchon un peu loin? Peut-être. En tout cas, ce qui est certain, c'est qu'il est plus que temps, pour la nature, pour nos nerfs, pour notre santé et en particulier nos poumons, de commencer à gérer le trafic sans toujours chercher à l'augmenter. Autrement dit, le lobby des travaux publics  doit absolument passer après le véritable intérêt de l'être humain ( qui n'est pas né pour passer sa vie le cul vissé sur un siège de voiture) et bien entendu, de la nature, de la planète  (mais ces intérêts là sont indisoolublement liés alors que ceux du lobby autoroutier ne touchent qu'au fric, destructeur de tant et tant de choses!).

Donc, l'an dernier, du côté de Getari (Guethary), nouveaux travaux, vastes déboisements à l'appui. Encore de la terre de notre petit pays qui disparaît sous le bitume.

Cela m'a donné l'idée il y a quelques jours, de rechercher des articles de journaux concernant le combat que nous avions mené ( et perdu) aux alentours de 1975. Les voici-ci-dessous. Merci à BAB infos  qui les a rendus lisibles. Je vous les livre dans le désordre. En cette période estivale, ça vous fera un jeu de piste par les chemins de traverse, tellement plus rigolo et rafraîchissant qu'une autoroute, fusse-t-elle de l'information!

 

La mer, la montagne et euh---les autoroutes
La mer, la montagne et euh---les autoroutes
La mer, la montagne et euh---les autoroutes
La mer, la montagne et euh---les autoroutes
La mer, la montagne et euh---les autoroutes
La mer, la montagne et euh---les autoroutes
La mer, la montagne et euh---les autoroutes
La mer, la montagne et euh---les autoroutes
La mer, la montagne et euh---les autoroutes
La mer, la montagne et euh---les autoroutes
Repost 0
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 17:33
Bizi a encore frappé.

Une contribution de Jean Louis Piquet.

 

Devant la menace des sondages en eaux profondes ou très profondes, envisagés par le lobby pétrolier pour augmenter les dividendes des actionnaires qui seront les morts les plus riches du cimetière, les Grandes Compagnies (comme au moyen age) ravagent la terre de nos enfants et, peut être (s'il y en a) petits enfants. Avançant masqués, dans la plus grande discrétion, ils ont décidé de se retrouver à Pau du 5 au 7 Avril pour se mettre d'accord sur la coupe en règle des ressources enfouies. Le but étant de trouver de nouveaux gisements grâce, entre autre, au super calculateur Pangea (le plus puissant du monde industriel) présenté hier à la presse au centre Jean Féger de Pau.
Ils piétinent ainsi les résultats déjà limités de la COP21. Ils s’assoient de fait sur les engagements et conclusions qui spécifient que l'on ne doit pas exploiter plus d'un pourcentage des réserves CONNUES d'hydrocarbure.
Pourquoi? Simplement parce qu'on sait déjà que les +2°, limite acceptable d'augmentation de la moyenne climatique seront dépassés. Nous allons allégrement vers les 3°, si nous continuons comme actuellement. Avec l'arrivée de nouvelles ressources c'est vers les 9° que nous irions! Scandaleux? Oui, mais surtout mortifère, car la machine climatique ne pourra plus être maîtrisée et ces âpres au gains seront les fossoyeurs de l'humanité.
Devant l'urgence de la situation et pour désamorcer la mise en route de ce crime contre l'humanité, diverse association responsables, dont bizi! ANV COP21, nation océan, ont décidé d'alerter les pouvoirs publics et la population.
Déjà trois actions ont eu lieu. Des images en pièces jointes. Les prochains jours en verront d'autres, couplées avec des manifestations publiques.
Les Grandes Compagnies avaient caché au maximum cette réunion, à tel point qu'elle ne figurait pas au programme officiel publique du palais Beaumont où elle va avoir lieu.
Si ceci vous écœure, n'oubliez pas de faire passer à votre réseau, et que s’amplifie l'information.    

 

Jean*Louis PIQUET
Le Berger des images.

