Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 15:12
Forêt, notre maison.
 
Le 13 novembre 2013, sortira au cinéma le nouveau film de Luc Jacquet "IL ETAIT UNE FORET", long métrage ambitieux dans les forêts pluviales du Pérou et du Gabon. . "La nature, lorsqu'on tend un peu l'oreille, se révèle d'une rare éloquence", c'est ainsi que le photographe Vincent Munier clôt joliment le résumé de ses impressions du tournage en Amazonie péruvienne où il était l'un des artistes invités en résidence.
 
Bien que bénéficiant d'une sortie France sur plus de 300 copies, "IL ETAIT UNE FORET" a besoin de votre soutien pour s'imposer à cette époque de l'année où se multiplient les nouveaux films.
Merci donc d'aller le découvrir en salle dès le 13 novembre prochain et de faire circuler cette information auprès de vos amis et connaissances.
Partager cet article
Repost0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 16:36

 

Une contribution de Daniel Labeyrie

 

 

Dans une grande discrétion médiatique, ce vingt-sixième opus de Jean Vasca est sorti, il y a quelques mois déjà. Toujours solitaire et solidaire, Vasca peaufine sa cathédrale chansonnière, pierre après pierre, polissant chaque mot avec une rigueur et une exigence d'artisan, modelant ses mélodies pour leur donner une aisance de plume jetée aux vents de ces temps incertains.

 

Cette « auberge du temps perdu » résonne comme un coquillage de souvenirs dans le collier des ans.

L'artiste ne se calfeutre pas dans le passé révolu des années Mouffetard et Contrescarpe où la rive gauche offrait ses joyaux, au temps où les marchands n'avaient pas encore pignon sur ondes .

 

C'est vrai le monde va à vau-l'eau mais qu'importe « nous avons en nous les lointains nos îles nos ailleurs » et « la rage encore de vivre ».

 

Oui, nous l'aimons notre cher Vasca entre ses envolées solaires et ses éclats de fraternité piquetés de coups de sang salutaires, notre « pierrot lunaire », notre « ramoneur de mélancolie ».

 

Le chanteur ferraille contre le temps qui passe, mène sa barque contre ces marées de médiocrité qui nous lessivent nos espérances, contre ces hivers de lassitude mais inéluctablement montera « un chant aux mille rimes », un printemps laissera éclater ses sèves et la vie aura toujours le dernier mot.

 

Les quatorze chansons de cet album majeur retrouvent la fine patte musicale de Robert Suhas et les guitares inspirées de Jacky Tricoire, tous deux fidèles de l'artiste depuis des lustres.

 

Entrez dans cette auberge, vos heures grises deviendront des heures d'or, faites entrer vos amis et trinquons tous à la fraternité .

 

 

Daniel LABEYRIE

 

 

Référence : JVCD 026 distribué par EPM SOCADISC

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 10:04
Une composition d'Adrienne Gramoso. Merci Adrienne. Pour ceci et pour tout le reste.

Une composition d'Adrienne Gramoso. Merci Adrienne. Pour ceci et pour tout le reste.

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 08:45
Photo Wikipedia

Photo Wikipedia

Une contribution de Daniel Labeyrie

 

 

Ecureuil sans foi ni loi

Tu te prends pour le roi

 

 

Sous le noyer tu vas et viens

Tu te démènes soir et matin

 

 

Entre tes dents et tes doigts

Adieu mon beau tas de noix

 

 

Margoulin tu me rends chagrin

A voler ainsi mon butin

 

 

Quand tu m'aperçois

Tu n'es jamais aux abois

 

 

Ecureuil tu assures tes arrières

Sautant vite sur la barrière

 

 

Ne  restent que coquilles vides

Pour mon estomac avide

 

 

Je reste seul sur le seuil

A ta santé ami l'écureuil

 

 

 

Daniel LABEYRIE

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 17:05

Grâce aux photos de Sylvie Laulom, un autre regard sur le périple de retour à la maison avec les pottok, Altxor et Gaztain.

Et une bonne nouvelle : l'an prochain, nous pourrons de nouveau profiter de la lande d'Aincille. Donc, sachez-le, début mai, nous repartons. Avec vous, si vous le désirez. Et je l'espère.

Pour ceux et celles qui auraient raté le reportage précédent, le lien se trouve tout en bas de ce "post".

Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
Petit retour en arrière, tout spécialement pour Adrienne. http://jenolekolo.over-blog.com/article-y-a-t-il-des-arbres-au-paradis-des-historiens-117078013.html

Petit retour en arrière, tout spécialement pour Adrienne. http://jenolekolo.over-blog.com/article-y-a-t-il-des-arbres-au-paradis-des-historiens-117078013.html

Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
Transhumance, on en remet une couche
A l'année prochaine.

A l'année prochaine.

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 17:12
Altxor et Gaztain: le retour

Vous vous souvenez du voyage d'Altxor et Gaztain par la montagne en direction de leurs quartiers d'été? Vous pouvez vous rafraîchir la mémoire en cliquant sur le lien en bas de cette page.