Irudien artzaina

Bizi a encore frappé.
Bizi a encore frappé.
Bizi a encore frappé.
Bizi a encore frappé.
Bizi a encore frappé.
Bizi a encore frappé.
Bizi a encore frappé.
Bizi a encore frappé.
Bizi a encore frappé.
Bizi a encore frappé.
Repost 0
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 14:34

Au bout de 43 ans, je retourne dans l'Oise. Par la magie du net. Et toujours pour les mêmes combats.

Merci à Christian Simon pour les photos.

Merci à Christian Simon pour les photos.

ARTICLE PARU DANS "NATURALITE" - La lettre de forêts sauvages - n°15 - Avril 2015

Compiègne, l’agonie d’une forêt...

« La forêt s’offre comme un vaste jardin naturel ! Fruits appétissants, champignons parfumés, noi- settes croquantes, fleurs aux couleurs éclatantes, mousses, châtaignes...
Mais si la tentation est grande de se saisir de tous ces dons, un animateur de l’ONF vous apprendra à modérer votre appétit car la forêt est un milieu fragile et complexe dont l’équilibre doit être respecté... »
A la découverte des forêts de Compiègne et de Laigues. OT de l’agglomération de Compiègne. 2012.
Merci. Merci à l’ONF et à son animateur de réfréner l’appétit des promeneurs et des amoureux de la forêt. La tentation est grande en effet, d’y prélever à outrance. Modération, fragilité, équilibre et respect... des caractéristiques de la gestion multifonctionnelle de la forêt de Compiègne ? Sûrement, on ne fait pas n’importe quoi dans une « forêt d’exception ». Mais Compiègne est surtout exceptionnelle par l’ampleur du saccage ! Comme toujours le poids des mots est important et là où le gestionnaire voit un « rajeunissement », les incultes en sciences forestières
voient un massacre. D’un point de vue sémantique, rajeunissement c’est mieux, ça donne une fraîcheur nouvelle et ça positive même la coupe à blanc. Il n’y aura pas de Réserve biologique intégrale (RBI) dans la chênaie séculaire des Beaux-Monts mais une Réserve biologique dirigée. La valeur d’un chêne est dans sa bille de pied, pas dans le terreau de son houppier. Et puis, sans l’aide avisé d’un gestionnaire, les Beaux- Monts courent à leur perte. A la place on aura une RBI dans les Grands-Monts au sud de la forêt, sans aucune commune mesure avec la chênaie quadri centenaire en dépit du nom qui change à peine. La biodiversité s’est bien faite arnaquer ! Entre les deux, un réseau de micro-îlots que l’on peine à repérer même sur une carte. Résultat : l’exploitation intensive de la forêt et la politique des îlots ont créé une nouvelle forme de fragmentation de l’habitat à l’intérieur même du massif forestier. Pourtant, la fragmentation de l’habitat est une cause majeure de perte de biodiversité. A Compiègne, les arguments des scientifiques n’ont eu aucun poids. Aldo Léopold disait que le bon usage de la terre repose en partie sur la conscience écologique de ses usagers. Nous voyons bien à Compiègne que sans éthique de la terre
La coupe à blanc élimine tous les très gros bois.
éthique de la terre même un plan d’action national peut se transformer en « marchandage collectif avec la nature ». Compiègne agonise comme tant d’autres forêts en France et en Europe. « Des forestiers ont perdu leur conscience forestière » m’a dit un jour le plus grand spécialiste des forêts sauvages roumaines en traversant la forêt de Compiègne, c’était il y a 8 ans. Nous savons aujourd’hui que l’amnésie est généralisée.
Eric Bas

 

A Compiègne pour les forêts de l'Oise
A Compiègne pour les forêts de l'Oise
A Compiègne pour les forêts de l'Oise
A Compiègne pour les forêts de l'Oise
A Compiègne pour les forêts de l'Oise
Repost 0
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 09:28
ONF, Office Nuisible pour la Forêt.

Aujourd'hui, à Compiègne, la manif.

Je sais que c'est à fendre le coeur, mais regardez la vidéo, s'il vous plaît.