Aujourd'hui, 21 septembre, en une grande compagnie de 16 personnes et après le pique-nique sous les grands arbres, nous avons fait le chemin en sens contraire, encore sous un temps radieux.

Espérons qu'au mois de mai prochain, nous pourrons reconduire l'opération. C'est vital, car le terrain de la maison ne peut les accueillir toute l'année.

Un grand merci à tous les participants. En particulier à Yves qui a mené Gaztain sur tout le trajet, à Marie qui a tenu Altxor d'une main de maître, remplacée par moments par sa petite soeur Ambre qui s'est aussi débrouillée comme un chef, à Stéphanie qui a porté Elorri sur son vélo. Enfin, merci à tous, donc, pour la bonne humeur et pour cette belle et bonne journée.

Et rendez-vous à la prochaine transhumance.

 

 

Altxor et Gaztain: le retour
Altxor et Gaztain: le retour
Altxor et Gaztain: le retour
Altxor et Gaztain: le retour
Altxor et Gaztain: le retour
Altxor et Gaztain: le retour
Altxor et Gaztain: le retour
Altxor et Gaztain: le retour
Altxor et Gaztain: le retour
Altxor et Gaztain: le retour
Altxor et Gaztain: le retour
Altxor et Gaztain: le retour
Devant le portail du pré. Trop impatients pour attendre d'être rentrés.

Devant le portail du pré. Trop impatients pour attendre d'être rentrés.

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 06:00
Gilles Marchal, le 21 septembre  et la barbarie constitutionnelle

Il y a un an, le vendredi 21 septembre 2012, je quittais l'école de Bunus pour me rendre à celle d'Ainhice Mongelos. Il était environ 12 h20. C'était une journée superbe, lumineuse, chaude, mais c'était également le jour où le Conseil constitutionnel devait rendre son verdict (hélas largement prévisible, vu la composition du dit Conseil) qui déciderait de savoir si la corrida était ou non constitutionnelle dans l'Hexagone.

 

Le téléphone portable que j'avais depuis quelques mois et que je n'ai plus, a sonné. J'ai entendu la voix de Gilles" Voilà, ça y est! La barbarie est constitutionnelle en France. Je suis dégoûté!".

 

Et le soir, je recevais ce courriel:

"Tu sais, je suis déçu par cette victoire sans pudeur des corrideurs. Il te faut du courage. Moi, j'aurais baissé les bras.

La chasse commence demain, je vais voir ces sales bâtards monter la rue et tirer des faisans d'élevage. Des tueurs de poules.

J'ai appris qu'une harde de cerfs allait être liquidée. Ma campagne est bientôt vide".

Gilles, t'inquiète. Rien n'est simple, hélas. Mais nous ne baissons pas la garde.

Et moi, j'ai bien noté ton message. Il est gravé dans chacune de mes cellules.

 

A 12 h20, le 21 septembre 2012, j'étais là.

A 12 h20, le 21 septembre 2012, j'étais là.

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 15:33
Crédit photo: http://fr.123rf.com/photo_10286153_la-hyene-tachetee-egalement-connu-sous-le-nom-de-rire-hyene-est-un-mammifere-carnivore.html

Crédit photo: http://fr.123rf.com/photo_10286153_la-hyene-tachetee-egalement-connu-sous-le-nom-de-rire-hyene-est-un-mammifere-carnivore.html

 

Une contribution de Gilles Marchal

 

Crocuta crocuta

 

Salut les amis, je suis l’hyène. Ah oui je vous entends déjà les sarcastiques : on dit pô l’hyène on dit LA hyène. Gniârf gniârf laissez-moi rire ou plutôt ricaner ; vous ne dites pas que je sache ; le hippopotame, le hameçon, la hygiène de vie ? Alors pourquoi LA hyène ?

- Le hibou dites-vous, hé ben… dites l’hibou ! Mais que vous êtes compliqués les z’humains ! ! ! ! ! ! ! ! !

 

Mon histoire commence il y a 25 millions d’années, à l’époque je ressemblais à une civette, pas genette la civette et je devais peser dans les 2 kg, un chat musqué poid plume. Je vivotais la nuit et me nourrissais d’insectes, d’œufs ; d’oiseaux les jours fastes.

Jusqu’au pléistocène moyen (1 million d’années) j’ai colonisé l’Europe, vous auriez pu me trouver en bas de chez vous ; quelques unes d’entre nous faisaient la taille d’un lion des cavernes (3m50 de long pour près de 300 kg) et croyez-moi, le « roi des animaux » n’en menait pas large lorsque l’on se croisait.

 

Je m’présente : l’Hyène tachetée, le plus grand prédateur d’Afrique et non pas le lion comme je l’entends dire trop souvent. C’est de la faute à ce « La Fontaine » qui nous a causé bien du tort.

 

Mon pelage est de couleur fauve, tacheté de noir. Je trouve ma tête assez sympatique, en revanche je vous déconseille mes ratounes, en particulier ma molaire inférieure et ma prémolaire supérieure. Si vous mettez votre mimine entre mes mâchoires, attendez-vous à une pression de 3 tonnes par cm2, même le crocodile en verse des larmes. Ah ça je ne risque pas de tomber sur un os, aucun ne me résiste.

 

Ma taille est de 70 à 90 cm au garrot pour un poids qui peut atteindre 86 kg. Chez nous la femelle est plus grande que le mâle et c’est elle qui porte… euh...la culotte. La maturité sexuelle se situe vers deux ou trois ans. Après 110 jours de gestation nous fêtons la naissance de 1 à 3 petits d’1,5kg.

En général, la mère et les enfants se portent bien.

 

Côté allure, je reconnais que mon galop n’est pas des plus élégants, mon dos fuyant et mon arrière train, plus bas que mes membres antérieurs, donne l’impression que je boîte, mais ne vous y trompez pas, je suis capable de courir pendant un quart d’heure à 40 km/h avec des pointes à 60 en cas de besoin.

 

Pour la nourriture, j’ai des goûts simples et éclectiques, je suis un carnivore, un charognard mais surtout un chasseur, bien meilleur chasseur que le lion Faut-il que les hommes soient bêtes. De tous les prédateurs de la savane, je suis la seule à réunir sur moi toutes les peurs, tous les fantasmes, on m’associe aux forces du mal, comparée aux démons de la nuit. Ils inventent de drôles de trucs les hommes, c’est quoi un démon de la nuit, ça s’mange ? Moi la nuit, comme je suis nyctalope, je dîne tard et le jour, je fais comme tout le monde, je déjeune mais on ne me livre pas, il faut que j’y aille.

J’oublie de vous dire que l’on nous a longtemps accusées de déterrer les morts, et nous y sommes, voilà l’hyène monstre biblique assoiffée de sang. On m’a même accusée d’être la bête du Gévaudan.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 12:13
Catherine Grèze.

Catherine Grèze.

Communiqué
Dax : solidarité avec les élus écologistes
Bruxelles, le lundi 16 septembre 2013

 Vendredi dernier, trois élus écologistes de la commune de Dax ont été exclus de la majorité par le Maire Gabriel Bellocq pour avoir participé à la manifestation anti-corrida du 8 septembre. Catherine Grèze, Députée européenne EELV du Sud-Ouest leur apporte son soutien :
« Isabelle Nail-Arrouy, Sylvie Laulom et Jean-Marie Vignes peuvent compter sur mon soutien. Des élus ne peuvent pas  être écartés de la sorte d’un exécutif pour simple militantisme. Participer à une majorité ne doit pas empêcher de pouvoir conserver une liberté de parole et d’opinion. Toute majorité s’enrichit de la diversité des opinions qui la composent.
Le projet écologiste inclue la défense du bien-être  animal et donc la lutte contre la corrida. Dénoncer cette barbarie ne va pas à l’encontre du respect des traditions locales puisque nous soutenons par ailleurs la langue et la culture occitane, la course landaise, les férias ...
Je me rendrai à Dax d’ici la fin du mois afin d’exprimer ma solidarité avec ces trois élus. »
Catherine Grèze
 Contact presse :
Fanny Thibert
 Attachée parlementaire locale

 

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 11:40
Circulez, y'a rien à voir!

On savait la pub racoleuse, vulgaire, menteuse. On savait que les valeurs qu'elle transporte sont le contraire de celles qu'il faudrait à la société pour que le monde soit vivable.

Mais ça, j'avoue n'avoir encore jamais vu. J'en suis restée pantoise et j'en suis encore quasi-coite. Si!

Le " carton isssu de forêts éco-gérées", ça encore, on connaît. Cela ne veut strictement rien dire s'il n'y a pas de certification. Et là, c'est le cas: de certification, point.

Mais le plus fort, c'est: "Un bec verseur classique", c'est à dire comme tous les autres, ne présentant pas la moindre originalité et

"Une meilleure prise en main". Vous pouvez tourner et retourner la brique dans tous les sens, elle est exactement la même que celle du kg de sucre de même marque acheté l'an dernier ou l'année d'avant ( oui, j'achète 1 kg de sucre par an).

1 On vous dit qu'une partie de la boîte est la copie exacte de tout ce qui existe ailleurs. On aurait remarqué tout seul.

2 On cherche à nous faire comprendre que l'emballage est bien plus ergonomique que celui qui le précédait, alors qu'il est rigoureusement identique. Une brique, c'est une brique.

Vraiment, la pub nous prend pour des cons. L'ennui, c'est que la pub finit par nous rendre cons.

Partager cet article
Repost0

Présentation.agerpen

  • : Le blog de Jeno l'écolo Jenofanimalhumaniste
  • : Le blog de Jenofa, citoyenne du monde enracinée en Pays Basque, petite fourmi de l'écologie.Jenofa, ekologiaren xinaurri ttipi bat.
  • Contact

Rechercher Sekatu.