Repost 0
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 18:27
Sauvons les forêts et leurs habitants!

"Un collectif d associations dont l' Afloc et Oise nature, organise une manifestation d' opposition à la surexploitation forestière, aux cloisonnements des espaces par des engrillagements entravant la circulation des grands animaux, au plan de chasse dantesque qui met gravement en péril la population existante. Le cortège se déplacera de la place de l Hôtel de ville de Compiègne vers les locaux de l' ONF et la sous préfecture . La présence du plus grand nombre est primordiale afin de préserver ce patrimoine vivant qui est plus que sérieusement mis à mal. Merci de partager l' invitation à tous vos contacts."

Repost 0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 08:12

Il n'a même pas plu!

Vous auriez dû venir
Vous auriez dû venir
Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Manifs Manifestaldiak
commenter cet article
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 15:58
Samedi 1er juin, tous à Bayonne!
Samedi 1er juin, tous à Bayonne!

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Manifs Manifestaldiak
commenter cet article
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 15:07

Pardon aux abonnés qui ont reçu tout à l'heure un brouillon d'article qui s'était permis de partir tout seul sans me demander mon autorisation.

Afin de tenter de  me faire pardonner ce manque de vigilance, quelques images de l'arrivée de Korrika aujourd'hui à Bayonne.

Pour mémoire, Korrika est une course-relais ( de nuit comme de jour) à travers le Pays basque Nord et Sud, en soutien à l'Euskara, la langue basque.

Je n'y étais pas, mais je suis bien contente quand-même.

 

 

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Manifs Manifestaldiak
commenter cet article
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 15:28
Aujourd'hui, vers 12 h30, Korrika numéro 18 quittait la Navarre pour entrer en Basse Navarre par le pont d'Arnegi '"Arneguy".
Pour ceux qui ne connaissent pas, Korrika est une grande course-relais qui parcourt   le Pays Basque, Nord et Sud, pendant dix jours et dix nuits, sur environ 2300 km et dont le thème est la défense de la langue basque, l'Euskara.
Vous pouvez en savoir plus ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Korrika
Après avoir "livré" à une amie quelques bébés arbres de chez moi pour replantation du côté d'Hazparne (Hasparren), je me suis rendue à Arnegi.
P1010292.JPGUne équipe se prépare.
P1010294.JPGFin de la descente de Luzaide ( Valcarlos) et arrivée à Arnegi.
Puis, je suis allée moi-même parcourir mon petit kilomètre à Donibane Garazi ( Saint-Jean-Pied-de-Port)
P1010299-copie-1.JPG
Les enfants des ikastola se préparent.
P1010302.JPGKorrika va entrer dans Donibane.

P1010303.JPGEnviron 300 personnes, sans doute plus ( pas facile de compter tout en photographiant, en courant et en scandant "Tttipi ttapa korrika"!) traversent la petite capitale de la Basse Navarre.

P1010305.JPGBonne fin de route, Korrika! Et à dans deux ans!
Quelques vidéos de Korrika, sur Kanaldude, télévision associative http://www.kanaldude.tv/
Et pour ceux qui voudraient apprendre la chanson de l'édition 2013:

Bien entendu, également, le site officiel de Korrika:

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Manifs Manifestaldiak
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 21:13

15000 personnes aujourd'hui à Bayonne pour défendre des droits humains, les droits élémentaires des prisonniers Basques. Merci à Manuel Valls d'avoir, grâce à sa bêtise crasse et à sa veulerie, permis à bien des gens en Pays Basque, dans l'Hexagone et ailleurs, d'ouvrir les yeux, non pas sur le "problème"(?) basque mais sur la question basque.

 

P1010158.JPG

P1010162.JPG

P1010164.JPG

P1010169.JPG

 

P1010170.JPG

 

P1010180.JPG

 

P1010182.JPG

P1010183.JPG

 

P1010184.JPG

 

P1010185.JPG

Repost 0
Published by Jeno l'écolo - dans Manifs Manifestaldiak
commenter cet article

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.